Auvergne-Rhône-Alpes cover
Voyage responsable

L’Auvergne-Rhône-Alpes : les atouts écotouristiques d’une région tournée vers l’aventure

Si tu aimes la nature, les grands espaces, le grand air, la montagne et les bons vins, l’Auvergne-Rhône-Alpes est un territoire qu’il te faut (re)découvrir à tout prix.

Son nom est hérité de la fusion entre les anciennes régions Auvergne et Rhône-Alpes. Certes, il n’est pas très funky, mais il a le mérite d’ancrer sa culture et ses paysages uniques aussi bien que préservés dans le territoire et l’aventure.

De la randonnée peinarde dans les Monts du Lyonnais à l’alpinisme le plus chevronné sur les plus hauts sommets des Alpes; de la balade à vélo familiale sur la ViaRhôna à l’ascension du Col de l’Iseran à 2764 mètres; des visites des villages médiévaux ou provençaux à la pêche dans les plus beaux lacs d’Auvergne (Guéry, Chambon, Pavin…), les invitations au tourisme durable ne manquent pas. Aux dernières nouvelles, aucune rivalité n’était relevée entre toutes ces activités, appréciées chacune à leur juste valeur par les voyageurs en quête de vacances actives, authentiques, aussi bien qu’écoresponsables.

L’Auvergne-Rhône-Alpes peut également s’enorgueillir d’héberger un certain nombre de sites emblématiques attirant chaque année des milliers et des milliers de visiteurs, et permettant à la région de rayonner bien au-delà de nos frontières.

Pour en savoir plus, lis la suite !

Auvergne-Rhône-Alpes et ses atouts écotouristiques

Un patrimoine naturel remarquable voué à l’écotourisme

12 : c’est le nombre de parcs naturels présents en région Auvergne-Rhône-Alpes, dont les fameux parcs nationaux de la Vanoise et des Écrins. Si tu ne trouves pas ton bonheur de voyageur éco-responsable dans cette région, je veux bien me convertir de suite au tourisme de masse !


Les montagnes en Auvergne-Rhône-Alpes…

La région porte en son nom un massif montagneux majeur en France, et une région culturelle importante du Massif Central. On se doute donc que la montagne y tient une place privilégiée. Des sommets en Auvergne-Rhône-Alpes, il y en a en veux-tu en voilà, des petits, des moyens, et même des très grands.

Du côté des petits (altitude comprise aux alentours de 1000 mètres), on compte quelques monts parmi lesquels le Beaujolais, le Pilat, les Monts du Lyonnais, situés au centre de la région dans la Vallée du Rhône.

À l’ouest, on trouve les moyennes montagnes du Massif Central. Les paysages y sont uniques aussi bien que magnifiques, dominés par le Puy de Sancy culminant à 1886 mètres d’altitude. Les volcans d’Auvergne, dont la fameuse Chaîne des Puys classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018, attirent chaque année de nombreux touristes géologues en herbe, rêvant de voir se réveiller sous leurs yeux ces volcans endormis depuis des milliers d’années.

Enfin, les montagnes majestueuses des Alpes dominent à l’est de la région, jusqu’aux frontières suisse et italienne. Tu as certainement entendu parler de la Chartreuse, du Vercors, des Aravis, des Écrins, ou a minima du Mont Blanc. Ces nombreux massifs ravissent les amateurs de sensations fortes, d’activités outdoor et d'air pur, quelle que soit la saison.

En résumé, les montagnes de la région Auvergne-Rhône-Alpes n’attendent que toi !

Focus sur le Mont Blanc

Depuis sa 1ère ascension en 1786, le Mont Blanc ne cesse d’alimenter les fantasmes et de susciter l’admiration de ceux qui voudraient bien s’attaquer à ses flancs mais qui n’osent peut-être pas, jusqu’au jour où…

Il faut dire que quand même, ce n’est pas donné à tout le monde de ne pas avoir le vertige à 4808 mètres d’altitude, surtout avec un pied en France en Haute-Savoie, et l’autre en Italie en Vallée d’Aoste ! On reconnaît son emblématique silhouette entourée de glaciers à des kilomètres à la ronde, attirant chaque année un nombre incalculable de touristes. S’ils sont les bienvenus dans l’espace Mont-Blanc, leur flux est surveillé de près par les gestionnaires du territoire pour limiter les effets négatifs du tourisme de masse.

La région Auvergne-Rhône-Alpes peut en tout cas s’enorgueillir d’abriter sur son flanc est le toit de l’Europe Occidentale !

Mont Blanc en Auvergne-Rhône-Alpes


… Et au milieu la Vallée du Rhône

Et au milieu de ces montagnes, au sud de Lyon, s'étire paisiblement la belle Vallée du Rhône autour de son fleuve phare. D’un côté se trouvent la Drôme, ses jolis villages perchés aux accents provençaux, ses champs de lavande et d’oliviers, ses vignobles gorgés de soleil. De l’autre, l’Ardèche est plus sauvage et plus âpre, avec ses gorges profondes, ses châteaux médiévaux, ses villages au caractère bien trempé, et ses panoramas somptueux.

Les voyageurs plébiscitent ces 2 régions chaque année, attirés par la douceur de vivre, les beaux paysages et le bon vin (je t’en parle un peu plus loin) !

L'Ardèche en Auvergne-Rhône-Alpes


Quelques incontournables

La région Auvergne-Rhône-Alpes est un vivier inépuisable de merveilles touristiques à découvrir.

Voici quelques incontournables :

  • la cité de Carcassonne avec ses 3 km de remparts et ses 52 tours
  • les autres châteaux cathares (Montségur, Quéribus, Peyrepertuse, Aguilar…)
  • le pont du Gard et ses 3 niveaux, situé entre Uzès et remoulins
  • le Viaduc de Millau, une merveille d’architecture moderne
  • le Gouffre de Padirac et sa rivière souterraine à 103 mètres sous la terre
  • la grotte de Chauvet 2
  • Rocamadour, cité médiévale construite à flanc de falaise
  • Saint-Cirq-Lapopie, un joli village médiéval
  • les lacs alpins : Bourget, Annecy, Léman, Aiguebelette
  • la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc
  • Quelques villes emblématiques de la région : Toulouse la ville rose bien sûr, mais aussi Montpellier, Nîmes, Albi, Sète ou encore Cahors

J’en ai oublié beaucoup, mais c’est parce que la liste est très longue ! Je me tiens à ta disposition pour te faire d’autres suggestions au besoin.

Cité de Carcassonne


Sports et Nature en Auvergne-Rhône-Alpes

Si ton truc à toi en vacances, c’est de buller toute la journée les doigts de pied en éventail au bord d’une plage en sirotant des mojitos, l’Auvergne-Rhône-Alpes n’est pas faite pour toi. En tout cas en ce qui concerne la première partie de la phrase, parce que pour la deuxième, je n’ai pas eu vent d’une quelconque pénurie de spritz dans la région !

La grande diversité de paysages appelle forcément au grand air, au sport, à l’activité au sens large. Les Alpes sont un formidable terrain de jeu pour les amateurs d’activités outdoor. Plusieurs possibilités s’offrent à toi pour partir à l’assaut des sommets : ski de piste ou de rando, alpinisme, escalade.

Le trek est également un moyen simple et abordable de découvrir ou explorer la montagne. À toi de choisir ton rythme : rando cool, trek rythmé, ou encore trail pour un mode de balade plus sportif. Que ce soit en Auvergne ou dans les Alpes, fais-toi accompagner d’un guide local, c’est encore mieux pour en apprendre un peu plus sur le territoire.

Si tu es amateur de sensations fortes, tu peux aussi t’essayer au canyoning, au rafting dans les eaux vives des Gorges de l’Ardèche, à la via ferrata ou encore au parapente (à éviter cependant si tu as le mal des transports !).

Enfin, le vélo est une autre activité communément pratiquée en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les célèbres cols des Alpes (Iseran, Galibier) sont autant de défis à relever par les cyclistes chevronnés (ou pas) souhaitant se mesurer aux professionnels du Tour de France. Si tu préfères les balades moins tortueuses, la ViaRhôna et ses 815 km d’itinéraire cyclable reliant les rives du Lac Léman aux plages de la Méditerranée sont une bonne option pour découvrir la vallée du Rhône.

La ViaRhôna au coucher du soleil en Auvergne-Rhône-Alpes


Un grand choix d’hébergements écotouristiques

L’Auvergne-Rhône-Alpes étant résolument tournée vers la nature, on y compte un très grand nombre d’hébergements écotouristiques, et même insolites pour certains. Ils permettent ainsi de répondre à la demande de plus en plus croissante pour des séjours authentiques, en totale connexion avec la nature. Les professionnels n’ont que l’embarras du choix pour définir leurs installations : les endroits merveilleux et les grands espaces ne manquent pas dans la région !

Tu es déjà certainement adepte de ce type d’hébergement mais enfin au cas où, voici de quoi te rafraîchir la mémoire :

  • des cabanes perchées dans les arbres
  • des chambres d’hôtes écologiques
  • des campings à gestion durable
  • des écogîtes

Pour ne pas te tromper, choisis de préférence un hébergement labellisé garantissant l’engagement des professionnels pour un tourisme durable.

Enfin, si tu as l’âme téméraire, pourquoi ne pas tenter l’aventure en van aussi ?!

Hébergements écoresponsable et insolite en Auvergne-Rhône-Alpes


Œnotourisme

Enfin, je ne peux pas clôturer cet article sur l’Auvergne-Rhône-Alpes sans te parler des multiples et célèbres vignobles sévissant dans la région.

Si “Côte-Rôtie”, “Crozes-Hermitage”, ou encore “Saint-Joseph” n’évoquent rien à ton âme, tu es une cause perdue et je ne peux rien pour toi. Sache cependant que ce sont de très grands crûs mondialement réputés, et c’est précisément dans la Vallée du Rhône que cela se passe !

Les vignes poussent partout cependant : dans les plaines du Beaujolais, en Auvergne, en Savoie, et plus bas en Ardèche et dans la Drôme. La région possède donc des paysages viticoles d’une grande diversité justifiant tout à fait que tu en fasses la destination oenotouristique de tes futures vacances - il y a de quoi faire !

Vigobles Crozes-Hermitage en Auvergne-Rhône-Alpes


Mes bonnes adresses éco-responsables

As-tu entendu parler de mon projet « 3000 km : voyager pour la biodiversité » ? Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu en as forcément eu vent (eh oui, je t’ai bombardé de stories !). Rappelle-toi, je t’expliquais en détail en quoi il consiste dans cet article.

Allez, je te fais un petit récap’ : avec Nathalie Roure de Volonterreafrica, nous avons parcouru la France en mai et juin 2022 pour promouvoir le tourisme responsable, notamment en animant des conférences.

Tout au long du voyage, nous avons eu la chance de découvrir des tas d’hébergements et d’initiatives écotouristiques. J’ai donc pu tester pour toi 33 adresses toutes plus incroyables les unes que les autres ! Celles-ci ont été l’occasion d’une multitude de rencontres humaines et d’instants de partage extrêmement enrichissants. J’ai retiré énormément de choses de chaque lieu visité et de chaque personne rencontrée. Bref, ce circuit écotouristique en France a été très formateur pour moi !

Bien entendu, je ne vais pas garder toutes ces belles découvertes pour moi toute seule… Alors laisse-moi te partager les meilleures adresses éco-responsables à tester absolument si tu te rends en Auvergne-Rhône-Alpes !

Canal d'Annecy en Haute Savoie dans le département Auvergne-Rhônes-Alpes


Le Domaine de Briange

Le Domaine de Briange est situé à Saint-Remèze, un charmant petit village semé de ruelles dallées et de vielles maisons en pierre. Situé dans l'Ardèche, c’est l’endroit idéal pour les amoureux des randonnées et balades en canoë !

Ce camping 3 étoiles propose de grands emplacements et locations en pleine nature pour que chaque campeur ait son l’intimité. Néanmoins, le partage et la convivialité – des valeurs clés du camping ! – restent au cœur du Domaine grâce aux nombreux aménagements et activités proposées. En haute saison, elles tournent autour de la nature et de la découverte de l’Ardèche: ateliers manuels sensibilisant au zéro déchet, dégustations de vin, soirées crêpes ardéchoises, randonnées nature et patrimoine, astronomie, baignades nocturne, descentes des gorges de l’Ardèche en canoë, yoga, ou encore circuits à vélo !

Agnès et Frédéric nous ont reçues pour 2 nuitées parfaites et nous ont fait part des incontournables de l’Ardèche, tant au niveau de son patrimoine que de ses restaurants locaux… !

Chez eux, tout est local : l’alimentation du restaurant, les intervenants des animations jusqu’aux produits d’entretien. En effet, le Domaine de Briange agit pour un tourisme durable en mettant en place de nombreuses actions :

  • Trier et réduire les déchets à la source
  • Limiter l’usage du plastique
  • Économiser l’eau et l’énergie
  • Consommer 100% d’électricité verte avec l’installation d’une éolienne et de panneaux photovoltaïques
  • Favoriser l’utilisation de modes de transport doux
  • Vivre en harmonie avec la faune et la flore

Depuis 2010, leur démarche a été récompensée par le label Clef Verte !

Domaine de Briange en Auvergne-Rhône-Alpes


Le Grand Site de l’Aven d’Orgnac

L’Aven d’Orgnac est une grotte située dans les gorges de l’Ardèche. C’est la grotte aménagée la plus profonde de France : 121 mètres, rien que ça !

Piles d’assiettes, buffets d’orgue, colonnes, draperies ocrées, plafonds pouvant atteindre 55 mètres de haut,… Les trois gigantesques salles de la Grotte ne manqueront pas de te surprendre ! Et dans la troisième salle, c’est carrément un spectacle son et lumière qui t’attend !

La visite de la grotte, guidée par un passionné, dure 1h15. Tu as aussi la possibilité de découvrir la Cité de la Préhistoire, qui t’invite à vivre une expérience extraordinaire à travers le temps.

Et ce n’est pas tout ! De nombreux parcours de spéléo sont proposés : la descente panoramique, le vertige souterrain et le spéléominot qui s’adresse aux enfants. N’est-ce pas une façon amusante et insolite de découvrir le site ?!

L’Aven d’Orgnac est l’unique grotte labellisée « Grand Site de France » par le Ministère du Développement Durable, ce qui signifie qu’elle fait partie des sites les plus beaux, célèbres et emblématiques du pays ! Et en effet, l’Aven d’Orgnac fait partie des sites souterrains les plus visités et les plus étudiés de France.

Enfin, l’Aven d’Orgnac s’est donné pour objectif de se placer parmi les sites touristiques éco-responsables majeurs du territoire grâce à :

  • Son autoconsommation d’électricité
  • Son bassin écologique de régulation naturelle par les plantes
  • Sa vente direct de produits locaux
  • Son encouragement aux mobilités douces pour le personnel et les visiteurs
  • Son tri des déchets

Encore merci à Lisa pour son merveilleux accueil et pour cette visite privée passionnante ! Nous avons été émerveillées par l’immensité de cette grotte : la visiter seules a rendu son ambiance encore plus féérique !

Le Grand site de l'Aven d'Orgnac en Auvergne-Rhône-Alpes

Le Bois de l’Utopie

Le Bois de l’Utopie est un terrain boisé de près de deux hectares situé dans la commune de Chabeuil, dans le département de la Drôme. Grâce à ses professionnels du soin et du bien-être, le Bois est une parenthèse d’apaisement, de calme et de reconnexion à la nature.

Alors qu’en 2004, le Bois, nouvellement acquis par Philippe Rouvière, n’était encore qu’un lieu d’accueil pour profiter de la nature entre amis, depuis 2015, un projet plus conséquent a commencé à se dessiner. À présent, le Bois de l’Utopie contient :

  • Un lieu d’accueil avec la Pause Canopée qui propose des hébergements insolites : cabanes, tipis, camping-cars, toujours en pleine nature et au calme. Des toilettes sèches, une douche naturelle et une belle piscine sont à notre disposition. 
  • Des activités tous les jours de la semaine : séances de yoga, sophrologie, naturopathie, ateliers de cuisine et de jardinage, soins et massages, immersion en nature, Pilates et gym zen, Tai Chi Chuan, karaté, méditation, soins d’auto-guérison, soins énergétiques et sonores, bistrot compost, relaxation sonore, et bien d’autres encore.

Le Bois de l’Utopie organise un grand marché nocturne chaque premier vendredi du mois, et attire bon nombre d’artisans locaux. Nous avons eu la chance d’arriver le premier vendredi du mois de juin, et l’ambiance était excellente ! 

Mille merci à nos hôtes Mégane et Philippe ainsi qu’à toute leur sympathique équipe pour cet incroyable séjour ressourçant !

Le Bois de l'Utopie à Chabeuil dans la Drôme - Auvergne-Rhône-Alpes

Le Camping du Buisson

Le Camping du Buisson est situé au cœur du massif de Belledonne, sur les hauteurs d’Uriage, à proximité de la ville de Grenoble.

À 800 mètres d’altitude, le camping propose des prestations insolites et de grande qualité : emplacements pour tentes et caravanes, Coco Sweet, mobil homes ou encore yourtes contemporaines avec jacuzzi privatif ainsi qu’un dôme.

Les hôtes sont aux petits soins et t’accueillent d’avril à fin octobre dans une ambiance familiale et conviviale en pleine nature, avec vue sur un panorama exceptionnel. En effet, idéalement situé au cœur des Alpes, un séjour dans ce camping ** est l’occasion rêvée d’apprécier la diversité des paysages de la région mais aussi ses activités sportives ou encore sa gastronomie : noix de Grenoble, fromages de montagne, gratin dauphinois, miel, la Chartreuse, l’Antésite, etc.

Une chouette randonnée pédestre au départ du camping ainsi qu’une multitude d’autres activités sportives à quelques kilomètres sont possibles : promenade en poney, via ferrata, parapente, baignade dans divers lacs, etc. Des stages de yoga et des marches en pleine conscience ont également lieu au Camping du Buisson tout au long du mois d’août.

Du tourisme culturel est également envisageable avec la visite du Château de Vizille, le Musée Archéologique Grenoble Saint-Laurent ou encore le Centre National d’Art Contemporain.

Une petite épicerie propose des pizzas, hamburgers maison, légumes de saison, petits plats et salades bio ou locales en saison. Tu peux aussi réserver ton petit-déjeuner (tu as le choix entre une grande variété de pains délicieux) ou un repas sur commande.

Le Camping du Buisson fait partie du réseau des 19 campings de la « Via Natura », un chemin qui, à travers toute la France, relie les différents campings du réseau. Si chaque site à son identité propre, tous ont en commun certaines valeurs et une charte commune !

Mais la Via Natura, c’est une aussi une association qui milite pour la mise en valeur du patrimoine environnemental et naturel de la France.

Merci à Jean-Luc pour ce superbe séjour dans la Coco Sweet. Nous avons tout particulièrement apprécié sa gentillesse, sa simplicité, et sa générosité !

Camping du Buisson - Uriage en Auvergne-Rhône-Alpes

Les Douceurs des Bauges

Les Douceurs des Bauges est une ferme biologique située en Savoie, à Bellecombe-en-Bauges, au cœur du Massif des Bauges.

C’est en 2016 que Céline et Marc ont décidé de changer de vie et de renouer avec la nature en fondant cette superbe ferme de production et de transformation de petits fruits. Là-bas, à 900m d’altitude, ils cultivent mûres, cassis, groseilles, framboises, casseilles, et bleuets sur une petite surface. Les fruits sont alors transformés sur place en sirops, confitures, coulis, ainsi que des compotes et du jus. Grâce à cela, les Douceurs des Bauges est labellisé Agriculture Biologique depuis avril 2020 !

Céline et Marc adorent les rencontres : ils proposent dès lors des animations à la ferme. Au-delà des visites de la ferme, ils ont mis sur pied des activités autour de la biodiversité avec les « Mercredis de la Biodiversité », mais aussi des goûters-dégustation et des ateliers thématiques et pédagogiques, pour tous les publics.

Il est possible de passer une nuitée (ou un plus long séjour !) à la ferme, dans une des deux tentes proposées sur place qui permettent d’accueillir entre 4 et 6 personnes.

Encore merci à Céline, Marc et leurs quatre enfants pour leur accueil !

Les douceurs des Bauges en Savoie - Auvergne-Rhône-Alpes

Camping le Valserine

Le Valserine est un camping éco-responsable 3 étoiles situé dans le Parc Naturel du Haut-Jura, dans la vallée des Monts-Jura, à 1h d’Annecy et de Genève. Il est bercé par la rivière Valserine, qui est la première rivière de France labellisée « Rivière Sauvage ».

Ce camping familial dispose de 66 emplacements ainsi que 6 chalets et 2 mobil-homes Confort. Chaque chalet porte le nom d’un animal emblématique de la région et une fiche d’informations sur l’animal en question se trouve sur le chalet. Nous avons séjourné dans le chalet « Chamois » !

Les amoureux de la nature et de la montagne seront comblés grâce aux nombreux départs en randonnées pédestres et en VTT et aux cascades et vues panoramiques sur le Mont Blanc et les Alpes qu’ils rencontreront ! Les activités ne manquent pas dans le coin : parapente, escalade, accrobranche, luge d'été, tyrolienne géante, et j’en passe !

Sur place, tu trouveras également une piscine et un snack-bar proposant des produits locaux.

Ce camping est labellisé Valeurs Parc Naturel Régional du Haut-Jura depuis 2020 ainsi que membre refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux.

Le Camping La Valserine met également énormément d’actions en place pour être un camping éco-responsable exemplaire :

  • Bornes de recharge pour véhicule électrique
  • Désherbage à la force des mains
  • Panneaux solaires qui chauffent l'eau des douches
  • Les allées du camping ne sont pas éclairées la nuit, pour te laisser admirer les étoiles et ne pas perturber la faune nocturne
  • Entretien des sanitaires avec les « astuces de grands-mères » : produit nettoyant à base de vinaigre blanc, de bicarbonate et d'huiles essentielles.
  • Leur bière pression est conçue dans la Vallée
  • Les panneaux d'affichage en bois sont réalisés par un artisan local

Merci à Samuel pour son accueil, et bravo pour tous ces gestes mis en place au camping. Nous avons retrouvé cette démarche éco-responsable dès les premières minutes de notre arrivée, et ce, tout au long de notre séjour.

Camping le Valserine Monts-Jura en Auvergne-Rhône-Alpes

Le CISL Lyon

Le CISL Lyon, implanté dans le quartier historique de la ville, est le Premier établissement Écolabellisé de Lyon.


Le CISL Lyon fait partie du réseau national Éthic Étapes regroupant 45 centres en France. Il constitue l’un des 17 centres du réseau Éthic Étapes ayant déjà obtenu l’écolabel européen. Tous les centres ont en commun un accueil chaleureux centré sur les valeurs du partage, de la découverte et du respect. De même, tous les membres du réseau Éthic Étapes s’engagent pour la planète et pour un tourisme social.


Leurs actions sont les suivantes :

  • Sensibiliser leurs hôtes à participer au tri sélectif et à l’économie des énergies

  • Utiliser uniquement de l’électricité verte et des ampoules LED ou de classe A

  • Former leur personnel à appliquer de vrais écogestes

  • Privilégier le circuit-court et les produits issus de l’agriculture biologique ou du commerce équitable

  • Valoriser une biodiversité locale pour leur jardin

Dans le cadre de leur implication pour le développement durable, ils ont également créé un jardin dédié à la biodiversité urbaine.


Enfin, pour favoriser les mobilités douces, le CISL à présenté sa candidature au label « Accueil Vélo ».


Sur place, plusieurs services sont disponibles : un bar ouvert jusqu’à 23h, un local à vélo, un distributeur de boissons, un salon télévision, un coin lecture et une salle de jeux divers.


Le CISL Lyon dispose de 100 chambres, dont 6 aménagées pour les handicapés, et 187 lits individuels au total. L’établissement propose également des hébergements collectifs avec des lits individuels. En famille, entre amis, ou seul, la sympathique équipe du CISL Lyon se fera une joie de t’accueillir !


Un grand merci à Florence pour son accueil, mais aussi à Joachim, Quentin et à Madame Line qui se sont montrés aux petits soins pour notre venue !

CISL Lyon en Auvergne-Rhône-Alpes

La Fondation Le PAL Nature

En collaboration avec la Fondation Le Pal Nature, le café-association du Caquetoire à Dompierre-Sur-Besbre nous a reçues pour notre toute dernière conférence, le 10 juin dernier. 

La Fondation Le PAL Nature a pour vocation la conservation de la biodiversité dans le monde. Elle initie, soutient et accompagne financièrement, techniquement et humainement des projets qui, en France et à l’étranger, proposent des solutions pérennes pour répondre aux menaces auxquelles est confrontée la biodiversité, et notamment les espèces sauvages menacées ainsi que leur habitat.

Camille nous a gentiment proposé de partager avec elle un stand à l’événement « La Grand’Veurdée » à Vieure, le 11 juin dernier. Une fête nature avec tout un village d’exposants objectif : sensibiliser gaiement le public à la biodiversité !

Camping l’Etang Philippe

Le Camping de l’Etang Philippe se situe à Saint-Gervais d’Auvergne, au cœur des Combrailles.

Saint-Gervais d’Auvergne est classé Station verte. Il s’agit donc d’un territoire d’accueil au cœur des terroirs, proposant des séjours porteurs de sens en faveur d’un tourisme nature, authentique, humain et respectueux de l’environnement.

En effet, Marlène et Antoine agissent au quotidien pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité :

  • Ils sensibilisent leur équipe et leurs clients : formation sur le tourisme responsable, écogestes à respecter dans les tâches quotidiennes, prestataires et fournisseurs choisis en fonction de leurs engagements durables et sociaux
  • Ils économisent l’eau et l’énergie : réducteurs de pression sur les robinets, gestion des consommations, récupérateur d’eau pour arroser les espaces verts, ampoules LED ou basse consommation, capteur crépusculaire et minuterie pour l’éclairage nocturne
  • Ils limitent et trient les déchets : tri sélectif, produits en vrac, produits d’accueil disponibles uniquement sur demande
  • Ils sont attentifs au bien-être de chaque client : produits d’entretien tous écolabellisés, carte du restaurant adaptée à tout régime et proposant des produits biologiques
  • Leur espace snack-bar est aménagé à 80% avec des meubles provenant d’une ressourcerie locale

Ici, tu as le choix entre des cabanes Troll, des logements insolites, des chalets et gîtes tout confort vue sur l’étang ou encore des lodges en pleine nature. Des emplacements pour caravane, tente et camping-car sont également disponibles.

Tu trouveras forcément de quoi te divertir au camping : une piscine, un skate-park, une aire de jeux, un mini-golf, un terrain de pétanque, de tennis et de volley, une table de ping-pong, un parcours de santé ou encore un trampoline !

Une multitude d’activités nature, culturelles et sportives te sont également proposées à proximité du camping :

  • le tour de l’étang
  • une randonnée de 11 km au départ du camping avec de belles vues sur la prairie et la chaine des volcans
  • le panorama « Le méandre de Queille »
  • le vélorail sur le viaduc des fades
  • du canoë sur la Sioule
  • la visite du temple bouddhiste de Biollet, le plus grand centre bouddhiste d’Europe !

Je tiens à remercier nos hôtes adorables, Marlène et Antoine, qui nous ont merveilleusement bien accueillies durant ces 2 nuitées et qui nous ont fait découvrir la bière de leur micro-brasserie artisanale, qui se trouve à 800 mètres du camping : la Micro-Brasserie Artisanale Comboro !

Camping de l'Etang Philippe à Saint-Gervais d’Auvergne en Auvergne-Rhône-Alpes


Alors dis-moi, lequel de ces endroit as-tu le plus envie de découvrir ?!


Parmi tous ces lieux plus incroyables les uns que les autres, difficile de choisir ! En tous cas, tu peux être assuré d’une chose : impossible de faire un mauvais choix !

Si tu apprécies ce type de logement et de « mode de séjour » (ce dont je ne doute pas si tu lis Un Brin de Voyage 😜), tu trouveras forcément ton bonheur et bien plus encore dans ces différentes adresses, d’autant plus si c’est une première pour toi !

Pour en savoir plus sur ces adresses et en découvrir de nouvelles dans différentes régions de France, je t'invite à suivre toutes mes aventures sur Instagram. C'est sur cette plateforme que j’ai partagé les détails au jour le jour de notre projet "3000 km : voyager pour la biodiversité", qui a eu lieu du 1er mai au 18 juin 2022. Pour que tu puisses visualiser l'intégralité des photos et vidéos de ce projet, j’ai tout regroupé dans les stories à la Une « 3000 km ».

P.S. : si tu as la moindre question par rapport à la région, un de ces hébergement ou initiative, n’hésite pas à m’écrire ! 😊

Voilà, désormais tu sais tout (ou presque) sur les atouts écotouristiques de l'Auvergne-Rhône-Alpes. Il ne te reste plus qu’une chose à faire : me contacter pour t’aider à organiser ton prochain voyage dans la région ! 😉

 

Lire la suite
Le voyage initiatique cover - bicyclette sur le chemin de Santiago de Compostelle
Réflexion

Le voyage initiatique – un voyage pour se retrouver

Cette année a mis ton moral à rude épreuve ? Cet article est fait pour toi !

Après avoir enchaîné les mauvaises nouvelles et les situations difficiles ces dernières années, vous êtes beaucoup à avoir fait face à une grosse remise en question sur votre vie et sur vos choix, jusqu’à parfois ne plus savoir vous lever le matin. Besoin d’une bouffée d’air et de vous remettre sur les rails ? J’ai peut-être la solution.

Le voyage initiatique - femme attendant son train

Ce voyage pour te reconnecter à toi-même

Le voyage initiatique se définit par un voyage rempli d’épreuves et de défis qui vont transformer la personne qui le pratique

Chaque personne le vit différemment mais il y a un point commun qui relie tous ces voyages : tu en reviendras changé

Nous vous parlions dans un article, il y a quelques mois, des avantages des voyages en solo. Je te propose d’aller encore un peu plus loin dans la réflexion de cet article sur un voyage en solo avec un but profond, retrouver ta paix intérieure.

Repousser un peu tes limites et faire face à des épreuves auxquelles tu n’aurais pas été confrontés dans un autre cadre et qui font ressortir en toi des émotions encore inconnues. Ça va te permettre de gérer des situations inédites, d’évoluer face à celles-ci et de découvrir une nouvelle version de toi-même.

Ici, nous allons aborder le voyage initiatique d’une façon particulière, puisque nous allons parler des voyages initiatiques dans lesquels nous partons seuls et où le voyage se concentre principalement sur une activité, la randonnée.

Pour écrire cet article, j’ai été inspirée par une amie proche, Margaux, qui arrivait à un point dans sa vie où elle se trouvait face à un mur, elle n’arrivait plus à gérer son quotidien, à se retrouver elle même, à gérer ses émotions, à aller au travail. Un jour, la solution lui est apparue comme une évidence, marcher quelques semaines sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. Il fallait partir, mais pas n’importe comment. Nous n’allons pas nous concentrer ici sur la destination mais plutôt sur la préparation de ce type de voyage et la réflexion autour de ceux-ci.

C’est parti !

Le voyage initiatique - citation sur le chemin de Compostelle

Photo prise par Margaux sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle


Le déclic

En préparant cet article, je me suis rendue compte que l’état d’esprit des voyageurs qui décident d’entreprendre cette aventure peut varier fortement.

Après avoir vécu des événements difficiles, tu es dans un tournant positif de ta vie, un renouveau. Tu prends un nouveau départ et tu souhaites marquer le coup et trouver cet élan, ce souffle de confiance en toi qui va faire la différence ? Ou, au contraire, tu ressens un besoin profond de partir, comme la solution ultime qui s’offre à toi, non pas pour fuir, mais pour te retrouver. Tu as l’impression de ne plus te reconnaître et d’être en décalage avec qui tu es. 

Dans tous les cas, peu importe le déclic, si ce voyage s’impose à toi comme une évidence.. c’est qu’il est temps de partir !

Le voyage initiatique - femme seule dans la nature


Les freins

Prendre la décision de partir n’est pas l’étape la plus difficile. Je pense que le moment le plus compliqué est l’attente, le questionnement

Partir pour un voyage initiatique ne se fait pas en une semaine, il faut prévoir une durée plus longue, c’est déjà la partie la plus difficile : dégager du temps.

Souvent, l’envie d’un voyage initiatique s’impose comme une urgence, un besoin réel. Si tu êtes employé et que le voyage t’appelle comme un besoin, passes le cap et vas voir un médecin, il t’accompagnera sûrement dans cette décision thérapeutique et te soutiendra dans cette démarche (testé et approuvé). Si ce n’est pas le cas, regroupe tes jours de congés et garde-les pour ce grand voyage !

Ensuite, viennent les questionnements, les peurs personnelles - le fait d’entreprendre un voyage seul, de beaucoup marcher, de se retrouver dans des lieux inconnus - et les peurs de ton entourage. Rassure tes proches en laissant quelques indications sur ton itinéraire, explique tes motivations et ce besoin vital de partir si tu le souhaites et n’oublie pas que c’est ta décision et ton chemin. Prend du recul face à ces pensées parasites et garde bien en tête que sur ce type de circuit tu ne seras JAMAIS vraiment seul !

Suis ton intuition et si c’est ton moment, tu verras, l’appel du chemin sera plus fort que tout !

Le voyage initiatique - le chemin du bonheur sur Saint Jacques de Compostelle

Photo prise par Margaux sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle


La préparation mentale avant le grand départ

  • Demander des conseils : tu pars vers l’inconnu… mais pas tout à fait. D’autres personnes ont certainement effectué ce voyage initiatique avant toi. Chaque expérience est différente et personnelle, mais n’hésite pas à entreprendre des recherches pour trouver d’autres voyageurs qui ont effectué le même parcours que toi, leur retour d’expérience et leurs conseils pourraient t’être précieux. N’hésite pas à poser tes questions, parler de tes craintes et demander des astuces pour que ton voyage se déroule au mieux.
  • Effectuer des recherches internet : tu es un parfait novice de randonnée ? Aucun problème ! Tu trouveras de nombreuses ressources sur internet pour te conseiller sur le type de sac à acheter, les essentiels à emporter,.. n’hésite pas à regarder des vidéos sur Youtube de voyageurs et randonneurs expérimentés, cela t’aidera à rédiger une to-do list de ce dont tu auras besoin durant votre voyage. Tu trouveras également des astuces sur cet article du blog.
  • Lire des livres : certains livres sont des mines d’informations et te seront super utiles avant ton départ, n’hésite pas à te renseigner. Voici quelques suggestions pour Saint-Jacques de Compostelle : “immortelle randonnée, Compostelle malgré moi” de Jean-Christophe Rufin, et le “miam miam dodo" des éditions du Vieux Crayons, guide renouvelé tous les ans et qui reprend toutes les étapes, le nombre de km entre les étapes, les dénivelés etc. Tu y trouveras également les endroits où manger et dormir dans toutes les villes d’étapes..

À Compostelle, personne ne dort dehors, sauf s’il le désire. Car il y aura toujours quelqu’un pour t’aider.

Le voyage initiatique - auberge sur le chemin de Compostelle

J’ai remarqué un point commun entre les différentes personnes que j’ai interrogées pour rédiger cet article. Toutes avaient d’abord prévu trop de choses dans leur sac à dos et s’en sont rendu compte soit, juste avant de partir soit, pendant le voyage.

Un constat; ils sont revenus à l’essentiel avec une règle : garder ce qui était réellement indispensable pour eux.

Par exemple, il est “déconseillé” de prendre de la lecture car il n’est pas toujours facile de trouver du temps pour lire. Si lire est une façon de te ressourcer, emporte une liseuse, chaque étape de ton voyage se terminera peut-être par une pause lecture apaisante.

Tu souhaites prendre une tente, mais tu as peur qu’elle pèse lourd? Si ta priorité est la liberté et l’autonomie, prends-là et compose ton sac en fonction, ça sera un vrai bonheur pour toi de monter ta tente et de passer des nuits en bivouac plutôt qu’en chambre commune d’auberge !

N’oublie pas que ton sac sera sur ton dos toute la journée (sauf si tu optes pour l’option luxueuse d’un transporteur de bagages) et que chaque objet qui s’y trouvent doit valoir la peine d’être transporté. Si tu as trop chargé ton sac au départ, pas de panique, tu auras l’occasion, durant ton voyage, de préparer un colis que tu enverras à ta destination finale et que tu récupéreras à ton arrivée.

Petit conseil : essaye ton sac rempli pendant une randonnée “test” avant le grand départ !”

Le voyage initiatique - sac à dos pour le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle


La préparation physique avant le départ

  • Un peu d’exercice : tu n’as pas besoin de te mettre à fond dans le sport, mais il est conseillé de pratiquer plusieurs randonnées avant de partir. Pense à marcher déjà quelques fois avec tes chaussures avant ton départ afin qu’elles s’adaptent à tes pieds. Tu peux également t’essayer à quelques étirements ou quelques pratiques de yoga que tu continueras à pratiquer lors de votre voyage et qui te seront utiles pour prendre soin de ton corps.
  • Une alimentation équilibrée : préparer ton corps avant le départ passe aussi par une alimentation saine, qui t’aidera à être en bonne santé et appuyera ta petite préparation physique. 


La bonne surprise du voyage : se surprendre à aimer être seul

Nous en parlions plus tôt, le fait de partir seul peut être effrayant. Pourtant, tu seras surpris de savoir que les voyageurs que j’ai rencontrés pour préparer cet article ont tous fait ressortir ce point : la surprise d’aimer être seul.

à la base, c’est effrayant pour tout le monde et puis dès le trajet pour arriver jusqu’à notre point de départ on se rend compte que des tas d’autres personnes sont seules également, simplement parce qu’elles ont fait le choix de l’être.

Être seul parce qu’on le choisit et non parce qu’on le subit fait déjà partie de l’expérience. Ensuite, au fur et à mesure du voyage, nous rencontrons des groupes d’amis qui ont décidé de partager l’expérience et des tensions apparaissent vite, tous n’ont pas le même rythme. Partir seul c’est suivre son rythme, ses envies, sans aucune contrainte, ni compromis. La seule personne à satisfaire est soi-même. Peut-être que tu décideras de te lier d’amitié pendant le voyage. Ou, au contraire, peut-être te surprendras-tu à être un peu distant avec les voyageurs que tu croiseras sur ta route, car tu souhaites poursuivre cette découverte de vous-même. Ne culpabilise pas, ce voyage, c’est le tien.

Le voyage initiatique - voyage seul en sac à dos


Le rapport aux choses

J’en parlais plus haut, lorsque tu prépares ton matériel, c’est avec tes pensées habituelles et tu auras peut-être tendance à surcharger ton sac à dos, à prendre des choses redondantes. Ce voyage va te permettre de mettre en valeur certains objets, ces objets que tu décideras de garder près de toi tout au long du voyage en retirant ce qui t’encombre. Quand on a mille choses, une chose peut remplacer une autre. Quand vous devez effectuer un tri drastique et ne garder que l’essentiel, un lien très fort se crée avec les objets que l’on a gardé. Ils sont tous indispensables, essentiels et ils comptent vraiment.


Les objectifs

Pars l’esprit ouvert.

Certains voyageurs partent avec des objectifs plein la tête et loupent l’essentiel du voyage.

L’idée est de partir vers l’inconnu, un voyage vers ton moi intérieur. Le chemin que tu vas entreprendre n’ira pas là ou tu décides d’aller. Après une période de marche - on parle d’une dizaine de jours (les 4 premiers jours sont les plus compliqués) - de nouvelles perspectives peuvent se débloquer ou te prendre par surprise, si tu te laisse aller. Un déclic, quelque chose de très profond. Il faut partir neutre et ne pas se tenir à un objectif, celui-ci se dessinera au fur et à mesure de ton chemin en s’imposant à toi, si seulement tu es réceptif, présent et innocent.

Concernant les objectifs de performance, certains décident d’un nombre de kilomètres à atteindre par jour, ici encore, c’est propre à chacun. Mais je te conseille de te laisser une certaine marge de liberté et d’écouter ton corps. Parfois tu auras peut-être envie de marcher plus lentement, donc de parcourir moins de kilomètres et parfois tu ressentiras le besoin de marcher jusqu’au bout du jour.


Le rapport au corps

L’objet de toutes les attentions : les pieds. Tu les chouchouteras, les masseras tous les soirs et tu prendras conscience de la chance de pouvoir les utiliser chaque jour pour te donner l’opportunité de vivre des moments magiques. Peut-être que tu apprendras aussi à aimer ce corps qui te porte et te permet de vivre ce voyage.


Les conseils pour réussir son voyage initiatique

S’il y a bien une chose à retenir : garder l’esprit ouvert et se laisser surprendre. Le chemin fera le reste ! Laisse-toi porter et tu te souviendras des bienfaits et des souvenirs très positifs que t’apportera ce voyage si spécial et il te nourrira toujours, des années plus tard.

Le voyage initiatique - citation sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle

Photo prise par Margaux sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle


Un voyage éco-responsable

Le voyage de Compostelle est, pour nous européens, un voyage très accessible. En train, en bus,… il y a de nombreuses façons de rejoindre le chemin de façon écologique

Sur place, la marche est au centre de tout, et tu rechargeras ta gourde tout au long du chemin dans des fontaines prévues à cet effet.

Un voyage sain pour notre planète, à condition de respecter certaines règles. En effet, les pèlerins jouent un rôle central dans la conversation du Chemin et un guide des bonnes pratiques environnementales du Chemin a été publié par l’ADEGA (Association pour la Défense Ecologique de Galice) pour les y aider.

Tu trouveras aussi une fiche de plainte pour que tu puisses envoyer tes observations sur les agressions éventuelles et impacts sur le parcours en plus de tes suggestions.

Le guide, créé spécialement pour les marcheurs est compact et facilement transportable, il propose de nombreuses informations d’ordre écologique et des conseils pratiques.

Quelques règles à garder en tête : le suivi du tracé du sentier emprunté, la bonne gestion de tes déchets, le non-usage du feu, l’interdiction de la cueillette sau- vage…

De façon générale, retiens une règle simple, ne laisse aucune trace de ton passage !

Le voyage initiatique - flèche chemin de Compostelle

Cet article t’a inspiré et tu le perçois comme un déclic

N’attend plus ! Ce voyage pourrait bien changer ta vie.

Si tu as envie de te lancer mais que cette aventure te fait peur, je peux t’aider ! N’hésite pas à me contacter pour t’accompagner dans ce voyage un peu particulier. 😉

Lire la suite