Le voyage initiatique cover - bicyclette sur le chemin de Santiago de Compostelle
Réflexion

Le voyage initiatique – un voyage pour se retrouver

Cette année a mis ton moral à rude épreuve ? Cet article est fait pour toi !

Après avoir enchaîné les mauvaises nouvelles et les situations difficiles ces dernières années, vous êtes beaucoup à avoir fait face à une grosse remise en question sur votre vie et sur vos choix, jusqu’à parfois ne plus savoir vous lever le matin. Besoin d’une bouffée d’air et de vous remettre sur les rails ? J’ai peut-être la solution.

Le voyage initiatique - femme attendant son train

Ce voyage pour te reconnecter à toi-même

Le voyage initiatique se définit par un voyage rempli d’épreuves et de défis qui vont transformer la personne qui le pratique

Chaque personne le vit différemment mais il y a un point commun qui relie tous ces voyages : tu en reviendras changé

Nous vous parlions dans un article, il y a quelques mois, des avantages des voyages en solo. Je te propose d’aller encore un peu plus loin dans la réflexion de cet article sur un voyage en solo avec un but profond, retrouver ta paix intérieure.

Repousser un peu tes limites et faire face à des épreuves auxquelles tu n’aurais pas été confrontés dans un autre cadre et qui font ressortir en toi des émotions encore inconnues. Ça va te permettre de gérer des situations inédites, d’évoluer face à celles-ci et de découvrir une nouvelle version de toi-même.

Ici, nous allons aborder le voyage initiatique d’une façon particulière, puisque nous allons parler des voyages initiatiques dans lesquels nous partons seuls et où le voyage se concentre principalement sur une activité, la randonnée.

Pour écrire cet article, j’ai été inspirée par une amie proche, Margaux, qui arrivait à un point dans sa vie où elle se trouvait face à un mur, elle n’arrivait plus à gérer son quotidien, à se retrouver elle même, à gérer ses émotions, à aller au travail. Un jour, la solution lui est apparue comme une évidence, marcher quelques semaines sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. Il fallait partir, mais pas n’importe comment. Nous n’allons pas nous concentrer ici sur la destination mais plutôt sur la préparation de ce type de voyage et la réflexion autour de ceux-ci.

C’est parti !

Le voyage initiatique - citation sur le chemin de Compostelle

Photo prise par Margaux sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle


Le déclic

En préparant cet article, je me suis rendue compte que l’état d’esprit des voyageurs qui décident d’entreprendre cette aventure peut varier fortement.

Après avoir vécu des événements difficiles, tu es dans un tournant positif de ta vie, un renouveau. Tu prends un nouveau départ et tu souhaites marquer le coup et trouver cet élan, ce souffle de confiance en toi qui va faire la différence ? Ou, au contraire, tu ressens un besoin profond de partir, comme la solution ultime qui s’offre à toi, non pas pour fuir, mais pour te retrouver. Tu as l’impression de ne plus te reconnaître et d’être en décalage avec qui tu es. 

Dans tous les cas, peu importe le déclic, si ce voyage s’impose à toi comme une évidence.. c’est qu’il est temps de partir !

Le voyage initiatique - femme seule dans la nature


Les freins

Prendre la décision de partir n’est pas l’étape la plus difficile. Je pense que le moment le plus compliqué est l’attente, le questionnement

Partir pour un voyage initiatique ne se fait pas en une semaine, il faut prévoir une durée plus longue, c’est déjà la partie la plus difficile : dégager du temps.

Souvent, l’envie d’un voyage initiatique s’impose comme une urgence, un besoin réel. Si tu êtes employé et que le voyage t’appelle comme un besoin, passes le cap et vas voir un médecin, il t’accompagnera sûrement dans cette décision thérapeutique et te soutiendra dans cette démarche (testé et approuvé). Si ce n’est pas le cas, regroupe tes jours de congés et garde-les pour ce grand voyage !

Ensuite, viennent les questionnements, les peurs personnelles - le fait d’entreprendre un voyage seul, de beaucoup marcher, de se retrouver dans des lieux inconnus - et les peurs de ton entourage. Rassure tes proches en laissant quelques indications sur ton itinéraire, explique tes motivations et ce besoin vital de partir si tu le souhaites et n’oublie pas que c’est ta décision et ton chemin. Prend du recul face à ces pensées parasites et garde bien en tête que sur ce type de circuit tu ne seras JAMAIS vraiment seul !

Suis ton intuition et si c’est ton moment, tu verras, l’appel du chemin sera plus fort que tout !

Le voyage initiatique - le chemin du bonheur sur Saint Jacques de Compostelle

Photo prise par Margaux sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle


La préparation mentale avant le grand départ

  • Demander des conseils : tu pars vers l’inconnu… mais pas tout à fait. D’autres personnes ont certainement effectué ce voyage initiatique avant toi. Chaque expérience est différente et personnelle, mais n’hésite pas à entreprendre des recherches pour trouver d’autres voyageurs qui ont effectué le même parcours que toi, leur retour d’expérience et leurs conseils pourraient t’être précieux. N’hésite pas à poser tes questions, parler de tes craintes et demander des astuces pour que ton voyage se déroule au mieux.
  • Effectuer des recherches internet : tu es un parfait novice de randonnée ? Aucun problème ! Tu trouveras de nombreuses ressources sur internet pour te conseiller sur le type de sac à acheter, les essentiels à emporter,.. n’hésite pas à regarder des vidéos sur Youtube de voyageurs et randonneurs expérimentés, cela t’aidera à rédiger une to-do list de ce dont tu auras besoin durant votre voyage. Tu trouveras également des astuces sur cet article du blog.
  • Lire des livres : certains livres sont des mines d’informations et te seront super utiles avant ton départ, n’hésite pas à te renseigner. Voici quelques suggestions pour Saint-Jacques de Compostelle : “immortelle randonnée, Compostelle malgré moi” de Jean-Christophe Rufin, et le “miam miam dodo" des éditions du Vieux Crayons, guide renouvelé tous les ans et qui reprend toutes les étapes, le nombre de km entre les étapes, les dénivelés etc. Tu y trouveras également les endroits où manger et dormir dans toutes les villes d’étapes..

À Compostelle, personne ne dort dehors, sauf s’il le désire. Car il y aura toujours quelqu’un pour t’aider.

Le voyage initiatique - auberge sur le chemin de Compostelle

J’ai remarqué un point commun entre les différentes personnes que j’ai interrogées pour rédiger cet article. Toutes avaient d’abord prévu trop de choses dans leur sac à dos et s’en sont rendu compte soit, juste avant de partir soit, pendant le voyage.

Un constat; ils sont revenus à l’essentiel avec une règle : garder ce qui était réellement indispensable pour eux.

Par exemple, il est “déconseillé” de prendre de la lecture car il n’est pas toujours facile de trouver du temps pour lire. Si lire est une façon de te ressourcer, emporte une liseuse, chaque étape de ton voyage se terminera peut-être par une pause lecture apaisante.

Tu souhaites prendre une tente, mais tu as peur qu’elle pèse lourd? Si ta priorité est la liberté et l’autonomie, prends-là et compose ton sac en fonction, ça sera un vrai bonheur pour toi de monter ta tente et de passer des nuits en bivouac plutôt qu’en chambre commune d’auberge !

N’oublie pas que ton sac sera sur ton dos toute la journée (sauf si tu optes pour l’option luxueuse d’un transporteur de bagages) et que chaque objet qui s’y trouvent doit valoir la peine d’être transporté. Si tu as trop chargé ton sac au départ, pas de panique, tu auras l’occasion, durant ton voyage, de préparer un colis que tu enverras à ta destination finale et que tu récupéreras à ton arrivée.

Petit conseil : essaye ton sac rempli pendant une randonnée “test” avant le grand départ !”

Le voyage initiatique - sac à dos pour le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle


La préparation physique avant le départ

  • Un peu d’exercice : tu n’as pas besoin de te mettre à fond dans le sport, mais il est conseillé de pratiquer plusieurs randonnées avant de partir. Pense à marcher déjà quelques fois avec tes chaussures avant ton départ afin qu’elles s’adaptent à tes pieds. Tu peux également t’essayer à quelques étirements ou quelques pratiques de yoga que tu continueras à pratiquer lors de votre voyage et qui te seront utiles pour prendre soin de ton corps.
  • Une alimentation équilibrée : préparer ton corps avant le départ passe aussi par une alimentation saine, qui t’aidera à être en bonne santé et appuyera ta petite préparation physique. 


La bonne surprise du voyage : se surprendre à aimer être seul

Nous en parlions plus tôt, le fait de partir seul peut être effrayant. Pourtant, tu seras surpris de savoir que les voyageurs que j’ai rencontrés pour préparer cet article ont tous fait ressortir ce point : la surprise d’aimer être seul.

à la base, c’est effrayant pour tout le monde et puis dès le trajet pour arriver jusqu’à notre point de départ on se rend compte que des tas d’autres personnes sont seules également, simplement parce qu’elles ont fait le choix de l’être.

Être seul parce qu’on le choisit et non parce qu’on le subit fait déjà partie de l’expérience. Ensuite, au fur et à mesure du voyage, nous rencontrons des groupes d’amis qui ont décidé de partager l’expérience et des tensions apparaissent vite, tous n’ont pas le même rythme. Partir seul c’est suivre son rythme, ses envies, sans aucune contrainte, ni compromis. La seule personne à satisfaire est soi-même. Peut-être que tu décideras de te lier d’amitié pendant le voyage. Ou, au contraire, peut-être te surprendras-tu à être un peu distant avec les voyageurs que tu croiseras sur ta route, car tu souhaites poursuivre cette découverte de vous-même. Ne culpabilise pas, ce voyage, c’est le tien.

Le voyage initiatique - voyage seul en sac à dos


Le rapport aux choses

J’en parlais plus haut, lorsque tu prépares ton matériel, c’est avec tes pensées habituelles et tu auras peut-être tendance à surcharger ton sac à dos, à prendre des choses redondantes. Ce voyage va te permettre de mettre en valeur certains objets, ces objets que tu décideras de garder près de toi tout au long du voyage en retirant ce qui t’encombre. Quand on a mille choses, une chose peut remplacer une autre. Quand vous devez effectuer un tri drastique et ne garder que l’essentiel, un lien très fort se crée avec les objets que l’on a gardé. Ils sont tous indispensables, essentiels et ils comptent vraiment.


Les objectifs

Pars l’esprit ouvert.

Certains voyageurs partent avec des objectifs plein la tête et loupent l’essentiel du voyage.

L’idée est de partir vers l’inconnu, un voyage vers ton moi intérieur. Le chemin que tu vas entreprendre n’ira pas là ou tu décides d’aller. Après une période de marche - on parle d’une dizaine de jours (les 4 premiers jours sont les plus compliqués) - de nouvelles perspectives peuvent se débloquer ou te prendre par surprise, si tu te laisse aller. Un déclic, quelque chose de très profond. Il faut partir neutre et ne pas se tenir à un objectif, celui-ci se dessinera au fur et à mesure de ton chemin en s’imposant à toi, si seulement tu es réceptif, présent et innocent.

Concernant les objectifs de performance, certains décident d’un nombre de kilomètres à atteindre par jour, ici encore, c’est propre à chacun. Mais je te conseille de te laisser une certaine marge de liberté et d’écouter ton corps. Parfois tu auras peut-être envie de marcher plus lentement, donc de parcourir moins de kilomètres et parfois tu ressentiras le besoin de marcher jusqu’au bout du jour.


Le rapport au corps

L’objet de toutes les attentions : les pieds. Tu les chouchouteras, les masseras tous les soirs et tu prendras conscience de la chance de pouvoir les utiliser chaque jour pour te donner l’opportunité de vivre des moments magiques. Peut-être que tu apprendras aussi à aimer ce corps qui te porte et te permet de vivre ce voyage.


Les conseils pour réussir son voyage initiatique

S’il y a bien une chose à retenir : garder l’esprit ouvert et se laisser surprendre. Le chemin fera le reste ! Laisse-toi porter et tu te souviendras des bienfaits et des souvenirs très positifs que t’apportera ce voyage si spécial et il te nourrira toujours, des années plus tard.

Le voyage initiatique - citation sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle

Photo prise par Margaux sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle


Un voyage éco-responsable

Le voyage de Compostelle est, pour nous européens, un voyage très accessible. En train, en bus,… il y a de nombreuses façons de rejoindre le chemin de façon écologique

Sur place, la marche est au centre de tout, et tu rechargeras ta gourde tout au long du chemin dans des fontaines prévues à cet effet.

Un voyage sain pour notre planète, à condition de respecter certaines règles. En effet, les pèlerins jouent un rôle central dans la conservation du Chemin et un guide des bonnes pratiques environnementales du Chemin a été publié par l’ADEGA (Association pour la Défense Ecologique de Galice) pour les y aider.

Tu trouveras aussi une fiche de plainte pour que tu puisses envoyer tes observations sur les agressions éventuelles et impacts sur le parcours en plus de tes suggestions.

Le guide, créé spécialement pour les marcheurs est compact et facilement transportable, il propose de nombreuses informations d’ordre écologique et des conseils pratiques.

Quelques règles à garder en tête : le suivi du tracé du sentier emprunté, la bonne gestion de tes déchets, le non-usage du feu, l’interdiction de la cueillette sau- vage…

De façon générale, retiens une règle simple, ne laisse aucune trace de ton passage !

Le voyage initiatique - flèche chemin de Compostelle

Cet article t’a inspiré et tu le perçois comme un déclic

N’attend plus ! Ce voyage pourrait bien changer ta vie.

Si tu as envie de te lancer mais que cette aventure te fait peur, je peux t’aider ! N’hésite pas à me contacter pour t’accompagner dans ce voyage un peu particulier. 😉

Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
Le voyage comme outil de développement personnel cover
Réflexion

Le voyage – ou une bouffée de bonheur

Depuis la nuit des temps, le voyage est un formidable outil d’évasion pour le commun des mortels. Il répond à des besoins universels tels que : s’évader, rêver, se cultiver, découvrir le monde, se reconnecter à la nature.

La quête du bonheur est le point commun à tous ces besoins essentiels. Il est essentiel à nos vies depuis toujours. Chacun en a sa définition propre et ses petits trucs pour atteindre cet “état de complète satisfaction”, selon la définition du Larousse. C'est pourtant un graal difficile à atteindre dans nos existences actuelles de citadins press(uris)és, menées à 100 à l’heure.

Le voyage est l’occasion d’une pause, une parenthèse dans un quotidien chargé d’injonctions plus ou moins oppressantes. Il permet de rembobiner le fil de son histoire pour en comprendre le sens et lui définir des objectifs pour un futur parfait. 

Alors, voyageons-nous pour trouver le bonheur ? Dans quelles mesures le voyage peut-il nous aider à nous développer personnellement ? Peut-on le considérer comme une thérapie au même titre que le coaching, la psychologie positive, ou encore la sophrologie ?

C’est ce que nous allons vérifier dans cet article.

Le voyage comme outil de développement personnel 5

Le voyage améliore la connaissance de soi

Tu as eu beau essayer de lutter contre, force est de constater que ta vie quotidienne est régie par une certaine routine. Tu sens que tu as besoin d’une parenthèse pour te poser les bonnes questions : qui suis-je, où vais-je, où cours-je ?! Mais ta vie est menée à 100 à l’heure, rythmée par les mêmes actions : métro-boulot-dodo et un p’tit resto de temps en temps. Il est difficile de prendre du recul dans ces conditions.

Vie quotidienne menée à 100 à l’heure

Le voyage te met dans des dispositions idéales pour te ménager ce temps de pause nécessaire à la réflexion que tu souhaites mener sur ta vie. Il t’éloigne du quotidien routinier. Ce faisant, il te permet de ralentir le rythme et de te poser. Que ce soit en randonnée dans la pampa, au bord de la plage ou même en transit dans les transports, il te laisse beaucoup de temps pour réfléchir à ton toi profond, qui tu es, ce que tu aimes, ce que tu veux vraiment.

Il facilite enfin la prise de distance par rapport à ton existence, pour pouvoir te recentrer sur tes valeurs. Ou quand le voyage rejoint le voyage intérieur…


Le chemin pour retrouver la confiance et l’estime de soi

En te plongeant dans un environnement différent du tien, le voyage peut mettre en lumière ces 2 sentiments que tu éprouves peut-être déjà dans ton quotidien : le manque de confiance et la faible estime de toi-même. Loin de les exacerber, l’inconnu doit pouvoir les transcender.


Dépassement de soi pour plus d'autonomie

La seule chose dont nous devons avoir peur est la peur elle-même, disait Roosevelt. Si Christophe Colomb s’était laissé aller à ce sentiment, le monde nous apparaîtrait bien différent aujourd’hui. Mais aujourd’hui, c’est toi l’explorateur en herbe face à l’inconnu du monde.

En organisant ce voyage, tu as osé sortir de chez toi, t’éloigner de tes repères familiers. Oubliée la zone de confort emballée dans un beau ruban de satin douillet ! Tu vas devoir prendre sur toi pour aller te confronter à la richesse du monde, avec pour seules armes ton courage et ta volonté de te dépasser. Oser aborder des inconnus même si tu ne parles pas la langue est de toute façon une nécessité si tu souhaites trouver ton chemin, te restaurer, ou visiter. Pour finalement te rendre compte que ce n’est pas la mer à boire de parler à des inconnus, et que les autochtones sont plutôt bienveillants envers les touristes respectueux de leurs pays.

Sortir de ta zone de confort te permet donc de repousser tes limites, de gagner en confiance et de t’ouvrir au monde, aussi éloigné du tien soit-il. Voyage : 1 - Timidité : 0.

Oser sortir de ta zone de confort


Zen attitude et positivisme

Voyager permet également de renforcer l’estime de soi en cultivant positive et zen attitude. Échanger quelques paroles sincères, partager un sourire, dire merci, prendre un café au bord de la mer, apprécier la beauté d’un lac, s’extasier devant une montagne ou un coucher de soleil. Mis bout à bout, tous ces petits gestes contribuent à nous rendre plus heureux au quotidien. Savoir profiter des petits bonheurs que nous offre la vie, voilà une positive attitude !

Le voyage comme outil de développement personnel Zen attitude et positivisme


Le voyage développe l’ouverture d’esprit et l’enrichissement culturel

Voyager, c’est aller à la rencontre de l’inconnu - sinon, pas la peine de quitter ton canapé. Les occasions d’interagir positivement avec la population locale sont nombreuses : discuter avec les propriétaires de ton hébergement ou les gérants de ton hôtel, échanger avec les commerçants, partager avec le guide lors d’une activité culturelle. Si tu as bien pris soin auparavant d’ouvrir tes chakras et de laisser tes préjugés à la maison, tous ces échanges sont des trésors d’informations sur les coutumes du pays visité, à accueillir en toute humilité.

Rencontrer l’autre, tenter de comprendre sa culture, prendre conscience que le monde ne tourne pas autour de toi et que tu n’as pas la science infuse en ce qui concerne la façon de le vivre, voilà en quoi le voyage développe ton ouverture d’esprit (et la fermeture de tes préjugés à double tour par la même occasion). A toi de faire de ces rencontres des moments forts de partages positifs et mutuellement bénéfiques.

Attention, un vrai choc culturel peut se produire dans certains pays très éloignés de nos sociétés occidentales basées sur l’hyper consommation et la facilité d’accès à tout un tas de services du quotidien (eau courante, électricité…). Double ouverture de chakras recommandée dans ces cas-là !


Le voyage nous reconnecte à Dame Nature

Même si le réchauffement climatique en cours a commencé à bien dézinguer la planète, la beauté de Dame Nature reste encore époustouflante dans bien des endroits du monde. Vouloir se reconnecter à la nature est ainsi l’occasion de profiter des nombreuses vertus qu’elle peut nous offrir (avez-vous déjà fait des câlins aux arbres ?!).

Chacun pourra se ressourcer selon ses envies et ses aptitudes : la tête dans les nuages des montagnes, les pieds dans la terre en rase campagne, ou les doigts de pied en éventail au bord de l’océan.

Chacun pourra prendre conscience également qu’il lui appartient de préserver ce que Dame Nature lui a donné :

  • en choisissant de voyager de façon écoresponsable (on en connaît un rayon chez Un Brin de Voyage)
  • en adoptant un mode de vie plus essentiel, plus minimaliste, moins axé sur la surconsommation


Le voyage nous aide à avancer dans la vie

Les motivations pour entreprendre un voyage sont nombreuses : sortir du quotidien, prendre du recul, ralentir le rythme, se déconnecter du réel, satisfaire une envie d’exotisme ou de dépassement de soi…

Elles mènent toutes à un seul but : vaincre ses peurs et avancer dans la vie, chacun.e à son rythme et selon ses envies.


Je fuis le quotidien

Te lever tous les matins à la même heure, te rendre sur ton lieu de travail, enchaîner les réunions, rentrer le soir, préparer le dîner, faire 2 ou 3 bricoles et aller te coucher, recommencer le lendemain, et le surlendemain, et encore jusqu’au weekend.

Non, le quotidien ne fait pas rêver. Pourtant, tu réalises qu’il est difficile de t’en extraire. C’est plutôt une bonne nouvelle que tu puisses en prendre conscience : il est temps de réagir et de bousculer ces bonnes vieilles habitudes ! Pour cela, quoi de mieux qu’un bon séjour en terre inconnue ? Voyager permet en effet d’échapper à la banalité parfois déconcertante de la vie,  de sortir de la routine le temps de quelques jours ou quelques semaines.

Attention : le voyage fonctionne comme de l’adrénaline. Une fois qu’on y a goûté, on risque fort d’avoir envie d’y retourner !


J’accomplis mes rêves

Le rêve est une des grandes motivations pour réaliser un voyage. On n’imagine pas Christophe Colomb entreprendre son long périple vers les Indes sans l'avoir rêvé maintes fois auparavant, guidé par la curiosité et l’envie d’aller se frotter à l’inconnu.

Rêver est une façon tout à fait personnelle de sortir de ton quotidien, un moyen d’échapper à la réalité qui n’appartient qu’à toi. Il peut rester à l’état de rêve toute ta vie, ou devenir un but à atteindre. C’est là que ça commence à devenir intéressant, parce que tu vas devoir mettre tout en œuvre pour y arriver, pour au bout du compte découvrir si la réalité dépasse le rêve.

 

J’affirme mon identité

Dis-moi comment tu voyages, je te dirai qui tu es. En choisissant tel type de séjour plutôt qu’un autre, tu affirmes en effet une partie de ton identité. Partir en voyage organisé all inclusive au Club Med ne répond pas au même besoin de découverte que s’aventurer sac au dos en randonnée immersive au milieu de la montagne. Les 2 peuvent s'organiser sur le même terrain inconnu, mais ne satisfont pas aux mêmes attentes. Ta façon de voyager en dit finalement beaucoup sur toi !


Et j’avance dans la vie !

Pour résumer, voici tout ce que le voyage t’aide à accomplir :

  • mieux te connaître
  • (re)prendre confiance en toi
  • te dépasser
  • sortir de ta zone de confort
  • t’ouvrir l’esprit
  • te reconnecter avec la nature
  • t’évader de ton quotidien
  • accomplir tes rêves
  • affirmer ton identité

Voyage après voyage, tu te rends compte que tu gagnes en confiance, en aisance et en liberté, aussi bien dans tes actions que dans tes réflexions. C’est une bonne synthèse de ta capacité à avancer dans la vie, en toute autonomie.

Voilà cher voyageur en quête de sens ! “Il en faut peu pour être heureux” chante Baloo, notre ours préféré du Livre de la Jungle. Je trouve que c’est un excellent mot de la fin, et toi ?

Baloo il en faut peu pour être heureux


Des doutes existentiels, des questions sur le sens de la vie ? Contacte un psy. Mais si tu cherches à organiser ton futur beau voyage, contacte-moi !

Et si cet article te plaît, rejoins ma newsletter bimensuelle pour ne pas manquer les prochains articles. Tu profiteras en plus d'avantages exclusifs !

Inscris simplement ton nom et adresse mail ci-dessous :

Lire la suite