Découvrir la Provence autrement cover
Destination, Voyage responsable

Découvrir la Provence autrement : j’ai testé pour vous le road trip en voiture vintage avec Yes Provence !

En ce début d’été, j’ai osé céder à la tentation d’un road trip en Provence, dont une journée en voiture vintage sur les routes de la lavande. Tout début juillet, en pleine haute saison, dans une région au potentiel touristique de masse très élevé, bien plus que ce que mes principes de voyageuse éco-responsable sont normalement capables de supporter… Qu’est-ce qui m’a pris ?!

Je n’ai tout simplement pas pu résister à ces 3 appels :

  1. la Provence, cette région phare du sud de la France;
  2. Yes Provence, une agence de location de voitures vintage implantée dans la région, qui m’a proposé de tester ses services le temps d’une journée fleurie et délicieusement enivrante autour de la lavande;
  3. mes copines, qui m’ont promis de rompre nos précieux liens d’amitié si je les lâchais sur ce coup-là !

Entre villages pittoresques, parfums enivrants, cigales, vignes, oliviers, Coccinelle, mécanique et accent chantant, voici donc mon retour d’expérience sur ce road trip provençal et pas banal en voiture vintage !

Parcourir les champs de lavande avec Yes Provence


La Provence, ce petit coin de paradis du Sud de la France


J’ai déjà eu l’occasion de te présenter en détail les richesses de cette sublime région, star incontestée du sud-est de la France. Je suis sympa avec toi, en voici un bref résumé.

Idéalement située entre mer et montagne, la Provence est riche d’une diversité de paysages tous plus exceptionnels les uns que les autres. Elle est bordée au sud par les eaux turquoise de la Méditerranée, et au nord et à l’est par la majestuosité des Alpes. Au milieu de tout cela coule une campagne provençale aux accents qui chantent, à l’instar de ses célèbres cigales.

Des plaines de la Camargue aux vallées de vignobles, des villages pittoresques du Luberon aux mythiques stations balnéaires de la Côte d’Azur, du Mont Ventoux au Parc National du Mercantour, des Gorges du Verdon à l’architecture exceptionnelle d’Aix-en-Provence, la Provence est riche de ses ressources naturelles, de son patrimoine culturel, de son histoire, mais aussi d’une certaine douceur de vivre propre aux régions méridionales.

Le portrait ne serait pas complet sans évoquer sa savoureuse gastronomie bien sûr, à base de bons mets du terroir, dont la ratatouille, la bouillabaisse et le petit rosé frais sont les plus emblématiques.

Voilà pour le décor !

La Provence, ce petit coin de paradis du Sud de la France - marché Antibes


Une journée de road trip en voiture vintage avec Yes Provence


Mes copines avaient mis le paquet sur le programme de ce road trip pour me convaincre : 5 jours de soleil, de ciel bleu, de découvertes, de balades, de discussions à n’en plus finir et de fous rires incontrôlés. Je garde pour moi cette partie plus personnelle (oui, je te rassure, il y a eu des fous rires à gogo), et vais me focaliser sur le dernier jour de ce road trip, effectué en collaboration avec Yes Provence.

Yes Provence, kezaco ?

Yes Provence est une agence de location de voitures vintage fondée par 3 potes originaires… de la Provence !

Sa philosophie ? Faire découvrir la Provence de manière originale, en proposant des déambulations sur les jolies routes de la région à bord d’un véhicule vintage.

Son nom ? “Yes” et “Provence” sont 2 mots universellement reconnus par les voyageurs à travers le monde. L’association des 2 est un bon résumé de l’aventure à laquelle souhaite te convier ces jeunes entrepreneurs : un voyage positif, original et enthousiaste au cœur de cette magnifique région de France au rayonnement mondial.

Sa situation ? L’agence est idéalement située au cœur de la Provence à Saint Andiol, aux confins du Luberon et des Alpilles.

La Team

Depuis 2020, l’équipe s’est développée et féminisée pour pouvoir répondre à la croissance de l’activité. Amour pour la Provence et adoration des vieilles bagnoles font bien sûr partie des critères de recrutement. C’est ainsi que la team compte aujourd’hui 8 personnes soudées et animées par les mêmes passions, et ne compte pas en rester là !

Les services

Le service minimum est la location d’un véhicule vintage à la demi-journée ou à la journée, avec des propositions de circuits et points d’intérêt pré-établis. Découverte d’Aix-en-Provence, Calanques de Marseille, Gorges du Verdon, virée dans le Ventoux, les Monts de Vaucluse, les Alpilles… Le choix est vaste et a de quoi satisfaire bien des envies.

À cela s’ajoutent des offres personnalisées pour des évènements privés ou professionnels :

  • durée de 2 jours ou plus
  • circuits sur-mesure
  • activités team-building
  • livraison à destination (si Saint Andiol est trop loin pour toi, ta voiture vintage peut venir à toi !)
  • fourniture de pique-nique à base de produits 100 %  locaux

Les voitures vintage

Yes Provence a fait le choix d’une flotte restreinte de quelques modèles emblématiques :

  • Citroën 2CV (la fameuse Deudeuche)
  • Citroën Méhari
  • Volkswagen Coccinelle en version décapotable
  • Volkswagen Combi et camper Van

Toutes sont affublées d’un joli prénom et permettent de rouler cheveux au vent pour un brushing naturel destructuré du plus bel effet.

Green attitude

Rouler en voiture vintage peut paraître un non sens écologique. Yes Provence n’en est pas moins une société responsable dont tous les membres sont sensibles aux préoccupations écologiques actuelles et à venir (réchauffement climatique, pollution, épuisement des ressources). Ainsi, l’agence a créé la charte Yes Green résumant leurs engagements et offres éco-responsables.

Une journée de road trip en voiture vintage avec Yes Provence


Ma journée de road trip sur les routes de la lavande

Pour cette journée de road trip entre copines, nous avons opté pour le circuit “les routes de la lavande” et pour la Coccinelle décapotable. Début juillet est le moment idéal pour parcourir les champs de lavande (ou de lavandin). C’est pile entre la floraison et la récolte, au moment où les fleurs sont le plus colorées et odorantes. Et puis une Coccinelle pour un séjour nature, ça le fait, non ?! Le petit nom de la nôtre : Capucine.

L’accueil se fait le matin dans les locaux de Yes Provence à Saint Andiol, dans un espace aménagé à cet effet te mettant dans les meilleures dispositions. Canapés, musique d'ambiance, c’est un peu comme à la maison !

Place ensuite aux choses (un peu) sérieuses avant de partir en goguette dans notre Coccinelle. Nous avons ainsi droit à un briefing complet de l’équipe avec les recommandations indispensables au bon déroulement de la journée, notamment les tips sur notre véhicule. Qui dit voiture ancienne dit absence de ces options devenues banales aujourd’hui et qui nous facilitent bien l’expérience de la conduite (direction assistée, climatisation, vitres électriques, boîte de vitesse et embrayage fluides…). Mieux vaut être préparé ! Nous partons également avec un pique-nique bien garni en produits 100% de saison et 100% locaux, inclus dans notre prestation, à déguster sur le chemin au gré de notre faim.

Road book en vide-poche, nous voilà donc parties sur les traces des lieux les plus emblématiques de l’or bleu du sud de la France :

  • Sault, village qui détient le record du nombre de champs de lavande dans le Vaucluse; en bonus : jolie vue sur le Mont Ventoux depuis le centre du village;
  • Rustrel, célèbre pour son Colorado provençal, et les champs de lavande qui mènent à lui;
  • le Plateau des Claparèdes et ses étendues de lavande aux accents plus sauvages; bonus : visite de la distillerie Les Agnels pour percer les secrets de la création de l’huile essentielle de lavande;
  • le Plateau de Valensole, lieu mythique de la lavande qu’on ne présente plus;
  • Oppède, village perché sur les contreforts du Luberon;
  • Lioux, où la lavande pousse au pied des falaises surplombant ce charmant village;
  • Abbaye de Sénanque à Gordes, dont les vieilles pierres sont magnifiées par le bleu du champ environnant.
Abbaye de Sénanque à Gordes

Quelque part au milieu de tous ces beaux endroits, nous avons pris notre pause déjeuner au Moulin de Joucas, un lieu paisible dans un petit village étonnant qui vaut le détour.

Les services de Yes Provence - Fourniture de pique-nique à base de produits 100 % locaux


Mon retour d’expérience

Un dégradé de couleurs aux dominantes de mauve, une succession d’odeurs enivrantes, des champs de lavande à perte de vue, des paysages à perte de vue, des villages au charme simple… Il n’y a pas de doute, les promesses ont été tenues au niveau des sens : on en a pris plein les yeux - et le nez aussi !

Le road trip en voiture vintage se prête bien aux principes du slow tourisme en Provence. Les véhicules anciens et les petites routes de campagne incitent à la contemplation des paysages. S’arrêter sur les bords des chemins autant de fois que nécessaire, s’enivrer du parfum unique de ces brins bleu-mauve, graver ces instants magiques dans nos mémoires de road-tripeuses, voici ce que la Coccinelle décapotable a permis le temps de cette belle journée ensoleillée.

Le peu d’affluence sur les routes de Provence en ce début juillet fut également une agréable surprise. Ah, et pour ne rien gâcher, les produits du pique-nique fournis par Yes Provence étaient succulents !

Les seuls petits bémols rencontrés lors de cette journée furent d’ordre mécanique. Une Coccinelle décapotable des années 70 n’est pas des plus faciles à manœuvrer. De plus, le siège conducteur n’en a fait qu’à sa tête : impossible de le bloquer ! La conductrice était ainsi constamment reléguée au fond de la voiture, sans accès aux pédales… L'image est drôle après coup, je te le concède. Sur le moment, je t’avoue que nous avons moyennement ri, avant d’en prendre notre parti - cela fait partie des risques (somme toute mesurés) lorsqu’on voyage dans une voiture vintage. Heureusement, nous étions 3 dans le véhicule pour pallier à ce léger incident. En cas de gros pépin, l’agence dispose de toute façon d’un SAV hors pair, avec 2 dépanneuses en cas de besoin !

En conclusion, Yes Provence nous avait promis de découvrir la Provence autrement : engagement tenu !

Si l’une de ces aventures (mais pas que) t’intéresse, n’hésite pas à me contacter pour échanger sur ton projet.

Un road trip en Provence en voiture vintage entre copines


Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
Les bienfaits écologiques d'un voyage économique - cover
Astuces voyage, Voyage responsable

Les bienfaits écologiques d’un voyage économique

Des voyageurs en herbe qui se plaignent de manquer d’argent pour réaliser leur rêves de voyage, on en entendra toujours.

Et c’est bien compréhensible. On n’est jamais à l’abri d’un imprévu, alors mieux vaut réfléchir à deux fois avant de dépenser son argent.

Mais on ne reviendra pas sur le fait qu’avec un brin d’organisation (ou – mieux encore – Un Brin de Voyage 😉), les aventures les plus folles sont accessibles à tous les budgets. Je t’ai assez rabâché les oreilles avec ça ! 

Ici, je voudrais te montrer que, malgré les apparences, un voyage contraint par un budget serré ne présente pas que des inconvénients. Bien au contraire, il nous pousse à trouver des solutions souvent carrément bénéfiques pour la planète ! Alors on voit le verre à moitié plein et on dit merci au patron qui nous sous-paye ! Merci à l’inflation !

Bon, faut pas pousser mémé dans les orties non plus : un budget limité reste une contrainte et on pourrait impacter la planète tout aussi positivement avec un budget illimité.

La bonne nouvelle, c’est que grâce à cet article, tu vas apprendre à faire contre mauvaise fortune bon cœur et à organiser un super voyage à la fois économique ET écologique !

Allez, je te montre comment faire!

Organiser un voyage économique et écologique


1. VOYAGER LéGER 


Pas le choix. Qui dit petit budget dit petite valise : hors de question de payer un supplément pour mettre ton bagage en soute ou parce que tu as dépassé le poids autorisé.

Pourquoi c’est écologique ? Parce que moins un moyen de transport est lourd, moins il consomme et moins son coût carbone est élevé. « CQFD !! » comme diraient les profs de maths et les gens un peu re-lou.

Équipé d’une simple petite valise – mieux encore, d’un simple petit sac (c’est plus compact) – tu seras plus libre de tes mouvements et donc moins dépendant de transports motorisés (et polluants) : 20 minutes de marche avec 32987284 bagages, c’est un enfer, même le long d’une côte paradisiaque. Mais 20 minutes de marche avec tes deux mains libres de brasser l’air, ça c’est autre chose ! Pareil pour le vélo.

Et pour les longues distances, oublie tout de suite le taxi : c’est no way pour les petits budgets quand il y a moyen de faire autrement. Alors tu seras bien content d’avoir un seul sac quand tu devras monter dans de multiples transports en commun bondés…

Dernier avantage : en partant du principe qu’en voyage, tu as tout sauf envie de faire des lessives, tu garderas tes vêtements plus longtemps avant de les décréter hors d’usage et donc, tu feras moins de machines qui si tu avais emporté toute ta garde-robe, que tu aurais dû laver entièrement au retour de ton voyage. Moins de machines = moins d’eau et d’électricité consommée ! CQF… Non ça suffit.


2. ACHETER DES BILLES D'OCCASION


« Quoiiiiiii ? »

Inutile de hurler !

Ok ça fait un peu peur mais je t’assure qu’il existe des plateformes sérieuses et sécurisées sur lesquelles tu peux trouver des billets de train (et parfois d’avion) que les gens revendent parce qu’ils sont finalement dans l’incapacité de partir et ne peuvent pas obtenir de remboursement de la compagnie de transport. Encore mieux que la braderie de ton village !  

Mes sites favoris sont Passetonbillet.fr, Trocdestrains.com et Zepass.com.


3. Prendre des transports (en) commun(s)


Allez, on poursuit dans la vibe transport !


Le bus

On commence par le bus, soit le transport le moins sexy de la gamme. Rien d’exotique, rien de confortable, rien de rapide…Bref, c’est chiant, le bus.

MAIS c’est très économique… et écologique ! Tout pile ce qu’on recherche, quoi ! Eh oui, le bus consomme 9 fois moins que la voiture, 7 fois moins que l’avion et 3 fois moins que le covoiturage. Ça vaut le coup de prendre son courage à deux mains, non ?

Lorsque je rends visite à ma meilleure amie qui habite à Glasgow et que les billets d’avion sont hors de prix (comme tout ce qui concerne l’Écosse 🙃), je prends tout simplement la liaison Bruxelles-Glasgow, en faisant un petit arrêt à Londres ! Encore une belle manière de faire contre mauvaise fortune bon gré. 😉

Il existe des tas de compagnies de bus, certaines plus économiques que d’autres, qui relient les grandes villes entre elles. Les plus célèbres : BlablaCar ou encore FlixBus.

Voyager en bus


Les transports locaux

Les transports locaux ont toujours été mes moyens de transport de pré-di-lec-tion. Si se sont les moyens de transport préférés des locaux, c’est que c’est forcément la solution la plus simple et la plus économique.

C’est également une excellente manière de s’imprégner de la vie locale en faisant « comme tout le monde », mais aussi de découvrir des véhicules on ne peut plus originaux !

Tu connais probablement les fameux tuk-tuk thaïlandais, mais connais-tu les Jeepneys philippins ?  Les carrinhos de Madère ? Les chicken bus d’Amérique latine ?

Je te laisse jeter un œil…

Chicken bus au Guatemala


Le covoiturage

Allez, c’est le moment de faire des rencontres !

Pour commencer, tu connais probablement le désormais classique Blablacar : inscris-toi sur le site pour trouver des conducteurs qui effectuent ton trajet ou du moins une étape de celui-ci. Si tu veux voyager avec ta propre voiture, tu peux également t’inscrire en tant que conducteur. Tes passagers couvriront une bonne partie (si pas l’intégralité) de tes dépenses en essence !

Tu peux aussi t’arranger avec d’autres voyageurs pour louer une voiture ou pour partager le coût d’un taxi. Je te recommande de t’inscrire sur des groupes Facebook liés à ta destination (exemple : « les Français à Melbourne », « Covoiturage Europe », etc.).

Avec le covoiturage, tu dépenseras à coup sûr moins d’argent qu’à l’achat d’un billet de train ou d’avion. En plus, c’est une chouette expérience sociale (en général, les covoitureurs ne sont pas les plus antipathiques personnages que cette terre ait créé). Encore une excellente manière de joindre l’utile à l’agréable !


Ne compter que sur ses deux jambes

Plus économique et écologique encore (et là, vraiment, on ne peut pas faire mieux) : la marche !

Se perdre en arpentant les rues, c’est incontestablement la meilleure manière de visiter un lieu.

Pourquoi ne pas carrément rejoindre ta destination finale à pied ? Bon, si ton projet est de découvrir la Nouvelle-Zélande, c’est plus difficile. Mais pour un voyage en Europe, c’est jouable en alternant étapes à pied et étapes en bus ou auto-stop (avec prudence, bien sûr) !

Tu peux commencer avec le célèbre pèlerinage de St Jacques de Compostelle, par exemple : un moyen hyper sympa de voir du paysage, de la France au Portugal en passant par l’Espagne !


Ou ses deux roues

Je parle bien sûr de VÉLO et pas de moto.

Le vélo est le compromis i-dé-al entre la marche et le bus, puisqu’il est gratuit et écologique mais plus rapide que la marche. Tu peux même participer à un voyage à vélo organisé avec d’autres cyclistes. Si tu as déjà quelques kilomètres dans les jambes, rien ne t’empêche de préparer ton propre itinéraire pour découvrir une région à ton rythme.

Écolo, écono et euh… biscoteaux (c’était pour la rime) !


4. Travailler pour être logé gratuitement


Pour trouver un logement sympa, écologique et pas cher, il va falloir être un chouia original.

Les hôtels bons marchés type Formule 1 sont rarement écologiques : produits industriels, petites savons et gobelet emballés dans du plastique,…. Et en plus, pas toujours très économique non plus.

Une chose est sûre, il y a moyen de faire mieux !

Et voilà tout un panel de solutions servis sur un plateau d’argent :


Le Wwoofing 

Le wwoofing (World Wide Opportunities on Organic Farms) est un concept d’hébergement original qui plaira tout particulièrement aux citadins en manque de nature qui ne rechignent pas à la tâche. Le principe est simple : effectuer quelques heures quotidiennes de travail bénévole dans une ferme biologique en échange du gîte et du couvert. Le reste du temps, c’est quartier libre pour découvrir le pays.

C'est donc un excellent moyen de concilier le manque de main d'œuvre des exploitations agricoles biologiques et ton petit budget !

Le wwoofing est donc l’hébergement eco-friendly par excellence qui te permettra :

  • de passer des vacances solidaires et écologiques à l’autre bout du monde, en n’ayant que le transport à ta charge
  • de te former aux principes de l’agroécologie et de la permaculture (pas besoin de compétences particulières, tu es justement là pour apprendre de tes hôtes)
  • de faire des rencontres enrichissantes avec des gens passionnés et passionnants !

Pour devenir wwoofer, tu dois adhérer à l'association Wwoof du pays que tu souhaites visiter, moyennant une cotisation annuelle variable en fonction de ta destination (25 € en France, 15 € en Belgique, 70 $ en Australie pour 2 ans).


Workaway, HelpX et TrustedHousesitters

WorkAway permet d’entrer en contact avec des gens du monde entier, qui, en échange de te loger et nourrir gratuitement, te demande un petit coup de main pour… retaper un bateau, récolter du raisin en Argentine ou encore t’improviser aide ménagère.

Dans le même genre, le site HelpX t’offre la possibilité d’être hébergé et nourri, principalement dans des fermes mais aussi des auberges de jeunesse, des étables ou encore des péniches, contre du volontariat.

Enfin, si tu apprécies les animaux de compagnie, je te recommande TrustedHousesitters. Tu es logé gratuitement, et en échange, tu t'engages à prendre soin de compagnons à quatre pattes lorsque leurs propriétaires partent en vacances. 

Travailler pour être logé gratuitement TrustedHousesitters


Movingworlds 

Il s’agit d’une plateforme qui met en ligne des offres d’organisations et/ou de particuliers qui recherchent des personnes avec des aptitudes professionnelles spécifiques. En échange de tes compétences, on te fournit un logement et parfois même une petite rémunération. Les offres sont fiables et vérifiées.

Parmi toutes les opportunités proposées par ces différents organismes, à toi de choisir des projets écologiques dans lesquels t’investir !

Mais si tu n’es pas prêt à mettre la main à la patte, la rubrique suivante pourrait bien t’intéresser…


5. Être logé gratuitement sans travailler


Le Couchsurfing

Il s’agit d’un mode d’hébergement complétement gratuit qui repose sur l’hospitalité et l’échange culturel. Les hôtes offrent de quoi dormir (attention cependant, ça va du lit au matelas à même le sol : pose la question à l’avance pour éviter les mauvaises surprises !) et éventuellement un repas aux voyageurs en échange de leur bonne humeur, de discussions passionnantes et d’anecdotes de voyage !

Concrètement, le Couchsurfing fonctionne comme un réseau social. Tu crées ton profil sur un site dédié en indiquant tes centres d’intérêt et tes valeurs, et tu choisis un hôte en suivant ces critères et en t’aidant des avis et commentaires laissés par les autres couchsurfeurs (primordiaux pour éviter les déconvenues). Sur place, la politesse veut que tu apportes un petit cadeau à l’arrivée, et bien évidemment, que tu respectes les règles et le mode de vie de la maison.

Le site étant un peu victime de son succès, il faut parfois attendre des semaines avant qu’un hôte accepte de t’héberger. N’hésite pas à envoyer plusieurs requêtes pour avoir plus de choix. Les plateformes Trustroots.org et Bewelcome.org, moins connues que Couchsurfing mais tout aussi sympas, valent aussi le coup d’œil.

Etre logé gratuitement sans travailler avec le couchsurfing


Le HomeExchange

L’« échange de nuits », est un système d’échange de logements très original : en accueillant des voyageurs chez toi, tu gagnes des points que tu peux ensuite utiliser en guise de paiement pour être logé gratuitement chez un autre particulier.

C’est génial parce que tu n’es pas obligé d’échanger ton logement avec celui qui te rend visite. C’est toi qui décides où tu veux aller : tu peux très bien héberger un Américain et être hébergé en Chine.

Si tu crains de confier ta maison à des inconnus, tu peux aussi proposer une chambre d’amis tout en restant chez toi ! HomeExchange une super alternative entre le Airbnb et le Coachsurfing.


Les bivouacs et campings sauvages 

Pour les plus aventureux d’entre vous, il reste toujours la possibilité de faire du camping sauvage, à condition de quitter les lieux sans laisser de trace !

Il faudra tout de même investir dans du bon matériel, mais si tu passes tout ton voyage sans payer d’hébergement, l’investissement sera très vite amorti !


6. Voyager moins souvent (☹) mais plus longtemps (😊)


C’est bien simple : qui dit moins de voyages dit moins de trajets et donc moins d’émission de carbone !

Et puis, rien de tel que les longs voyages pour s’imprégner d’un lieu et d’une culture.


7.  Se nourrir intelligemment 


Faire comme les locaux

Comme pour les transports en commun, côté repas, mon conseil le plus précieux est de manger local et de fréquenter les mêmes établissements que les autochtones.

Tu verras qu’il est parfois plus économique de manger dehors. Au Mexique, j’ai vite compris que faire mes courses au supermarché n’était pas du tout rentable et qu’il valait mieux goûter aux tacos d’une petite échoppe. De même, dans la majorité des pays d’Asie, le prix de la nourriture de rue est tellement bas qu’il serait dommage de s’en priver !

Alors fonce les yeux fermés dans les échoppes de rue où se retrouvent les locaux, même quand elles ne paient pas de mine (mais comme tu as les yeux fermés, tu ne le vois même pas). C’est la meilleure manière de découvrir les spécialités du pays !

Se nourrir dans les échoppes locales de rue


Fuir les restos touristiques

C’est simple, plus un établissement est situé dans une zone touristique, plus les tarifs pratiqués y sont élevés. En plus, on sait tous que les restos touristiques sont loinnnn d’être les meilleurs (en termes de qualité mais aussi de soutien aux petits restaurateurs locaux).


Ne pas lésiner sur le doggy bag

Le doggy bag ou la meilleure manière d’éviter de gaspiller tout en faisant d’un repas deux repas ! N’hésite pas à demander un doggy bag au lieu de te forcer de finir ton assiette : les restaurateurs seront bien contents de ne pas devoir jeter la moitié de ton assiette et toi, de t’épargner une indigestion !


Manger végétarien

La planète a tout à gagner à ce que nous suivions un régime végétarien. En effet, l’élevage de bétail émet environ 7 milliards de tonnes de CO2 par an et représente 14,5% des émissions de gaz à effet de serre engendrée par les activités humaines. De plus, la viande est la première cause de déforestation dans le monde : des milliers d’hectares de forêt sont rasés pour cultiver le soja et le maïs que nous donnons aux animaux que nous mangeons. Enfin, la production de viande est trèèèès gourmande en eau : de l’eau pour produire les céréales qu’ils mangent, de l’eau pour les abreuver puis encore de l’eau pour nettoyer leur carcasse…

Au-delà de ses avantages écologiques, les avantages économiques du régime végétarien sont certains !  Les repas végétariens sont presque toujours moins chers que les repas composés de viande ou de poisson.


Faire du Dumpster Diving

En français, le « glanage alimentaire » permet d’éviter le gaspillage inutile et de manger gratuitement. Rends-toi aux heures de fermeture des supermarchés, restos ou fast-foods et récupère la nourriture invendue qui va être jetée. 

Assure-toi d’apporter un grand sac avec toi : tu serais étonné du nombre de provisions que tu pourrais trouver !

Tu peux t’aider d’applications telles que « Too Good to Go », qui indiquent quels commerces ou particuliers se débarrassent de denrées alimentaires à petits prix ou gratuitement.


8.  Privilégier les endroits où la vie n’est pas chère

 

Une excellente manière de te faire plaisir tout en faisant vivre les petits commerçants ! Eh oui, cette option te permet de manger dehors très souvent ou encore de t’offrir des petits massages pour une bouchée de pain. 😉

Le seul inconvénient, c’est le coût du vol, souvent exorbitant pour ces destinations (comme pour l’Asie, par exemple). Mais dis-toi bien qu’une fois sur place, tu ne dépenseras plus grand-chose !

J’en profite d’ailleurs pour te renvoyer à cet article : je te livre tous mes secrets pour dénicher le billet d’avion le moins cher !


9.  Privilégier DES DESTINATIONS PEU TOURISTIQUES

 

C’est bien connu, plus un lieu devient touristique, plus les prix augmentent. C’est comme pour les restos. Alors pourquoi ne pas sortir des sentiers battus ?

Aux capitales, préfère les plus petites villes, qui valent tout autant la peine d’être découvertes. Les prix y seront plus abordables et tu passeras moins de temps à faire le file pour visiter les attractions les plus populaires.

Tu as déjà entendu parler du Sultanat d’Oman ? Non ? Pourtant ce pays est situé juste en dessous de Dubaï. Incontestablement moins cher, et beauuuucoup plus authentique !

La première fois que j’ai voyagé à Playa del Carmen, au Mexique, en 2013, les tarifs pratiqués me semblaient décents mais les locaux se plaignaient déjà de l’augmentation du coût de la vie, liée à l’affluence de touristes, de plus en plus nombreux. Ils s’inquiétaient de voir leur jolie ville, autrefois village de pêcheurs, devenir un deuxième Cancun, une sorte de Disneyland mexicain. Lorsque j’y suis retournée en 2020, j’ai malheureusement constaté qu’ils avaient raison. En 7 ans, le nombre de centres commerciaux, de chaînes de fastfood et boutiques de souvenirs tape-à-l’œil avait doublé. Et les prix avaient suivi…

Surtout, garde bien en tête que ce n’est pas parce qu’une destination est méconnue, qu’elle ne présente pas d’intérêt. Au contraire, c’est une chance de voyager dans un endroit qui n’est pas encore été détruit par le tourisme de masse : l’expérience en sera d’autant plus authentique !


10.  OseR les pays considérés comme « à risque »

 

Ces dernières années, certaines destinations comme l’Égypte ou la Tunisie ont été mises à l’écart. Je peux comprendre l’appréhension qui limite l’envie d’aller dans ces pays, mais statistiquement, les risques qu'il t'arrive quelque chose demeurent très faibles. Une catastrophe peut tout aussi bien arriver à Bruxelles, Paris, Nice ou n’importe où ailleurs.

Continuer à voyager dans ces pays permet de soutenir leur secteur touristique mis à mal. Tu l’auras compris, le but étant de ramener les touristes, les prix des billets d’avions et des logements pour ces endroits sont très attractifs… !


11.  FAIRE DES ACTIVITés gratuites

 

Tu n’as pas forcément besoin de passer par tous les sites et activités payants pour découvrir un pays. Se balader dans la nature ou en ville, partir en randonnée, piquer un plongeon dans la mer ou admirer un coucher de soleil sont autant de manières de visiter un lieu !

Il y a évidemment des incontournables pour lesquels il sera difficile de ne rien payer. Mais à toi de décider si ça en vaut vraiment le coup ! Par exemple, il me semble qu’on peut aller voir la Tour Eiffel en se passant de grimper tout en haut.

D'autant plus que la sur-fréquentation de certains sites naturels a un impact négatif sur la flore et la faune : les végétaux sont souvent piétinés et arrachés, tandis que les animaux sont dérangés et affectés dans leur mode de vie naturel. La perturbation de leur milieu naturel entraîne notamment des problèmes de reproduction et d’abandon des petits par leurs parents.

Bon, on fait quoi alors ?


Participer à des tours gratuits 

Dans de nombreuses villes, des tours et visites guidées sont organisées gratuitement.

Je te recommande d’utiliser des réseaux tels que Greeters pour trouver des locaux qui te feront visiter des lieux (souvent peu connus des touristes) dans la ville où tu séjournes.

Il faudra tout de même donner un petit quelque chose à tes guides à la fin de la visite : au moins tu es sûr que ça va dans les poches des bonnes personnes !

Et bien entendu, on reste trèèèès loin des tarifs exorbitants des visites guidées officielles.

Tu peux aussi te renseigner sur les réseaux sociaux, à l’office du tourisme ou encore dans une auberge de jeunesse.


Parler aux gens

C’est bien connu : ce sont les rencontres qui rendent le voyage inoubliable !

Crois-moi, tu retiendras davantage les moments d’échange et de partage avec les locaux qu’une visite au musée.


Profiter des journées gratuites

Pense à visiter les musées et monuments payants le jour où ils sont gratuits. C’est très souvent le cas un jour par semaine ou par mois. 

À Barcelone, par exemple, le musée Picasso est gratuit tous les jeudis soir et premier dimanche du mois. L’info n’est cependant pas affichée noir sur blanc, il faut chercher un peu… En parlant aux locaux par exemple. 😉

Tu peux aussi visiter les monuments et musées gratuits tous les jours de l’année : même s’ils sont méconnus, ils sont parfois tout aussi (voire plus) intéressants que les autres !

Pour éviter de devoir payer un audioguide, ça vaut le coup de te renseigner à l’avance sur ce que tu vas voir ou bien d’emporter avec toi un guide papier.   

Au-delà des musées et monuments, chaque ville organise des événements gratuits. Cinéma en plein air, concerts, spectacles de rue,…

Fais un tour sur le site Meetup pour trouver des évènements locaux.  



Et voilà, cher voyageur en herbe, maintenant tu as toutes les cordes à ton arc pour pouvoir réaliser un voyage inoubliable, économique et écologique !

Si il te reste la moindre question sur l’un ou l’autre des conseils abordés dans cet article, tu sais que je suis à ta disposition pour discuter !

Réaliser un voyage inoubliable, économique et écologique

Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
Les meilleures idées de cadeaux écoresponsables à offrir pour noël cover
Voyage responsable

Les meilleures (et de loin) idées de cadeaux écoresponsables que tout le monde va s’arracher sous le sapin

Oh ! Oh ! Oh ! Bien le bonjour cher voyageur en herbe !

Comme chaque année à cette période, Noël est à l’honneur sur un Brin de Voyage !

Tu fais partie des Noëleurs et Noëleuses de dernière minute, systématiquement dépassé par la situation à une semaine du jour J ? Cet article est fait pour toi !

Si je ne peux pas préparer ton repas à ta place (et crois-moi, c’est mieux comme ça), c’est bien grâce à moi que tu vas faire sensation avec des cadeaux d’enfer.

Si tu connais les valeurs d’Un Brin de Voyage, tu sais qu’un cadeau d’enfer, c’est d’abord un cadeau écoresponsable. Quitte à consommer plus pendant les fêtes, consommons mieux

Bonne nouvelle : la gamme des produits écoresponsables s’est tellement développée qu’il faudrait être d’une mauvaise foi infinie pour ne pas trouver son bonheur (et celui des autres – c’est le principe d’un cadeau) !

Pas encore convaincu ? La preuve ici même !

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsabes à offrir à noel cover introduction


IDÉE N°1 : DES CADEAUX RECYCLÉS/UPCYCLÉS ET RECYCLABLES/UPCYCLABLES


Pour avoir bien chaud

Pas très sexy au premier abord, certes. Je te vois venir avec ton pull de Noël immonde. Tu sais, celui qui fait rire deux minutes et qu’on ne met strictement jamais ?

Je te rassure, ce n’est pas de ça dont il est question ici.

Moi, je te parle de vêtements vraiment utiles - hyper chauds ET hyper beaux, promis - que tu ne voudras plus jamais quitter après les avoir enfilés.

Parce que… On en parle de ce FROID POLAIRE qui nous envahit ? Chauffage baissé à la maison, vraiment très baissé au boulot, carrément inexistant dans les cafés,… Je ne sais pas toi, mais moi, j’ai beau accumuler les couches de vêtements, rien n’y fait. Je suis devenue une véritable bonhommette de neige : boudinée avec mes 23597 couches, et quand même congelée !

Le génie de l’idée du « cadeau pour avoir bien chaud », c’est qu’il se décline en une multitude de possibilités ! Écharpe, bonnet, gants, chaussettes, collants,… On dit MERCI à notre corps pour tous ses membres frigorifiés qui sont autant d’opportunités de cadeaux !

On veillera à choisir nos petites laines en matière recyclée ou upcyclée et on privilégiera le Made in Europe ou, mieux encore, le Made in France(/Belgique 😉)!

« Upcy-quoi ? » L’upcyclage, c’est transformer des déchets en produits nouveaux : par exemple, fabriquer un sac à partir de vieilles lances à incendie qui ne sont plus fonctionnelles (oui, l’exemple est un peu tordu). Ou encore fabriquer un nouveau pull à partir de vieux pulls.

Alors, pourquoi c’est l’idée du siècle ? Parce que c’est :

  • Bon pour la planète et les artisans locaux
  • Adapté à tous les âges : tout le monde a froid et tout le monde met des pulls, non ?
  • Adaptable à tous les goûts : des plus basiques aux plus excentriques, il y en a pour tous les goûts !
  • Complétement d’actualité : en lien direct avec l’actuelle crise énergétique et les mesures prises en conséquence qui font qu’on meurt de froid du matin au soir, c’est THE cadeau de circonstances.


1. Le pull

Ça, c’est le cadeau phare. Traditionnel et indémodable. Et, atout non négligeable, volumineux : ça en jette sous le sapin ! À toi d’être cette personne cool qui offre des gros cadeaux ! Tu vas voir, même les gosses seront contents : être l’heureux destinataire du « gros cadeau » tant convoité, ça aussi c’est stylé.

L’idée, donc, c’est de le prendre en matière recyclée ou upcyclée, et Made in France ou Europe.

Parmi les marques qui proposent ce genre de produits, on peut citer Colorful Standard, Thinking Mu (toutes les deux Made in Europe), mais aussi Maison Izard, Losanje et Lautrec, quant à elles Made in France !

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsabes à offrir à noel - pull de noel


2. L'écharpe - bonnet - gants

Trois essentiels des sorties d’hiver qui font incontestablement la différence, tant en termes de style (parce que c’est important pour pavaner sur les marchés de Noël) que de confort face au froid.

Cette fois-ci encore, on peut se diriger vers Colorful Standard, Lautrec ou encore Maison Douillet (Made in France) !


3. Les chaussettes

Dans la famille des parties du corps CONSTAMMENT gelées, je demande les pieds !

De bonnes chaussettes sont in-con-tour-nables pour passer l’hiver dans de bonnes conditions. Et il existe des tas de modèles hyper originaux !

Les chaussettes fluo aux motifs psychédéliques, c’est un peu trop pour toi ? Tu peux préférer un entre-deux avec la marque Colorful Standard dont je t’ai déjà parlé, qui propose des chaussettes en laine de Mérinos recyclée dans toutes les couleurs, des plus douces aux plus flashy !

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsables à offrir à noël - chaussettes au coin du feu


4. Les collants (ultra résistants, s'il vous plaît)

Pas particulièrement chaud, les collants, me direz-vous.

Double objection :

  • On peut mettre des collants pas spécialement chauds en-dessous de son pantalon pour que le tout devienne bien chaud
  • Il existe des collants en laine et en cachemire

Ici, je vais te parler de collants à la fois beaux, chauds, et hyper résistants. Rien que ça !

Tu t’es déjà retrouvée avec une paire de collant complétement destroy (on peut toujours prétendre que c’est voulu, « c’est punk ! ») et forcée de les garder toute la journée parce que tu as oublié d’emporter une paire de rechange ?

Je me disais aussi.

Savais-tu que les collants classiques avaient un impact environnemental monstrueux ? Non seulement ils sont fabriqués en nylon (une matière très polluante) et ils ont une durée de vie excessivement limitée.

Parmi les marques de collants durables et écologiques, j’ai nommé Swedish Stockings, fabriqués à partir de nylon recyclé dont la nouvelle fibre est fortifiée, pour un collant original et durable (dans tous les sens du terme !). Ils ont également des collants en cachemire recyclés : par-fait pour l’hiver.


Pour avoir pas spécialement chaud mais être cool quand même

Les pulls, bonnets, écharpes, gants et chaussettes sont loinnnnn d’être les seuls vêtements et accessoires conçus en matière recyclée ou upcyclée.

Voilà de quoi continuer à t’inspirer…


1. Les chouchou upcyclés

Tout le monde porte des chouchous en ce moment. Mais est-ce que tout le monde porte des chouchous fabriqués à partir de tissus upcyclés de grandes maisons de couture comme Agnès B, Hermès ou LVMH… ET fabriqués en France ?

S’il y a une fashionista dans la famille, ça vaut le coup d’aller jeter un œil sur le site ambiancevintage.co, qui propose des chouchous Burberry, Céline, Chanel ou encore Hermès entre 30 et 75€.

La marque Chou² propose quant à elle des chouchous upcyclés fabriqués en France à partir de matière tout aussi haute couture, comme la soie ou le satin, mais pas de grande marque, pour des chouchous de même qualité mais plus accessibles (entre 13€ et 16€ le chouchou) !

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsabes à offrir à noel - chouchou


2. Les bananes

Je parle du SAC banane, bien évidemment.

Existe-t-il objet plus pratique ?

Le sac banane libère les mains, mais aussi l’esprit : sauter, danser, faire des pirouettes ou toute autre activité acrobatique est désormais possible sans stress grâce au sac banane qui reste toujours en place, loin des yeux mais près du cœur, quoi qu’il arrive. 

À tort, il n’est pas réputé pour son esthétique. ET POURTANT !

Avec l’upcycling, on trouve des bananes hyper stylées. Laisse-moi te présenter quelques créateurs :

  • L'association Atout Linge : il s’agit d’un lieu d’insertion professionnelle qui récupère des bâches vouées à être jetées pour en faire de merveilleux sacs banane.
  • Hindbag : les sacs sont dessinés en France et fabriqués par une ONG indienne, SSMI, qui œuvre à l'émancipation des femmes et à l'éducation des enfants en Inde. Hindbag reverse 40% du prix des bananes à l'ONG.
  • Up Fuse : les sacs sont créés à partir de sacs en plastique recyclés par des femmes qui vivent dans des communautés défavorisées du Caire. Chaque couleur de sac est unique et aucune matrice n'est ajoutée au plastique.
  • La marque Remeant fabrique à la main différents modèles de sacs à partir de matériaux hors du commun recyclés et revalorisés : qui aurait pensé à faire une banane à partir de papier bulle ou d’aluminium recyclé ? Résultat : un sac hyper original.
  • La marque About Alternativ est 100% belge. Les sacs sont produits à la main par un atelier de maroquinerie belge. La marque propose des sacs dans des matières innovantes comme le cuir de cactus ! 
  • La marque Lama Leather goods produit des sacs en cuir végétal extrêmement élégants, faits à la main à partir de pièces uniques de grande qualité, intemporelles et durables !

Bref, la banane a été une révélation pour moi.


3. Les pyjamas

Un classique à Noël ! Tout le monde aime les pyjamas, non ?

Bon peut-être pas tout le monde, mais beaucoup de monde quand même !

Il faut dire qu’il y a pyjama et pyjama. J’avoue, je suis plus team pyjamas stylés que pyjamas cosy (donc non, pas de pilou-pilou).

Dans la famille des pyjamas éthiques en matière durable et Made in France, on a par exemple Nénés Paris, Nêge Paris et Jolies mômes. Néné Paris propose aussi des ensembles de lingerie et des kimonos en coton recyclé fabriqués en France absolument magnifiques.

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsables à offrir à noël - pyjama de noël


4. Les vêtements de sport

Oui oui, y en a qui aiment ça, le sport.

Et pour cette étrange secte, il parait que c’est vraiment un chouette cadeau.

Je te conseille d’aller voir du côté de Circle Sportwear, Gayaskin, Hopaal, Kitiwaké, Nosc, Dear Denier, The Fair Sport, Hopaia, Luz collections ou encore Patagonia !


IDÉE N°2 : LE SECONDE MAIN

L’idée, c’est de revaloriser d’anciens objets pour éviter qu’ils finissent en déchet.

Oui, mais quoi ?

Si le micro-onde de seconde main est, en soi, une super idée, il faut reconnaître que ce n’est pas hyper sexy.

Pour marquer le coup à Noël, mieux vaut viser des pièces esthétiques et originales !


1. Les vêtements

Chaque année, à peu près 130 milliards de vêtements sont consommés dans le monde : une aberration environnementale et sociale qui ne peut plus durer. La mode d’occasion figure donc parmi les alternatives pour répondre aux problèmes de surproduction et de surconsommation.

Néanmoins, certains friperies sont à privilégier.

  • Les friperies solidaires

Parmi elles, on peut citer Oxfam mais aussi BIS Boutique solidaire, qui travaille en lien direct avec des assos comme le Secours Catholique pour la collecte et le don de vêtements, mais aussi Emmaüs, qui possède de nombreuses ressourceries et friperies à travers toute la France, au service de l’inclusion sociale. Il y a également la Croix-Rouge, qui récolte et redistribue des vêtements à des personnes dans le besoin, ou qui les revend à petit prix. Les revenus générés par ces ventes financent des actions locales comme la distribution de repas chauds ou encore des maraudes.

  • Les friperies indépendantes

Elles constituent une autre alternative : elles font vivre une communauté locale et proposent souvent des produits upcyclés. Pour les Parisiens, on peut mentionner la Textilerie (dans le 10ème arrondissement), où on peut déposer ses vieux vêtements qui seront ensuite triés pour être revendus ou bien recyclés/upcyclés par des créateurs !

N.B. : la Textilerie propose également des cours de couture pour débutants !


2. Les objets

On peut aussi partir sur des objets ! De la décoration à la vaisselle en passant par les meubles, selon le budget.

Je trouve que les objets de seconde main ont un charme fou, une plus-value du fait même d’avoir déjà appartenu à d’autres personnes dont on ignore tout.

Qui s’est assis sur cette chaise ? S’est regardé dans ce miroir ? A mangé dans cette assiette ? Bu dans ce verre ? Bon, il ne faut pas trop s’interroger non plus, sinon ça devient creepy… Mais il reste que l’objet est entouré d’un mystère qui le rend beaucoup plus vivant et chargé émotionnellement qu’un objet neuf.

Là aussi, Oxfam et Emmaüs - mais aussi les brocantes et toutes les petites boutiques de seconde main qui croiseront ta route - feront l’affaire !


IDÉE N°3 : LES EXPÉRIENCES

Et voilà la tant attendue idée non-matérielle.

Il existe un site génial qui rassemble un tas d’expériences très diverses en France, en Belgique et aux Pays-Bas : WeCanDoo. Son but ? Créer des rencontres entre nous et les artisans pour promouvoir le savoir-faire des différentes régions et œuvrer pour un impact social et économique positif !

WeCanDoo s’assure également de proposer des expériences accessibles à tous avec des gammes de prix variées et des ateliers adaptés à tous les âges.

Il existe une infinité d’ateliers plus différents les uns que les autres. J’ai donc choisi de te présenter ceux qui me parlent le plus (et qui risquent de te parler aussi 😉).

Le mieux, c’est de se perdre sur leur site (super bien fait, avec plein de filtres) !


Pour les cordons bleus

Ben oui, je t’ai bien dit que ça risquait de te plaire aussi…

Une chose est sûre, il y en a pour tous les goûts ! Tu veux créer ta propre mozzarella ? Ton propre pâté en croûte ? Tes mochis au sésame ? Du hallum ? Des trucs dont tu ignorais jusqu’ici l’existence ? C’est possible !

Et pour accompagner le mets durement préparé, tu peux également réaliser ta propre boisson… (et là encore, tu as le choix !).


Pour la team zéro déchets

Il existe aussi des ateliers zéro déchet où l’on peut fabriquer son kit zéro déchet, ses produits ménagers, son dédorant, sa lessive, ses cosmétiques bio ou même des recettes zéro déchet à partir des restes du frigo !


Pour les artistes en herbe

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les ateliers sont divers : création de bijoux ? Sympa, mais bien banal à côté de l’atelier de création de ta propre maison « des 3 petits cochons »… Oui oui, ça existe. Tu peux aussi créer ta monnaie de Paris ou fabriquer ton « animal en béton ».

Blague à part (et encore, ça n’en est pas une mais je ne suis pas sûre que ça touche grand monde ici), il y a des tas d’autres ateliers plus classiques mais hyper chouettes.

Ici, je voudrais mettre l’accent sur des ateliers plutôt en vogue qui me parlent tout particulièrement : les ateliers de poterie et de peinture sur céramique !

Le principe ? 1) Tu modèles toi-même ta pièce (tasse, bol, assiette,…), 2) tu la customises en la peignant, 3) on la fait chauffer à plus de 1000° puis… C’est prêt ! Il ne te reste plus qu’à exposer ta splendide œuvre d’art dans ta cuisine et de répondre  – en toute modestie – « c’est moi qui l’ai faite » aux « ohhh quelle belle tasse ! D’où vient-elle ? ».

Certains ateliers, moins couteux, proposent également des formules où la pièce est déjà modelée et prête à peindre.


Les meilleures idées de cadeaux éco-responsables à offrir à noel - atelier de peinture sur céramique


IDÉE N°4 : LES JEUX ET JOUETS

On a un peu abordé les enfants avec l’idée du cadeau-expérience qui s’adresse à eux autant qu’aux adultes (tu sais, la maison des 3 petits cochons…).

Mais rien à faire, Noël, pour les enfants, rime d’abord avec jeux et jouets !

Nombre d’entre eux sont de véritables catastrophes écologiques (je parle des jeux), à cause de la quantité de plastique qu’ils représentent ou encore en raison de la quantité de piles qu’ils nécessitent.

Mais aujourd’hui, il devient de plus en plus facile de trouver des jouets écoresponsables et fabriqués en France.

Les jouets en bois ont longtemps été présentés comme la seule alternative. Force est de constater que les enfants s’en lassent relativement vite. En tous cas, difficile de les combler uniquement avec des jouets en bois.

C’est pourquoi j’ai décidé de te parler de Les Mini Mondes, qui a développé des jouets en une matière constituée à partir du recyclage des déchets industriels de l’agroalimentaire. Encore une forme d’upcycling !

Cerise sur le gâteau : c’est 100% Made in France ! Tous les jouets en plastique recyclé sont fabriqués localement, à moins de 300km des bureaux ! Ainsi, contrairement à 80% de la production mondiale qui est asiatique, ces jouets sont français de A à Z.

Les Mini Mondes a pour thématique le voyage et la découverte du monde avec, par exemple, « le van des Duchemin », « le bateau des Duchemin » ou encore les jouets de plage. Une thématique particulièrement appréciée par Un Brin de Voyage !

À côté des jouets en plastique recyclé, Les Mini Mondes proposent également des magazines (un abonnement est possible !) adaptés à différents âges pour permettre aux enfants de découvrir le monde de manière ludique. Foncez sans plus attendre sur leurs coffrets de Noël !

Pour les plus grands, on peut également citer Minus et Bioviva, qui proposent des jeux de société exclusivement fabriqués en France (et en partie en Belgique dans le cas de Minus) dans des conditions respectueuses de l’Homme et de la nature. Bioviva axe ses jeux sur les thématiques de l’environnement, de la nature ou encore des animaux !

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsables à offrir à noel - jeux et jouets


IDÉE BONUS : POUR LA PERSONNE QUE TU NE CONNAIS PAS TROP

Il arrive que l’on soit amené à offrir un cadeau à une personne que l’on ne connait pas très bien, voire que l’on n’a jamais rencontrée.

Dans ce cas, difficile d’éviter les clichés complétement impersonnels (comme le bon vieux coffret Yves Rocher).

NÉANMOINS, il y a des valeurs sûres ! Je ne garantis pas l’originalité, mais bien l’utilité, la qualité, et un brin de personnalisation (c’est déjà bien, non ?).


1. La gourde

Une bonne idée aussi bien pour les jeunes que les moins jeunes.

Non seulement c’est pratique (on ouvre le robinet et c’est plié), mais beaucoup plus économique, en termes monétaire et écologique.

Pour tenter de personnaliser un minimum le cadeau, tu as le choix entre une multitude de couleurs, motifs et design.

Bien entendu, on choisira sa gourde Made in France, 100% recyclable et sans BPA ou autre produit toxique.

À titre d’exemple, on peut citer la marque engagée Qwetch, qui soutient notamment l’association « Couleur de Chine » en lui reversant une partie de ses bénéfices. Celle-ci œuvre pour permettre aux jeunes filles de minorités chinoises miao d’aller à l’école. Qwetch a également réalisé plusieurs autres collaborations solidaires (tout se trouve sur leur site !).

Il y a aussi la marque Gaspajoe, qui a l’avantage d’être modulable en étant vendue avec différents types de goulots (bouchon avec paille, bouchon-anse, etc.), Gobi, Zeste, Le Grand Tétras, Balzeo, ou encore Ecob. Chacune a ses spécificités et son look propre : ça vaut le coup de jeter un œil !


2. Le coffret gourmand éco-responsable

Au lieu d’acheter un coffret tout fait (ce qui peut-être très bien aussi), tu peux le composer toi-même et/ou sous les conseils avisés d’un professionnel, selon ce que tu as envie de faire découvrir au destinataire du cadeau (une chouette façon de le personnaliser 😉).

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsables à offrir à noel - coffret gourmand



IDÉE BONUS N°2 : LA CARTE CADEAU UN BRIN DE VOYAGE (OU L'IDÉE LA PLUS GÉNIALE DE LA GALAXIE) 

Ce cadeau-là, c’est le graal. En toute modestie.

Qu’est-ce que c’est, exactement, une carte cadeau Un Brin de Voyage ?

C’est très simple !

Avec cette carte, d’un montant de ton choix (à partir de 50€), l’heureux destinataire de ton cadeau pourra bénéficier de tous les services d’Un Brin de Voyage, soit de l’organisation de A à Z d’un voyage 100% personnalisé en fonction de ses besoins, de ses envies et de ses contraintes !

Plus précisément, il existe 3 formules. Clique ici pour les découvrir.

Pourquoi choisir Un Brin de Voyage ? En deux mots : parce que c’est l’assurance de vivre une expérience authentique au cœur de l’environnement et au plus près des habitants locaux sans te prendre la tête avec l’organisation ET en impactant positivement la planète et ses habitants.

En effet, Un Brin de Voyage s’engage à reverser 15% du prix payé à un projet d’aide au développement (tout est expliqué sur le site !) et à compenser l’intégralité des émissions de CO2  générées par les transports utilisés.

Alors, vois-tu encore une raison d’hésiter ? N’est-ce pas (franchement !) le MEILLEUR cadeau ?

Tu trouveras toutes les informations directement sur unbrindevoyage.com. Et s’il te reste la moindre question, n’hésite pas à m’écrire ou à bénéficier de mon offre d’appel gratuit de 30 minutes pour en discuter !

Pour te procurer une carte cadeau Un Brin de Voyage, clique ici

Carte cadeau noël 3


Et voilà, ami voyageur. Tu es maintenant rempli d’idées pour faire plaisir à tous tes proches, quel que soit leur âge, leur personnalité et la couleur de leur slip.

Mais aussi quel que soit ton budget !

Il est indéniable que les produits éthiques et Made in France coûtent plus chers que les autres, raison pour laquelle j’ai essayé de te présenter différents types de produits pour différentes gammes de prix.

À l’heure d’aujourd'hui, privilégier ce mode de consommation est devenu primordial et peut avoir un impact écologique et social fort.

Je pense que, si on en a l’occasion et les moyens, ça vaut vraiment le coup (et le coût) d’investir dans des produits éthiques. Non seulement tu protèges l’environnement et soutiens l’économie locale, mais en plus, à long terme, tu fais toi-même des économies grâce à la durée de vie sensiblement supérieure de ces produits, d’une qualité sensiblement supérieure elle aussi. 

Avec toutes ces idées, il me semble que tu n’as plus d’excuses pour ne pas franchir le cap des cadeaux écoresponsables (sauf si tu t’y prends vraiment à la dernière minute, il faudra peut-être te rabattre sur le coffret Yves Rocher…) !

Le plus dur, maintenant, c’est de choisir ! 😏


Je te souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et je te dis… à l’année prochaine !

P.S. : n’hésite pas à me dire en commentaire si tu as opté pour l’un de ces cadeaux ! Je serais très curieuse de savoir ce qui t’a le plus séduit !

Les meilleures idées de cadeaux éco-responsables à offrir à noel - fêtes de fin d'année
Lire la suite
Domaine de Naxhelet week-end nature belge cover
Destination, Voyage responsable

Le domaine de Naxhelet, pour un week-end nature 100% belge

Nous te le disions le mois passé dans la Newsletter, Julie et moi sommes toutes les deux liégeoises. Dans un précédent article, je partageais avec toi mes coups de cœur écofriendly du centre de Liège. A quelques km du centre de Liège, il y a un hôtel que j’affectionne tout particulièrement pour sa conscience environnementale. De par son positionnement global autour du respect de la nature, je trouvais important d’en parler dans un article dédié. Laisse moi te présenter le domaine de Naxhelet, porté par la famille Jolly. Celui-ci dispose d’un hôtel 4 étoiles supérieur, un espace Wellness, deux restaurants et un golf. Situé à Wanze, dans un écrin de verdure, c’est un endroit idéal pour une déconnexion le temps d’un week-end.

Présentation du domaine de Naxhelet situé à Wanze


L'hôtel

Labellisé “Clé Verte” (écolabel international pour le tourisme), c’est tout une conscience écologique qui accompagne cet hôtel de 33 chambres et 2 suites. Une politique environnementale a été mise en place dès sa conception afin de réduire l'empreinte écologique tout en proposant un service de qualité. Notamment via une énergie verte, par l’utilisation de panneaux solaires thermiques, photovoltaïques et de pompes à chaleur. Naxhelet possède également sa propre station d'épuration autonome. Les produits d'entretien pour l’ensemble du domaine sont sans javel et labellisés Eco. Au niveau de la consommation d’eau, le choix a été porté sur des robinets électroniques, douches et chasses d’eau à faible débit pour limiter la consommation et le gaspillage. Pour pousser encore un peu plus loin et conscientiser également les clients, la douche est programmée de sorte à se couper après 3 minutes, tu dois ensuite réactiver la douche pour poursuivre, ou stopper en te disant que tu en as assez profité !

Les éclairages ont eux aussi été réfléchis et sont gérés par domotique et des LED à faible consommation sont utilisés dans l’ensemble des pièces.

En plus de ces aspects techniques écofriendly, tu trouveras également une offre d’activités en accord avec ces valeurs. Labellisé “Bienvenue vélo”, tu trouveras à l'hôtel un endroit pour nettoyer et stocker ton vélo. Des vélos électriques sont également disponibles sur place à la location, avec une proposition d'itinéraire autour du domaine. Les formules “By Bike” et “Naxhelet cycling tour” te proposent notamment de réserver un massage “after bike” de 35 minutes après l’effort !

En plus des activités à deux roues, tu pourras également opter pour une marche en pleine conscience de 3h, un atelier ressourcement de 2h30 ou une découverte du village en draisine (selon la saison) ou pourquoi pas… t’entrainer au golf sur le practice !

Le petit plus ? Le petit paquet de biscuits qui t’attend dans ta chambre. Des biscuits BIO qui sont confectionnés dans la boulangerie du domaine, avec les farines de la ferme. Ils contiennent +- 15% de chapelure de pain invendu et contribuent donc à la démarche 0 déchet de Naxhelet; un DÉLICE !

L'hôtel du domaine de Naxhelet et sa conscience écologique


Le restaurant

Également labellisé Clé-Verte, c’est la culture du circuit-court (très court) et des produits locaux et de saison qui est mise ici à l’honneur. Le domaine possède son propre champ et potager 100% bio et cultive ainsi la plupart des légumes, herbes et fleurs qui viendront se poser ensuite dans ton assiette ! Les autres producteurs de la région sont cités pour une totale transparence, une meilleure collaboration et une mise en avant des producteurs locaux.

Au niveau de la gestion des déchets, un tri sélectif est appliqué dans les espaces clients mais aussi pour l’ensemble du personnel, et un poulailler a été mis en place pour réduire les déchets de la cuisine !

Depuis mi-octobre, le restaurant a reçu une nouvelle récompense puisqu’il est à présent également labellisé “Table de Terroir”, label qui valorise la volonté du restaurant de travailler avec des produits locaux, durables et de saison.

La bonne surprise? Il y a du choix pour les végétariens dans les plats à la carte et le menu du mois, même s’il contient de la viande, est adaptable en fonction de ton régime alimentaire, il suffit de le préciser lors de la réservation. Le chef m’a donc concocté un menu entièrement sans viande, et c’était délicieux ! Psst, le restaurant est ouvert également pour les non-clients de l'hôtel ;).

Tu as l’occasion de dormir sur place? Alors tu auras la chance de goûter l’un des petit déjeuner les plus complets que j’ai jamais goûté (et chez moi, le petit déjeuner c’est sacré donc j’en ai testé pas mal :D). Au niveau sucré, tu y trouveras des viennoiseries produites directement à la boulangerie du domaine, avec plusieurs choix de pains ainsi qu’une tarte du jour et un gâteau, ainsi que des pancakes que tu peux noyer dans du sirop si tu le souhaites. Un large assortiment de confitures locales (super locales, comme la confiture de fraises avec les fruits des champs du domaine), miel (qui provient directement des ruches de Naxhelet, sirop, choco ainsi que du yaourt et de nombreuses propositions de granola/céréales et des fruits. Plutôt salé ? Tiens toi bien; tu as le choix entre des oeufs (qui proviennent directement du poulailler), du lard, des beans, des champignons, des saucisses, du pâté, de la truite fumée, du fromage frais, du jambon, du filet d’Anvers, des petits oignons et cornichons et une sélection de fromages locaux. Pour accompagner tout ça, tu as bien sûr du thé ou du café à volonté, ainsi que des jus pressés et des bulles. Promis, tu ne seras pas déçu !

Le restaurant et son petit-déjeuner au domaine de Naxhelet
Le restaurant et son petit-déjeuner au domaine de Naxhelet 2


Le Wellness

Tu l’auras sans doute deviné, lui aussi a reçu la labellisation clé-verte. L’ensemble des produits utilisés dans l’espace bien-être, comme les huiles de massage, sont entièrement naturels et biologiques. L’huile de colza, par exemple, est réalisée directement avec celui produit par la ferme du domaine.

Le Wellness du domaine de Naxhelet


Le golf

C’est ici, je trouve, un des points les plus intéressant du domaine, car c’est un grand défi d’avoir une approche respectueuse de la nature et de proposer un terrain de golf. Le golf de Naxhelet est très réputé et à la particularité d’avoir obtenu le label “GEO” (Golf Environment Organization), ce qui est une première en Wallonie, grâce à un traitement responsable 100% biologique. Aucun produit chimique n’est utilisé pour entretenir le terrain, il est directement renforcé par la nature elle-même. Les plantes sont choisies en fonction pour être résistantes aux maladies, en plus de celà, un produit naturel confectionné maison est utilisé pour développer les micro-organismes, les bactéries et les champignons utiles au sol pour combattre les maladies. De plus, plusieurs ruches se trouvent sur le domaine et la pollinisation des abeilles joue un rôle très important pour la biodiversité du territoire. En plus de cet aspect, il est important de souligner que les fairways ne sont pas arrosés, et une irrigation naturelle se fait sur les greens du terrain des départs par récupération des eaux de drainage et de toitures. Pour avoir fait un premier test au practice, je te confirme que c’était vraiment un chouette (assez drôle, j’ai loupé plusieurs fois la balle) moment ! Alors, on s’y met ?


Domaine de Naxhelet et son golf labellisé GEO


La ferme du Val Notre-Dame & La boulangépicerie Champain

S'inscrivant dans la démarche “écosynergie” et souhaitant pousser encore plus loin l’expérience écoresponsable du domaine, la ferme du Val cultive depuis 2010 des céréales, pommes de terres, colza et fraises, le tout de façon 100% bio. Les céréales sont utilisées pour les préparations des différents menus du restaurant ou envoyées dans un moulin de la région pour créer la farine. Celle-ci sera utilisée par la boulangerie Champain qui va produire les différents pains utilisés dans le restaurant de l’hôtel ainsi que les viennoiseries et préparations du petit déjeuner. En plus de proposer la partie boulangerie, Champain est également une épicerie qui propose des produits fermiers locaux et de saison, issus d’une agriculture s’inscrivant dans une démarche responsable et durable.
Le domaine de Naxhelet

J’ai été vraiment touchée par l’importance apportée par la famille Jolly et toute l’équipe de Naxhelet pour créer un endroit ressourçant qui respecte le plus que possible notre environnement. Il existe encore d’autres petits gestes du quotidien mis en place pour réduire encore un peu l’impact environnemental de Naxhelet comme par exemple :

  • Toitures végétales,
  • Station de charge pour les voitures électriques
  • Installation d’une station météorologique afin de tenir compte des prévisions et de ne pas gaspiller de l’eau inutilement,
  • Recyclage des graisses végétales de manière naturelle à l’aide d’enzymes,
  • Collaboration avec des fournisseurs respectueux de l’environnement en circuit court afin de réduire la production de CO2,
  • Les blocs notes et crayons sont en papier et bois recyclés,
  • Limitation des objets jetables au quotidien (sets de table en cuir, pailles en pâtes, télévisions intelligentes dans les chambres pour limiter l'impression de brochures, contenants gel douche et shampoing remplissable dans les chambres, etc)

Il y a également une attention apportée aux clients aux besoins spécifiques, avec le logo Access-I et toutes les infos concernant l’accessibilité en fonction des besoins sur le site direct d’Access-I. Une personne de contact est renseignée et disponible en cas de besoin.

Quand j’ai découvert Naxhelet pour la première fois, j’ai été vraiment étonnée et touchée de toutes ces initiatives mises en place en faveur de l’environnement. En plus de ça, le personnel est aux petits soins et le fait que ça soit un hôtel “familial” a un charme particulier. Un projet 100% belge, et on s’y sent bien !

N’hésite pas à me partager ton avis si tu y es déjà allé et à me donner des nouvelles si tu t’y rends prochainement ! Nous pouvons te créer un petit itinéraire si tu souhaites combiner un petit séjour à Naxhelet avec d’autres adresses très chouettes en Belgique, on est disponibles si tu as besoin d’aide !

Domaine de Naxhelet


Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
Les meilleures adresses écofriendly à Liège cover
Destination, Voyage responsable

Les meilleures adresses écofriendly de Liège

Connais-tu la ville de Liège, en Belgique ? En plus d’être l’agglomération la plus peuplée de Wallonie, et la troisième de Belgique, c’est aussi notre ville, à Julie et à moi. C’est donc tout naturellement qu’on a souhaité t’en parler dans cet article, l’occasion de mettre en avant quelques adresses éco-responsables qu’on aime particulièrement !


Depuis quelques années, de plus en plus de très chouettes projets indépendants prennent vie dans les différents quartiers de la cité ardente. Des petits commerces de proximité, des collaborations, des cantines responsables et magasins de seconde main. Cependant, la crise sanitaire et les travaux du tram mettent à mal ces petits commerces et quelques-uns ont dû mettre la clé sous la porte. Il est donc important de les faire connaitre et d’aider ces petits indépendants qui nous proposent des produits un peu différents !

Voici donc ceux que j’ai décidé de te présenter aujourd’hui (spoiler alerte; c’était difficile de choisir !) :

Montagne De Bueren Liège


Logement

L’hotel Neuvice se situe dans le centre de Liège, à quelques minutes à pieds (ou à vélo) de la gare du Palais. Facile d’accès, il a l’avantage de se trouver dans le quartier Neuvice, qui regorge de boutiques de petits producteurs locaux. L’hôtel propose un petit déjeuner local et bio qui est d’ailleurs également proposé aux clients extérieurs à l’hôtel. En plus de te faire manger local, les savons utilisés sont naturels et les produits d’entretien sont faits maison. Au niveau énergie, le propriétaire des lieux a opté pour une pompe à chaleur, ventilation double flux. Encore mieux ? L’eau des chasses d’eau est de l’eau de pluie.

=> Toutes les infos sur l’hôtel : www.hotelneuvice.be


Restaurants 

Ventre content : adresse vegan bien connue des liégeois depuis 3 ans déjà, Margot et sa petite équipe de ce chouette resto du centre-ville te propose une cuisine vegan, local et bio. En plus de proposer une cuisine super gourmande, tu auras l’occasion d’y découvrir des expositions et événements tout au long de l’année. Le petit plus ? Le menu, super inventif, change tous les mois !

=> Toutes les infos par ici : www.facebook.com/ventrecontent/


Como en Casa : situé dans une petite ruelle dans le cœur historique de Liège, proche des escaliers de Bueren (très chouettes à visiter, mais moins chouette de faire ses cours de gym en passant par là ! Je ne m’en souviens que trop bien :D), ce restaurant végétarien te propose également des plats végans et sans gluten, le tout en circuit court. Ici aussi, la carte change au fil des saisons et des livraisons de leurs maraichers partenaires. Le petit Plus ? Depuis peu, ils s’associent avec Yeast Wine, pour proposer une formule apéro et vins naturels. Yeast Wine, c’est le projet porté par Jérôme, qui a installé sa petite boutique de vins naturels à l’entrée du resto.

=> Toutes les infos par ici : www.facebook.com/comoencasabe


Ici et maintenant : on s’éloigne un peu du centre de Liège pour faire un tour dans le quartier de Saint-Leonard pour te faire découvrir cette cantine qui s’invente au rythme des produits frais et de saison. Les producteurs locaux sont mis en avant ici, c’est la transparence qui prime. Le menu change chaque semaine mais tu trouveras toujours de la petite restauration à prix abordable. L’espace restauration se trouve dans un bâtiment partagé, comprenant des bureaux et espaces modulables à louer. De nombreux événements y sont organisés, comme des cours de yoga, des brunchs, les apéros du vendredi et des séminaires.

=> www.icimaintenant.eu

Vue de Liège, ville au bord de la Meuse


Cafés & more 

Grand Maison : une institution dans la cité Ardente, pour prendre le petit déjeuner ou juste un verre en terrasse (même s’il fait froid, oui oui). Grand Maison te propose des boissons maison de saison, des thés, des jus, et du café sous toutes les formes en version Slow Coffee. Une petite faim? Tu y découvriras chaque semaine de nouveaux plats, pour le petit déjeuner (sucré et salé) ou pour un petit lunch.

Toutes les infos par ici : https://grandmaison.be


Café Montjoie : Situé dans le quartier Hors-Château (tout proche de Como En Casa), cet endroit est la définition du Slow Living. Tu peux te poser sur le beau mobilier vintage pour y boire un verre (du café, mais pas que ! Tu y trouveras de nombreuses boissons fraiches et des spécialités), prendre le petit déjeuner ou manger un bout, avec des produits locaux, jusque’à 15h. Tu pourras également emprunter un livre, y regarder un film, jouer à un jeu,…bref, prendre le temps.

www.cafemontjoie.com

Façades typiques du centre de Liège


Boutiques 

Le cultivarium : petit nouveau à Liège, ce lieu original te propose des livres, BDs, Mangas, vinyls, CDs, DVDs et jeux de seconde-main. Bref, une petite mine d’or à visiter de toute urgence ! Tu as un tas de CDs à vendre chez toi ? Tu peux en profiter pour les apporter dans la boutique plutôt que de les jeter !

=> www.cultivarium.be/concept


Singulières : boutique inclusive proposant des vêtements de la taille 30 à la taille 64, tu y trouveras également une sélection de vêtements de seconde main, réassortie régulièrement. Tu as besoin d’un petit coup de pouce? Sophie et Margaux te proposent une séance de conseils en image avec un mot d’ordre : la bienveillance !

=> www.singulieresstore.com


Planète R : un peu loin du centre, c’est vrai, mais cette boutique vaut la peine d’être mentionnée car tu y trouveras un (très) large choix de vêtements, produits et meubles de seconde main. Porté par le groupe « Terre », c’est une adresse qui regorge de petits trésors à petits prix !
Les infos par ici : www.facebook.com/magasinPlaneteR/about


Wattitude : adresse incontournable du centre de Liège, cette boutique te propose une large gamme de produits conçus, créés et/ou fabriqués en Wallonie de façon responsable. Une belle façon de soutenir les artisans locaux !

=> www.wattitude.be/fr/


L’herboristerie : d’abord adresse un peu secrète des liégeois un peu bobo, c’est maintenant une adresse hyper populaire du centre-ville. On y trouve des plantes médicinales, des huiles essentielles/végétales, on y crée son propre parfum, on y choisit ses pierres…l’herboristerie c’est 400m2 dédiés aux produits naturels, tu y trouveras forcément ton bonheur. PS: encore un peu secret, au fond du magasin se trouve un institut de beauté de bien-être naturel - l’Eveil des sens.

=> www.lherboristerieliege.be


Vue sur la ville de Liège au bord de la Meuse


Beauté & bien-être

Mahalo : le paradis des produits de beauté et de soins cleans, avec une super équipe pour te conseiller au besoin. Tu y trouveras également une chouette sélection de produits maman-bébé.

=> www.mahalo.be/collections/sentara


Cozy Bee : le magasin d’Adélaïde te propose une sélection bien-être étique zéro-déchet et naturelle pour prendre soin de toi. Elle te conseillera sur ce qui te convient et tu pourras lui poser toutes les questions que tu souhaites, c’est une passionnée ! Tu peux aller plus loin dans la démarche en participant à un atelier pour créer toi même tes propres cosmétiques, mais également produits d’entretiens naturels !

=> www.cozybee.be


Ghislain Leger : mon coiffeur depuis que j’ai découvert son existence ! Ghislain Leger et son équipe te propose un salon de coiffure, un centre de bien-être et d’esthétisme avec une utilisation de produits naturels uniquement. Ici, on prend le temps de se faire plaisir et on les laisse prendre soin de soi !

=> www.ghislainleger.be

Immeubles typiques au centre de la ville de Liège


Épiceries

Le Potiquet : petite épicerie vrac dans le quartier d’Outremeuse, tu y trouveras des produits locaux, du bio et du vrac. De l’alimentaire, mais pas que ! Tu y trouveras aussi des produits d’entretiens pour la maison et pour le corps.

=> www.lepotiquet.be/Potiquet.html


L’épicerie du Nord : épicerie dans le quartier Saint-Leonard cette fois, tu y trouveras également des produits en vrac, de saison, et bio. L’adresse parfaite pour faire le plein pour un pique-nique avant une petite balade à Liège !

=> www.facebook.com/epiceriedunord.liege/


Et pour conclure sur une belle note…


Fleuriste

Ginger Flower: je ne pouvais pas publier l'article d'Elodie sur les meilleures adresses écofriendly de Liège, sans parler de son projet à elle. Elodie est écofleuriste à Liège depuis 2019, et elle travaille avec moi sur le développement d'Un Brin de Voyage depuis peu.  Elodie réalise avec passion des bouquets de fleurs fraîches bio, locales et de saison du mois de mai à octobre, ainsi que des compositions en fleurs séchées tout au long de l'année. Elle répond également à toutes tes demandes florales pour événements ou autre. N'hésite pas à la contacter, je te la recommande vivement.

Bon à savoir : des ateliers floraux pour apprendre à créer son propre bouquet en cueillant directement ses fleurs dans les champs sont également organisés !

=> https://gingerflower.be/

Ginger Flower Elodie écofleuriste à Liège


Alors, tu as envie de nous rendre visite? N’hésite pas, tu feras sans aucun doute de chouettes découvertes ! J’ai dû me limiter dans les adresses présentées ci-dessus… mais évidemment il y en a encore plein ! N’hésite pas à nous contacter si tu souhaites plus d’infos. Tu souhaites visiter Liège et combiner avec d’autres villes belges ?

C’est possible ! On peut te créer un itinéraire sur mesure.

Pour nous contacter, c’est par ici !

Palais des Princes-Evêques à Liège en Belgique


Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
Le cyclotourisme le must du slow travel cover
Voyage responsable

Le cyclotourisme : le must du slow travel