Domaine de Naxhelet, pour un week-end nature 100% belge cover
Destination, Voyage responsable

Le domaine de Naxhelet, pour un week-end nature 100% belge

Nous te le disions le mois passé dans la Newsletter, Julie et moi sommes toutes les deux liégeoises. Dans un précédent article, je partageais avec toi mes coups de cœur écofriendly du centre de Liège. A quelques km du centre de Liège, il y a un hôtel que j’affectionne tout particulièrement pour sa conscience environnementale. De par son positionnement global autour du respect de la nature, je trouvais important d’en parler dans un article dédié. Laisse moi te présenter le domaine de Naxhelet, porté par la famille Jolly. Celui-ci dispose d’un hôtel 4 étoiles supérieur, un espace Wellness, deux restaurants et un golf. Situé à Wanze, dans un écrin de verdure, c’est un endroit idéal pour une déconnexion le temps d’un week-end.

Présentation du domaine de Naxhelet situé à Wanze


L'hôtel

Labellisé “Clé Verte” (écolabel international pour le tourisme), c’est tout une conscience écologique qui accompagne cet hôtel de 33 chambres et 2 suites. Une politique environnementale a été mise en place dès sa conception afin de réduire l'empreinte écologique tout en proposant un service de qualité. Notamment via une énergie verte, par l’utilisation de panneaux solaires thermiques, photovoltaïques et de pompes à chaleur. Naxhelet possède également sa propre station d'épuration autonome. Les produits d'entretien pour l’ensemble du domaine sont sans javel et labellisés Eco. Au niveau de la consommation d’eau, le choix a été porté sur des robinets électroniques, douches et chasses d’eau à faible débit pour limiter la consommation et le gaspillage. Pour pousser encore un peu plus loin et conscientiser également les clients, la douche est programmée de sorte à se couper après 3 minutes, tu dois ensuite réactiver la douche pour poursuivre, ou stopper en te disant que tu en as assez profité !

Les éclairages ont eux aussi été réfléchis et sont gérés par domotique et des LED à faible consommation sont utilisés dans l’ensemble des pièces.

En plus de ces aspects techniques écofriendly, tu trouveras également une offre d’activités en accord avec ces valeurs. Labellisé “Bienvenue vélo”, tu trouveras à l'hôtel un endroit pour nettoyer et stocker ton vélo. Des vélos électriques sont également disponibles sur place à la location, avec une proposition d'itinéraire autour du domaine. Les formules “By Bike” et “Naxhelet cycling tour” te proposent notamment de réserver un massage “after bike” de 35 minutes après l’effort !

En plus des activités à deux roues, tu pourras également opter pour une marche en pleine conscience de 3h, un atelier ressourcement de 2h30 ou une découverte du village en draisine (selon la saison) ou pourquoi pas… t’entrainer au golf sur le practice !

Le petit plus ? Le petit paquet de biscuits qui t’attend dans ta chambre. Des biscuits BIO qui sont confectionnés dans la boulangerie du domaine, avec les farines de la ferme. Ils contiennent +- 15% de chapelure de pain invendu et contribuent donc à la démarche 0 déchet de Naxhelet; un DÉLICE !

L'hôtel du domaine de Naxhelet et sa conscience écologique


Le restaurant

Également labellisé Clé-Verte, c’est la culture du circuit-court (très court) et des produits locaux et de saison qui est mise ici à l’honneur. Le domaine possède son propre champ et potager 100% bio et cultive ainsi la plupart des légumes, herbes et fleurs qui viendront se poser ensuite dans ton assiette ! Les autres producteurs de la région sont cités pour une totale transparence, une meilleure collaboration et une mise en avant des producteurs locaux.

Au niveau de la gestion des déchets, un tri sélectif est appliqué dans les espaces clients mais aussi pour l’ensemble du personnel, et un poulailler a été mis en place pour réduire les déchets de la cuisine !

Depuis mi-octobre, le restaurant a reçu une nouvelle récompense puisqu’il est à présent également labellisé “Table de Terroir”, label qui valorise la volonté du restaurant de travailler avec des produits locaux, durables et de saison.

La bonne surprise? Il y a du choix pour les végétariens dans les plats à la carte et le menu du mois, même s’il contient de la viande, est adaptable en fonction de ton régime alimentaire, il suffit de le préciser lors de la réservation. Le chef m’a donc concocté un menu entièrement sans viande, et c’était délicieux ! Psst, le restaurant est ouvert également pour les non-clients de l'hôtel ;).

Tu as l’occasion de dormir sur place? Alors tu auras la chance de goûter l’un des petit déjeuner les plus complets que j’ai jamais goûté (et chez moi, le petit déjeuner c’est sacré donc j’en ai testé pas mal :D). Au niveau sucré, tu y trouveras des viennoiseries produites directement à la boulangerie du domaine, avec plusieurs choix de pains ainsi qu’une tarte du jour et un gâteau, ainsi que des pancakes que tu peux noyer dans du sirop si tu le souhaites. Un large assortiment de confitures locales (super locales, comme la confiture de fraises avec les fruits des champs du domaine), miel (qui provient directement des ruches de Naxhelet, sirop, choco ainsi que du yaourt et de nombreuses propositions de granola/céréales et des fruits. Plutôt salé ? Tiens toi bien; tu as le choix entre des oeufs (qui proviennent directement du poulailler), du lard, des beans, des champignons, des saucisses, du pâté, de la truite fumée, du fromage frais, du jambon, du filet d’Anvers, des petits oignons et cornichons et une sélection de fromages locaux. Pour accompagner tout ça, tu as bien sûr du thé ou du café à volonté, ainsi que des jus pressés et des bulles. Promis, tu ne seras pas déçu !

Le restaurant et son petit-déjeuner au domaine de Naxhelet
Le restaurant et son petit-déjeuner au domaine de Naxhelet 2


Le Wellness

Tu l’auras sans doute deviné, lui aussi a reçu la labellisation clé-verte. L’ensemble des produits utilisés dans l’espace bien-être, comme les huiles de massage, sont entièrement naturels et biologiques. L’huile de colza, par exemple, est réalisée directement avec celui produit par la ferme du domaine.

Le Wellness du domaine de Naxhelet


Le golf

C’est ici, je trouve, un des points les plus intéressant du domaine, car c’est un grand défi d’avoir une approche respectueuse de la nature et de proposer un terrain de golf. Le golf de Naxhelet est très réputé et à la particularité d’avoir obtenu le label “GEO” (Golf Environment Organization), ce qui est une première en Wallonie, grâce à un traitement responsable 100% biologique. Aucun produit chimique n’est utilisé pour entretenir le terrain, il est directement renforcé par la nature elle-même. Les plantes sont choisies en fonction pour être résistantes aux maladies, en plus de celà, un produit naturel confectionné maison est utilisé pour développer les micro-organismes, les bactéries et les champignons utiles au sol pour combattre les maladies. De plus, plusieurs ruches se trouvent sur le domaine et la pollinisation des abeilles joue un rôle très important pour la biodiversité du territoire. En plus de cet aspect, il est important de souligner que les fairways ne sont pas arrosés, et une irrigation naturelle se fait sur les greens du terrain des départs par récupération des eaux de drainage et de toitures. Pour avoir fait un premier test au practice, je te confirme que c’était vraiment un chouette (assez drôle, j’ai loupé plusieurs fois la balle) moment ! Alors, on s’y met ?


Domaine de Naxhelet et son golf labellisé GEO


La ferme du Val Notre-Dame & La boulangépicerie Champain

S'inscrivant dans la démarche “écosynergie” et souhaitant pousser encore plus loin l’expérience écoresponsable du domaine, la ferme du Val cultive depuis 2010 des céréales, pommes de terres, colza et fraises, le tout de façon 100% bio. Les céréales sont utilisées pour les préparations des différents menus du restaurant ou envoyées dans un moulin de la région pour créer la farine. Celle-ci sera utilisée par la boulangerie Champain qui va produire les différents pains utilisés dans le restaurant de l’hôtel ainsi que les viennoiseries et préparations du petit déjeuner. En plus de proposer la partie boulangerie, Champain est également une épicerie qui propose des produits fermiers locaux et de saison, issus d’une agriculture s’inscrivant dans une démarche responsable et durable.
Le domaine de Naxhelet

J’ai été vraiment touchée par l’importance apportée par la famille Jolly et toute l’équipe de Naxhelet pour créer un endroit ressourçant qui respecte le plus que possible notre environnement. Il existe encore d’autres petits gestes du quotidien mis en place pour réduire encore un peu l’impact environnemental de Naxhelet comme par exemple :

  • Toitures végétales,
  • Station de charge pour les voitures électriques
  • Installation d’une station météorologique afin de tenir compte des prévisions et de ne pas gaspiller de l’eau inutilement,
  • Recyclage des graisses végétales de manière naturelle à l’aide d’enzymes,
  • Collaboration avec des fournisseurs respectueux de l’environnement en circuit court afin de réduire la production de CO2,
  • Les blocs notes et crayons sont en papier et bois recyclés,
  • Limitation des objets jetables au quotidien (sets de table en cuir, pailles en pâtes, télévisions intelligentes dans les chambres pour limiter l'impression de brochures, contenants gel douche et shampoing remplissable dans les chambres, etc)

Il y a également une attention apportée aux clients aux besoins spécifiques, avec le logo Access-I et toutes les infos concernant l’accessibilité en fonction des besoins sur le site direct d’Access-I. Une personne de contact est renseignée et disponible en cas de besoin.

Quand j’ai découvert Naxhelet pour la première fois, j’ai été vraiment étonnée et touchée de toutes ces initiatives mises en place en faveur de l’environnement. En plus de ça, le personnel est aux petits soins et le fait que ça soit un hôtel “familial” a un charme particulier. Un projet 100% belge, et on s’y sent bien !

N’hésite pas à me partager ton avis si tu y es déjà allé et à me donner des nouvelles si tu t’y rends prochainement ! Nous pouvons te créer un petit itinéraire si tu souhaites combiner un petit séjour à Naxhelet avec d’autres adresses très chouettes en Belgique, on est disponibles si tu as besoin d’aide !

Domaine de Naxhelet


Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
Les meilleures adresses écofriendly à Liège - cover
Voyage responsable

Les meilleures adresses écofriendly de Liège

Connais-tu la ville de Liège, en Belgique ? En plus d’être l’agglomération la plus peuplée de Wallonie, et la troisième de Belgique, c’est aussi notre ville, à Julie et à moi. C’est donc tout naturellement qu’on a souhaité t’en parler dans cet article, l’occasion de mettre en avant quelques adresses éco-responsables qu’on aime particulièrement !


Depuis quelques années, de plus en plus de très chouettes projets indépendants prennent vie dans les différents quartiers de la cité ardente. Des petits commerces de proximité, des collaborations, des cantines responsables et magasins de seconde main. Cependant, la crise sanitaire et les travaux du tram mettent à mal ces petits commerces et quelques-uns ont dû mettre la clé sous la porte. Il est donc important de les faire connaitre et d’aider ces petits indépendants qui nous proposent des produits un peu différents !

Voici donc ceux que j’ai décidé de te présenter aujourd’hui (spoiler alerte; c’était difficile de choisir !) :

Montagne De Bueren Liège


Logement

L’hotel Neuvice se situe dans le centre de Liège, à quelques minutes à pieds (ou à vélo) de la gare du Palais. Facile d’accès, il a l’avantage de se trouver dans le quartier Neuvice, qui regorge de boutiques de petits producteurs locaux. L’hôtel propose un petit déjeuner local et bio qui est d’ailleurs également proposé aux clients extérieurs à l’hôtel. En plus de te faire manger local, les savons utilisés sont naturels et les produits d’entretien sont faits maison. Au niveau énergie, le propriétaire des lieux a opté pour une pompe à chaleur, ventilation double flux. Encore mieux ? L’eau des chasses d’eau est de l’eau de pluie.

=> Toutes les infos sur l’hôtel : www.hotelneuvice.be


Restaurants 

Ventre content : adresse vegan bien connue des liégeois depuis 3 ans déjà, Margot et sa petite équipe de ce chouette resto du centre-ville te propose une cuisine vegan, local et bio. En plus de proposer une cuisine super gourmande, tu auras l’occasion d’y découvrir des expositions et événements tout au long de l’année. Le petit plus ? Le menu, super inventif, change tous les mois !

=> Toutes les infos par ici : www.facebook.com/ventrecontent/


Como en Casa : situé dans une petite ruelle dans le cœur historique de Liège, proche des escaliers de Bueren (très chouettes à visiter, mais moins chouette de faire ses cours de gym en passant par là ! Je ne m’en souviens que trop bien :D), ce restaurant végétarien te propose également des plats végans et sans gluten, le tout en circuit court. Ici aussi, la carte change au fil des saisons et des livraisons de leurs maraichers partenaires. Le petit Plus ? Depuis peu, ils s’associent avec Yeast Wine, pour proposer une formule apéro et vins naturels. Yeast Wine, c’est le projet porté par Jérôme, qui a installé sa petite boutique de vins naturels à l’entrée du resto.

=> Toutes les infos par ici : www.facebook.com/comoencasabe


Ici et maintenant : on s’éloigne un peu du centre de Liège pour faire un tour dans le quartier de Saint-Leonard pour te faire découvrir cette cantine qui s’invente au rythme des produits frais et de saison. Les producteurs locaux sont mis en avant ici, c’est la transparence qui prime. Le menu change chaque semaine mais tu trouveras toujours de la petite restauration à prix abordable. L’espace restauration se trouve dans un bâtiment partagé, comprenant des bureaux et espaces modulables à louer. De nombreux événements y sont organisés, comme des cours de yoga, des brunchs, les apéros du vendredi et des séminaires.

=> www.icimaintenant.eu

Vue de Liège, ville au bord de la Meuse


Cafés & more 

Grand Maison : une institution dans la cité Ardente, pour prendre le petit déjeuner ou juste un verre en terrasse (même s’il fait froid, oui oui). Grand Maison te propose des boissons maison de saison, des thés, des jus, et du café sous toutes les formes en version Slow Coffee. Une petite faim? Tu y découvriras chaque semaine de nouveaux plats, pour le petit déjeuner (sucré et salé) ou pour un petit lunch.

Toutes les infos par ici : https://grandmaison.be


Café Montjoie : Situé dans le quartier Hors-Château (tout proche de Como En Casa), cet endroit est la définition du Slow Living. Tu peux te poser sur le beau mobilier vintage pour y boire un verre (du café, mais pas que ! Tu y trouveras de nombreuses boissons fraiches et des spécialités), prendre le petit déjeuner ou manger un bout, avec des produits locaux, jusque’à 15h. Tu pourras également emprunter un livre, y regarder un film, jouer à un jeu,…bref, prendre le temps.

www.cafemontjoie.com

Façades typiques du centre de Liège


Boutiques 

Le cultivarium : petit nouveau à Liège, ce lieu original te propose des livres, BDs, Mangas, vinyls, CDs, DVDs et jeux de seconde-main. Bref, une petite mine d’or à visiter de toute urgence ! Tu as un tas de CDs à vendre chez toi ? Tu peux en profiter pour les apporter dans la boutique plutôt que de les jeter !

=> www.cultivarium.be/concept


Singulières : boutique inclusive proposant des vêtements de la taille 30 à la taille 64, tu y trouveras également une sélection de vêtements de seconde main, réassortie régulièrement. Tu as besoin d’un petit coup de pouce? Sophie et Margaux te proposent une séance de conseils en image avec un mot d’ordre : la bienveillance !

=> www.singulieresstore.com


Planète R : un peu loin du centre, c’est vrai, mais cette boutique vaut la peine d’être mentionnée car tu y trouveras un (très) large choix de vêtements, produits et meubles de seconde main. Porté par le groupe « Terre », c’est une adresse qui regorge de petits trésors à petits prix !
Les infos par ici : www.facebook.com/magasinPlaneteR/about


Wattitude : adresse incontournable du centre de Liège, cette boutique te propose une large gamme de produits conçus, créés et/ou fabriqués en Wallonie de façon responsable. Une belle façon de soutenir les artisans locaux !

=> www.wattitude.be/fr/


L’herboristerie : d’abord adresse un peu secrète des liégeois un peu bobo, c’est maintenant une adresse hyper populaire du centre-ville. On y trouve des plantes médicinales, des huiles essentielles/végétales, on y crée son propre parfum, on y choisit ses pierres…l’herboristerie c’est 400m2 dédiés aux produits naturels, tu y trouveras forcément ton bonheur. PS: encore un peu secret, au fond du magasin se trouve un institut de beauté de bien-être naturel - l’Eveil des sens.

=> www.lherboristerieliege.be


Vue sur la ville de Liège au bord de la Meuse


Beauté & bien-être

Mahalo : le paradis des produits de beauté et de soins cleans, avec une super équipe pour te conseiller au besoin. Tu y trouveras également une chouette sélection de produits maman-bébé.

=> www.mahalo.be/collections/sentara


Cozy Bee : le magasin d’Adélaïde te propose une sélection bien-être étique zéro-déchet et naturelle pour prendre soin de toi. Elle te conseillera sur ce qui te convient et tu pourras lui poser toutes les questions que tu souhaites, c’est une passionnée ! Tu peux aller plus loin dans la démarche en participant à un atelier pour créer toi même tes propres cosmétiques, mais également produits d’entretiens naturels !

=> www.cozybee.be


Ghislain Leger : mon coiffeur depuis que j’ai découvert son existence ! Ghislain Leger et son équipe te propose un salon de coiffure, un centre de bien-être et d’esthétisme avec une utilisation de produits naturels uniquement. Ici, on prend le temps de se faire plaisir et on les laisse prendre soin de soi !

=> www.ghislainleger.be

Immeubles typiques au centre de la ville de Liège


Épiceries

Le Potiquet : petite épicerie vrac dans le quartier d’Outremeuse, tu y trouveras des produits locaux, du bio et du vrac. De l’alimentaire, mais pas que ! Tu y trouveras aussi des produits d’entretiens pour la maison et pour le corps.

=> www.lepotiquet.be/Potiquet.html


L’épicerie du Nord : épicerie dans le quartier Saint-Leonard cette fois, tu y trouveras également des produits en vrac, de saison, et bio. L’adresse parfaite pour faire le plein pour un pique-nique avant une petite balade à Liège !

=> www.facebook.com/epiceriedunord.liege/


Et pour conclure sur une belle note…


Fleuriste

Ginger Flower: je ne pouvais pas publier l'article d'Elodie sur les meilleures adresses écofriendly de Liège, sans parler de son projet à elle. Elodie est écofleuriste à Liège depuis 2019, et elle travaille avec moi sur le développement d'Un Brin de Voyage depuis peu.  Elodie réalise avec passion des bouquets de fleurs fraîches bio, locales et de saison du mois de mai à octobre, ainsi que des compositions en fleurs séchées tout au long de l'année. Elle répond également à toutes tes demandes florales pour événements ou autre. N'hésite pas à la contacter, je te la recommande vivement.

Bon à savoir : des ateliers floraux pour apprendre à créer son propre bouquet en cueillant directement ses fleurs dans les champs sont également organisés !

=> https://gingerflower.be/

Ginger Flower Elodie écofleuriste à Liège


Alors, tu as envie de nous rendre visite? N’hésite pas, tu feras sans aucun doute de chouettes découvertes ! J’ai dû me limiter dans les adresses présentées ci-dessus… mais évidemment il y en a encore plein ! N’hésite pas à nous contacter si tu souhaites plus d’infos. Tu souhaites visiter Liège et combiner avec d’autres villes belges ?

C’est possible ! On peut te créer un itinéraire sur mesure.

Pour nous contacter, c’est par ici !

Palais des Princes-Evêques à Liège en Belgique


Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
Le cyclotourisme le must du slow travel cover
Voyage responsable

Le cyclotourisme : le must du slow travel

Elles ont été nombreuses ces soirées d’été passées à l’extérieur, avec des amis, à nous raconter nos voyages et petits moments d’évasions. J’adore évidemment écouter tous ces récits et j’aime en savoir plus, pour peut-être découvrir des destinations ou des manières de voyager. Cette année, plusieurs de mes amis ont décidé de laisser tomber la voiture pour favoriser le vélo pendant leurs vacances. La façon dont ils m’ont raconté leurs petites aventures, des étoiles pleins les yeux, m’a donné envie d’en savoir plus. Est-ce que le cyclotourisme peut-être adapté à tous les profils de voyageurs ? Comment se préparer à un tel voyage ? Laisser tomber la voiture, l’avion, être complètement indépendant sur son vélo, c’est un peu ça le must du slow travel.

Laisse moi te présenter Fabio, Alice et Océane qui ont effectué chacun un voyage différent avec un point commun… sans grande surprise : le vélo !

Je te propose donc de t’immerger un peu dans leurs aventures dont ils gardent un merveilleux souvenir.

Aventures en cyclotourisme


L'aventure de Fabio

Destination : la côte d’Opale

Itinéraire : à l’aller, j’ai descendu l’Eurovélo 4 qui va de la gare d’Ostende jusqu’à Boulogne sur Mer, en passant par La Panne, Dunkerque, Calais et Wissant. Au retour, j’ai remonté l’Eurovélo 5 depuis Lille jusqu’à Tournai, en passant par Roubaix et la frontière franco-belge. Tous les autres déplacements ont été accomplis en train ou à pied.

Son rapport au vélo dans la vie quotidienne : je fais presque tous mes déplacements à vélo. Je fais également du sport depuis trois ans : du crossfit, de la course à pied, ou de l’escalade, trois à quatre fois par semaine.

Pourquoi ce voyage ? J’ai décidé de faire ce voyage pour me changer les idées entre deux séquences de travail. Mon objectif était aussi de relever un défi sportif : passer la barre des 100 kilomètres à vélo.

Vélo utilisé pendant son voyage : mon vélo : un Orbea « Terra H30 », un gravel.

Coup de cœur du voyage :  l’autonomie. Pendant quelques jours, j'étais libre de faire exactement ce que je voulais comme je le voulais – sans être contraint par des horaires. Ce voyage m’a apporté une grande sensation de dépaysement. C’est d’autant plus réjouissant que ces vacances n’ont pas été passées loin de chez moi.

Fabio en vélo à la côte d'Opale


L'aventure d'Alice

Destination : le Portugal

Itinéraire : Avion jusqu’au Portugal, je suis ensuite allée rejoindre une amie à Ericeira, une plage de surf sur la côte portugaise, en partant de Lisbonne. J’ai suivi les côtes portugaises en faisant des étapes en fonction de mes coups de cœur et des villes à visiter.

Son rapport au vélo dans la vie quotidienne : je fais mes trajets à vélo dès que c’est possible. Je trouve que c’est beaucoup plus agréable, ça enlève le stress des embouteillages et du stationnement.

Pourquoi ce voyageUne envie de voyager différemment et le vélo est un moyen de transport très attirant. Depuis le premier confinement, j’ai ressorti mon vieux vélo et ça m’a donné l’envie d’investir plus dans cette discipline. Ensuite, avec mon compagnon, on a commencé à faire des sorties de plus en plus longues, jusqu’à faire des voyages de deux à trois jours à vélo. Le vélo est devenu un moyen de transport régulier.

Vélo utilisé pendant son voyage : j’ai loué un mountainbike électrique, c’est la première fois que je testais ce type de vélo et il était vraiment top ! Je me suis sentie en sécurité sur toutes les pistes que ce soit route, gravier ou hors-piste. J’ai eu la chance de trouver une super adresse pour louer un vélo à Lisbonne avec tout le matériel nécessaire (deux sacoches, matériel pour l’entretien du vélo, casque, cadenas, …)

Coup de cœur du voyage :  pour le retour, je suis revenue à Lisbonne par les terres. C’était une superbe découverte ! Les paysages étaient très typés en passant par des villages charmants. Un vrai coup de cœur pour ce retour.

Alice en vélo au Portugal


L'aventure d'Océane

Destination : Pays-Bas

Itinéraire : départ de Bruxelles en train jusqu’à Knokke, ensuite à vélo jusqu’au Ferry pour Middelbourg, Burgh-Haamstede, Poortugaal, Noordwijk, Harlem jusqu’à Amsterdam et retour en train. Le tout sur des routes EuroVélo et pistes cyclables.

Son rapport au vélo dans la vie quotidienne : j’utilise beaucoup le vélo pour mes déplacements quotidiens.

Pourquoi ce voyage ? c’était juste après le COVID, il y avait une grande incertitude autour des voyages en général, beaucoup de contraintes à respecter aussi en avion/voiture. Nous avions envie de liberté, de voir des paysages et de faire un voyage plus écologique.

Vélo utilisé pendant son voyage : mon vélo personnel, assez vieux, à 7 vitesses. Je suis allée le faire réviser chez un professionnel avant le départ.

Coup de cœur du voyage :  la liberté, la possibilité d'arriver et de partir quand tu veux sans être contraint à des horaires de transports. Tu peux t'arrêter facilement, tu vois plein de paysages très beaux et tu peux faire des rencontres. Nous avons par exemple rencontré un couple de français en vélo qui partaient avec leurs chiens et 3 chats jusqu’en Norvège, le tout en logeant en camping ! J’ai été vraiment animée par les paysages. Nous avons roulé uniquement sur les routes réservées aux vélos, même si ça nous faisait faire des détours car la beauté des paysages en valait la peine.

Océane en vélo aux Pays-Bas


Avant de démarrer un voyage de plusieurs jours à vélo, il est important de savoir comment s’équiper et de consulter un professionnel pour obtenir des renseignements et des conseils sur son vélo ou sur le vélo qui sera adapté à vos besoins. Pour préparer cet article au mieux, en plus de bombarder de questions mes amis, je suis allée questionner François Gilkinet, pro du vélo et patron du magasin Cycles Gilkinet, référence dans le domaine. Tu trouveras donc ses conseils dans l’article, en plus des miens et de ceux de Fabio, Alice et Océane.

Mes conseils pour faire du cyclotourisme


La préparation physique

Ta condition physique guidera le type de voyage que tu peux entreprendre. Si tu débutes et que tu n’es pas très sportif, je te conseille un itinéraire semblable à celui d’Océane, qui a privilégié les Pays-Bas pour ses routes plates et bien aménagées, en suivant les pistes cyclables. Le but premier était de voir du paysage avant d’accomplir un objectif sportif. Elle est allée jusqu’à faire 70 km par jour, mais l’idéal pour débuter est de prévoir environ 50 km par jour et pas trop de dénivelé. Il n’y a donc pas de préparation physique intense à prévoir avant ce type de voyage si tu adaptes le projet en fonction de ton profil !

Si tu débutes et que tu ne fais pas de vélo régulièrement, le mieux est de partir 1-2 jours à vélo avant d'entamer ton voyage pour t’habituer, et pourquoi pas de déjà tester tes bagages. N’hésite pas à enfourcher ton vélo à la moindre occasion pour habituer tes muscles au fait de pédaler avant le grand départ !

Évidemment si tu veux, comme Fabio, accomplir un objectif sportif et que tu n’as pas l’habitude du vélo, il est vivement conseillé de t'entraîner avant de partir.


Les différents types de vélos

Nous allons mettre en avant 5 grandes familles :

  • lo de ville : basique mais robuste et confortable avec son assise droite et haute, il est surtout adapté pour les courts trajets quotidiens sur des chemins en dur. La largeur de ses pneus est légèrement inférieure à celle des pneus d’un VTT. Il possède un minimum de 6 vitesses.
  • vtc (vélo tout chemin) ou vélo trekking :  modèle polyvalent qui associe le confort du vélo de ville à la souplesse des vélos destinés à rouler en campagne. Il a plus de vitesses (18 au minimum) qu’un vélo de ville. Adapté pour la ville et la campagne sans non plus être le plus adapté pour l’un ou l’autre.  
  • vtt (vélo tout terrain) : souple et plus léger, il est conçu spécialement pour une utilisation en montage ou sur des terrains cabossés et rugueux. Idéal pour les sportifs, il a des protections renforcées contre la boue et les chocs. À adopter pour faire du « cross country » ou du « mountain bike ».
  • gravel : véritable “couteau suisse” du vélo, adapté pour tous les chemins et pour les voyages sportifs comme plus relax. Il te fera vivre de grandes sensations et comblera ta soif d’aventure !
  • vélo de coursetrès léger (souvent moins de 7kg), pour les amateurs de vitesse. Idéal pour un entraînement physique intense.

Tous ces vélos existent en électrique et en non-électrique. Il existe également des types de vélos un peu plus spécifiques, les vélos couchés, les tandems, les tricycles,... beaucoup d’options s’offrent à toi !

Il est important de choisir le bon vélo en fonction du type de parcours et de sa forme physique ! En discutant du projet de voyage avec un professionnel, il pourra te guider sur l’achat du vélo idéal en fonction de tes besoins.

Si ton projet est plutôt un parcours “facile” pour débuter, comme celui d’Océane, tu peux tout à fait prendre un vélo de ville à 7 vitesses. Cependant, si tu souhaites parcourir des chemins plus vallonnés et que tu n’as pas forcément l’habitude du vélo, il est conseillé de prendre un vtc, vtt, gravel ou un vélo électrique. Le fait d’opter, comme Alice, pour un vélo électrique te permettra également de parcourir plus de km par jour, de son côté, elle en parcourait environ 200 !

Si tu possèdes déjà un vélo, il est vivement conseillé de passer chez un professionnel pour faire un check up avant le départ. Il pourra aussi te guider sur le matériel à apporter avec toi. Le kit indispensable selon François : “kit de réparation pour les crevaisons (pompe , chambre à air, démonte pneu et rustine) , le nécessaire pour réparer la chaîne et un petit kit de secours. Penser également à bien s’équiper pour tous les types de météo !”.

Les différents types de vélo et équipement


Planifier un itinéraire en cohérence avec son vélo

Il existe de nombreuses applications prévues pour les déplacements à vélo, François utilise principalement les applications Komoot ou Garmin qui permettent de bien sélectionner les chemins en fonction de sa pratique. Planifier son itinéraire peut prendre du temps, Fabio y a consacré une petite semaine, en y consacrant une heure ou deux par jour. Deux activités lui ont demandé un peu de travail: d’une part, construire l’itinéraire du parcours, d’autre part, se procurer le matériel (sacoches, batteries, billets de train, nourriture, pharmacie, outils, …) pour rouler en autonomie pendant plusieurs jours.

Alice a préparé son itinéraire via le site « Eurovélo » et une application GPX (par exemple Bikemap.net) qui regroupe tous les circuits européens accessibles à vélo. Elle a également découvert l’app Geovelo qu’elle recommande vivement.

Le vélo t’apportera une grande autonomie et te permettra de découvrir de nombreux paysages, à toi de décider si tu préfères longer la mer, t’enfoncer dans les campagnes ou grimper des montagnes ! Il y a de plus en plus de routes dédiées aux vélos partout en Europe, et de nombreux itinéraires complets et parfaitement adaptés.

En 2030, il devrait être possible de voyager un peu partout en Europe via les véloroutes EuroVélo, qui se développent petit à petit. L’idéal est d’avoir un fil conducteur assez bien construit tout en restant flexible et en prévoyant quelques jours de repos en cas de douleurs musculaires.

Planifier un itinéraire en cohérence avec son vélo


La durée du voyage

Le vélotourisme demande une certaine organisation au niveau des bagages, il faut limiter son poids et il va être plus difficile de prendre avec soi une tente et de quoi se nourrir. Bien qu’économique au niveau des déplacements, il faudra penser au budget nourriture sur place et logement dans lequel il est possible d’entreposer ton vélo en sécurité.

Il faut aussi bien se rendre compte que dans ce type de voyage tu passes la plupart du temps dehors, et que tu dois donc faire face à la météo. S’il fait trop chaud (plus de 25 degrés) ou s’il pleut beaucoup, ton expérience sera peut-être plus difficile.

Pour un premier voyage à vélo, une semaine est conseillée, comme Alice et ses 6 jours à pédaler.

Tu peux allonger à 10 jours si tu prends un ou deux jours de repos, comme Océane qui a fait une pause à Noordwijk durant son parcours.

Si tu es un cycliste aguerri, tout dépend évidemment de ce que tu souhaites. Une petite évasion pour te vider la tête comme Fabio, 3-4 jours suffisent, ou des voyages plus longs, comme François en effectue chaque année.


Un voyage accessible à tous

Comme Fabio le précise, avec du matériel convenable, un peu de préparation, et un parcours adapté au profil cycliste, il est possible de vivre une très belle expérience de dépaysement. Il faut cependant avoir un petit goût pour l’aventure, comme Alice le rappelle, vouloir peut-être s’extirper de la foule et retrouver une flexibilité dans ton voyage de manière plus consciente et responsable.

Le vélo permet de faire du slow travel en se reconnectant au paysage qui évolue au fur et à mesure du voyage, en s’arrêtant dans des endroits inattendus. Pas besoin de se presser et tous les âges pourront s’y aventurer !


Les bagages

C’est un point important car si tu es trop chargé, cela aura un impact négatif sur ton voyage. Il existe des sacoches que tu peux trouver dans les magasins spécialisés, à fixer sur le cadre (bike packing) ou à fixer sur porte paquet (avant ou arrière ) le poids est de +- 20-25kg max.

Fabio a opté pour des sacoches de bikepacking de la marque Topeak qui contenaient du linge de rechange pour 4 jours, de la nourriture et du matériel électronique. L’idée du bike packing est de voyager léger ! Océane avait pris en complément un sac à dos et une sacoche supplémentaire en utilisant ses portes-bagages.

Bikepacking


Le logement

Par facilité pour ne pas avoir trop de bagages, il sera plus simple d’opter pour des logements sur le trajet, type airbnb ou auberges, avec un local adapté pour stocker ton vélo. Il existe également des logements spéciaux qui viennent chercher tes bagages le matin pour que tu les retrouves au logement directement le soir. Cela apportera par contre moins de flexibilité et demandera un minimum d’organisation à ton voyage.

Si tu veux te lancer dans l'aventure liberté à fond, il faudra prévoir en plus toute ton attiraille de camping, ce qui peut peser lourd et prendre de la place sur ton vélo ! Il faut prévoir une tente assez grande pour y stocker toutes tes sacoches ainsi qu’une bâche pour protéger ton vélo et peut-être dissuader les éventuels voleurs.

Cyclotourisme logement et tente


Les difficultés rencontrées pendant le voyage

Comme précisé plus tôt, la météo peut être un facteur compliquant ton aventure. Si tu y es bien préparé, veille à bien adapter à ta morphologie la selle et la fourche du vélo à l’aide d’un professionnel. Ceci pour éviter la douleur dans les cervicales et au niveau de la selle. N’hésite pas également à prévoir un ou deux jours de repos pendant ton parcours.


Les EuroVéloroutes et VélosRoutes

Les premières correspondent aux itinéraires transfrontaliers européens longues distances, la plupart du temps sur des voies sans circulation automobile. Elles traversent de beaux paysages variés, des sites culturels et de belles découvertes du patrimoine. Les secondes sont des itinéraires balisés de moyennes et courtes distances adaptées à la circulation des vélos. Ces routes prévues pour les vélos sont accessibles à tous les niveaux !

L’intérêt pour les voyages à vélo augmente considérablement, surtout depuis la pandémie. Il y a déjà de nombreux circuits réalisables en Europe, mais de nouveaux projets sont en développement. Notamment le projet EuroCyclo, qui a pour but la mise en place par Ardenne cycle et ses partenaires, de deux Véloroutes touristiques transfrontalières à travers le massif ardennais. 28 acteurs touristiques – belges et français – collaborent au développement du projet. Tous visent la “création d’une expérience touristique nouvelle sur des itinéraires vélos très qualitatifs à travers la campagne et les forêts ardennaises”. 55% du coût total du projet est financé par les fonds européens Interreg V et 45% par les fonds régionaux et locaux.


Le Slow Travel

Comme le rappelle Alice, le voyage se passe vraiment quand on va d’un point à un autre et non seulement quand on est arrivé à destination. Ça prend tout son sens avec cette manière de voyager. Tu es parfois obligé de faire des arrêts inattendus pour récupérer de l’eau ou faire une pause à cause de la chaleur, par exemple, et ce sont souvent des arrêts dans des villages éloignés des zones touristiques. C’était, pour Alice, à chaque fois de très belles surprises.

L’autonomie, la liberté, une façon de voyager différente et le fait de se vider la tête et de respecter la nature et son environnement. Tous ces facteurs sont au centre du voyage à vélo. Ce voyage est une introspection, on fait le vide pour y revenir grandi. Pouvoir s'arrêter quand on veut, adapter son itinéraire et se dépasser physiquement, ça transforme son expérience voyage et ça permet d'être de retour avec la tête complètement vidée !

Si tu as envie de tenter l’expérience, nous pouvons t’aider à planifier tes prochaines vacances à vélo, n’hésite pas à nous contacter !

Merci beaucoup à François, des cycles Gilkinet pour ses informations. N’hésite pas à le contacter ou à passer dans son magasin pour des conseils techniques : http://www.cycles-gilkinet.be.

Et un tout grand merci à Fabio, Alice et Océane pour leur partage d’expérience !


Si cet article t'a plu, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu recevras ainsi des conseils exclusifs, du contenu unique, et quelques surprises !

Pour me rejoindre, écris simplement ton nom et ton adresse email ci-dessous :

Lire la suite
PACA cover Village des Baux-de-Provence
Voyage responsable

PACA : une destination écotouristique incontournable

Quand on pense à la région PACA, on pense souvent soleil, plages, mer aux eaux turquoise, lavande, cigales, villages pittoresques, sans oublier le petit verre de rosé bien frais à l’apéritif.

Tout cela est vrai bien sûr, et fort apprécié d’ailleurs. Mais il ne faut pas que cela fasse oublier que la Provence-Alpes-Côte d’Azur ne se résume pas à ces images de carte postale ripolinées, à la limite du cliché. C’est aussi et surtout un vaste territoire s’étalant de la Camargue jusqu'à la Riviera de la Côte d’Azur, à la frontière italienne, en passant par le Vaucluse, le Parc National des Écrins et les Hautes Alpes.

Une diversité de richesses naturelles et de paysages la compose, tandis que l’ensoleillement omniprésent une bonne partie de l’année la sublime.

La région PACA est la région star incontestée du Sud-Est de la France et une destination écotouristique incontestable. C’est le résultat d’un fort engagement en faveur du tourisme durable depuis plusieurs années. Voici un tour d'horizon de ses nombreux atouts.

Provence-Alpes-Côte d'Azur introduction

PACA, une région, 3 atmosphères

Provence, Alpes, Côte d’Azur. Ces 3 noms sont associés depuis à peu près toujours dans l’imaginaire collectif, qui a tendance à les considérer comme un tout. À tort, car ces 3 territoires dégagent des atmosphères bien différentes, tant au niveau de leurs paysages que de leur culture ou leur art de vivre.


La campagne provençale en région PACA

Ah, que la Provence est belle ! Les cigales qui chantent, les champs de lavande du Plateau d’Albion à profusion, les vignes, les oliviers, et les villages pittoresques de l’arrière-pays, dont la “petite Pompéi” Vaison-la-Romaine, les Baux-de-Provence ou encore Saint-Rémy-de-Provence… On comprend pourquoi des milliers de touristes affluent l’été pour voir ces merveilles !

C’est qu’il fait bon flâner dans cette région tranquille et authentique. La douceur de vivre y est une seconde peau, un peu transpirante cependant en pleine saison estivale. À moins que tu ne tiennes absolument à voir le bleu profond des champs de lavande (à maturité en juillet, juste avant la fauche), le voyageur écoresponsable que tu es préférera la visiter hors saison. Tu éviteras ainsi la foule et profiteras plus égoïstement pleinement des paysages et du patrimoine historique.

Champs de lavande en Provence hors saison


PACA, pac’eau

Pas moins de 700 km de côtes bordent le littoral de la région PACA. C’est beaucoup, et l’une des caractéristiques de ce territoire idéalement situé entre mer et montagne. C’est bien simple, vu des sommets des massifs de l’Esterel ou des Maures, on a l’impression que la montagne plonge littéralement dans la mer - ce qui est une image bien sûr, et un gros plouf fictif !

D’ouest en est, les côtes et les dégradés de bleu se succèdent, entre bleu turquoise et bleu profond :

  • la Camargue, naturelle et sauvage, une remarquable réserve de biodiversité
  • la Côte Bleue, appréciée pour la beauté de ses fonds marins
  • les Calanques
  • la Côte Varoise
  • le Golfe de Saint Tropez (un peu tapageur l’été)
  • le Massif de l’Esterel
  • et enfin la flamboyante Côte d’Azur

Si tu as envie d’un bon bol d’air marin, c’est la région à visiter… Sauf en été pendant la pleine période touristique, où sévit alors un mal que tu détestes et moi aussi : le tourisme de masse !

Focus sur les Calanques de Marseille-Cassis

Pas besoin d’aller jusqu’en Scandinavie pour admirer des fjords. Les Calanques de Marseille-Cassis en sont un échantillon miniature et c’est juste dans le sud de la France que ça se passe, dans les Bouches du Rhône en région PACA !

Ces falaises calcaires majestueuses sont une curiosité géologique unique au monde, et c’est du monde entier qu’on vient les admirer tout au long de l’année. Les panoramas y sont sublimes, entremêlant mer et montagne. Les nombreux belvédères permettent de prendre de la hauteur et d’admirer les camaïeux de bleu de la mer, avec une forte prédominance du turquoise. Un vrai coin de paradis pour les amoureux de la nature, les randonneurs, mais aussi les plongeurs !

2 millions de visiteurs annuels, ça commence à peser. Le Parc National des Calanques a ainsi vu le jour en 2012 dans un but de réglementation et de préservation de l’environnement.

Calanques de Marseille-Cassis


La région PACA vue des hauts sommets

Enfin, les massifs montagneux s’imposent également en PACA puisqu’ils couvrent la moitié du territoire régional. Entre Hautes Alpes (où règne un ensoleillement remarquable de plus de 300 jours dans l’année), Alpes de Haute Provence et Alpes Maritimes, les hauts sommets culminant à plus de 3 000 mètres d'altitude y sont nombreux, notamment dans le massif des Écrins. De quoi ravir les amateurs d’alpinisme, de randonnée ou autres activités plus extrêmes !

Gorges du Verdon, Alpes-De-Haute-Provence


Une réserve naturelle de biodiversité entre mer et montagne

La Provence-Alpes-Côtes d’Azur est une région naturellement privilégiée et compte bien le rester.

Elle est considérée comme un point chaud majeur de biodiversité. Elle représente ainsi 10 % de la biodiversité marine mondiale et 6 % de la biodiversité terrestre française.

Afin de favoriser la préservation et la sauvegarde de son patrimoine, 4 parcs nationaux (Écrins, Calanques, Mercantour, Port Cros) et 9 parcs naturels régionaux (Camargue, Alpilles, Sainte-Baume, Luberon, Baronnies provençales, Mont Ventoux, Verdon, Préalpes d’Azur, Queyras) assurent la protection de son environnement naturel grâce à la mise en place de réglementations adaptées et des projets de développement durable concertés. Cela constitue une couverture de 50% de son territoire en espaces protégés.

À cela s’ajoute un certain nombre de réserves naturelles d’exception : le Mont Ventoux, la Réserve géologique de Haute-Provence ou encore la montagne Sainte-Victoire pour ne citer que les plus connues.

Enfin, le tableau ne serait pas complet si je n’évoquais pas le fabuleux patrimoine botanique de la région, permettant ainsi à Grasse d’être une capitale des parfums mondialement reconnue.

On comprend pourquoi elle est devenue une destination écotouristique incontournable depuis toutes ces années !


Focus sur la COP d’Avance

La région PACA a fait de la préservation de son territoire une priorité depuis quelques années. Elle est à l’initiative du premier plan climat régional lancé en 2017, la COP d’Avance. L’objectif de ce plan était de créer une feuille de route et définir les actions essentielles à mener pour lutter contre les dérèglements climatiques au niveau régional.

Le succès a été au rendez-vous, si bien que le plan a été renouvelé en avril 2021 dans la continuité de la politique environnementale de la Région Sud, avec des objectifs plus ambitieux encore. Il s’articule autour de 6 axes (air, mer, terre, énergie, déchets, chez vous au quotidien), et 141 mesures. Un volet est notamment consacré au développement de l’écotourisme.

Parc Naturel Régional du Luberon


Quelques incontournables

Que tu sois amateur d’histoire, de culture, de paysages majestueux, de vieilles pierres, ou encore de baignades en eau turquoise, la région PACA foisonne de sites touristiques tous plus éclectiques et incontournables les uns que les autres.

Voici une sélection de quelques incontournables à visiter :

  • Les Gorges du Verdon, 21 km de falaises, parmi les plus vertigineuses d’Europe (300 à 600 mètres de haut)
  • La Vallée du Queyras, véritable havre de randonnée nature dans les Hautes-Alpes
  • Les mythiques stations balnéaires de la Riviera : Nice, Cannes, Antibes
  • Saint Tropez, à visiter hors saison
  • Les villes et villages charmants du Luberon (L’Isle sur la Sorgue, Gordes, Joucas, Roussillon, Lacoste…) - à éviter l’été, trop de touristes !
  • Les carrières d’ocres du Colorado provençal, une singularité géologique qui te téléporte tout droit dans un western américain
  • Le Mont Ventoux, le fameux géant de Provence culminant à 1912 mètres et faisant le bonheur des cyclistes
  • La Vallée des Merveilles dans le Parc national du Mercantour, site archéologique classé
  • Le Parc national des Écrins
  • Marseille, ville cosmopolite et bouillonnante
  • Les vestiges romains d’Orange, dont le fameux Théâtre Antique
  • Aix-en-Provence, le petit Versailles du Sud au patrimoine architectural exceptionnellement bien conservé
  • Avignon, cité médiévale emblématique mondialement renommée pour son pont, son Palais des papes, et son festival d’été

Tu vois qu’il y a de quoi satisfaire ta curiosité et tes envies de séjours écotouristiques. Et si tu ne trouves pas ton bonheur malgré tout, je peux encore élargir la liste au besoin !

Aix-en-Provence, le petit Versailles du Sud


Activités et bien-être en région PACA

Grâce à la diversité de ses paysages et ambiances, la région PACA est propice à la pratique de tout un tas d’activités en tous genres.

Sur les différentes côtes du littoral, les plaisirs balnéaires sont rois : baignade dans les eaux bleues de la Côte d’Azur, plongée en Côte Varoise. Oublie le surf cependant, cela fait longtemps qu’ils attendent la vague dans le coin !

Si la température de la Méditerranée est trop chaude pour toi, tu peux tester les baignades à la fraîche dans le lac de Serre Ponçon ou la rivière Durance, ou t’essayer à l’une des nombreuses activités nautiques qu’ils permettent (rafting, kayak, canoë, paddle…).

Si tu préfères garder les pieds sur terre, pas de problème non plus, la région PACA a tout prévu pour toi ! C’est une région prédestinée pour la randonnée, que ce soit à pied, à VTT ou à cheval. De multiples sentiers balisés permettent de découvrir la montagne et d’aller à la rencontre de la faune. Attention dans le Mercantour : outre les marmottes ou les chamois, la rencontre avec un loup n’est pas impossible !

Pour les plus téméraires, les Hautes-Alpes réservent de bons spots d’escalade et d’alpinisme. Enfin, le ski a bien sûr une place de choix dans les activités de la région, y compris dans les Alpes du Sud où il peut se pratiquer dans de bonnes conditions d’ensoleillement jusqu’en avril.

Lac de Serre Ponçon


Oeno-gastro-tourisme en région PACA

La France est un pays gastronomique en général. Pour qui aime la cuisine méditerranéenne savoureuse, les mets provençaux de la région PACA concoctés à partir de fruits et légumes gorgés de soleil ont quand même une place à part. J’en connais qui se damneraient pour une pissaladière en terrasse accompagnée d’un petit rosé de Provence AOP bien frais, surtout si la tapenade est en entrée !

Pissaladière niçoise, oeno-gastro-tourisme en région PACA


Mes bonnes adresses éco-responsables

As-tu entendu parler de mon projet « 3000 km : voyager pour la biodiversité » ? Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu en as forcément eu vent (eh oui, je t’ai bombardé de stories !). Rappelle-toi, je t’expliquais en détail en quoi il consiste dans cet article. Allez, je te fais un petit récap’ : avec Nathalie Roure de Volonterreafrica.fr, nous avons parcouru la France en mai et juin 2022 pour promouvoir le tourisme responsable, notamment en animant des conférences.

Pour te donner un exemple, nous avons donné une formation à la Maison de l’Environnement à Nice le 1er juin dernier, une structure qui, grâce à ses démarches éco-responsables, vise à faire de Nice une ville écologiquement exemplaire de la Méditerranée. Tout au long de l’année, la Maison de l’Environnement accueille des expositions temporaires et organise des tas d’activités. Lors de notre venue, un escape game intitulé « Dernière chance » sur le thème du climat était mis à l’honneur. Un grand merci à Gilles pour son accueil !

Tout au long du voyage, nous avons eu la chance de découvrir des tas d’hébergements et d’initiatives écotouristiques. J’ai donc pu tester pour toi 33 adresses toutes plus incroyables les unes que les autres ! Celles-ci ont été l’occasion d’une multitude de rencontres humaines et d’instants de partage extrêmement enrichissants. J’ai retiré énormément de choses de chaque lieu visité et de chaque personne rencontrée. Bref, ce circuit écotouristique en France a été très formateur pour moi !

Bien entendu, je ne vais pas garder toutes ces belles découvertes pour moi toute seule… Alors laisse-moi te partager les meilleures adresses éco-responsables à tester ABSOLUMENT si tu te rends dans la région PACA !

Volets bleus à Arles en Provence-Alpes-Côte d'Azur


Le Village Vacances Léo Lagrange

À seulement quelques minutes à pied du sublime centre de Vaison-la-Romaine, au cœur du Vaucluse, le Village-vacances Léo Lagrange 3*** t’accueille dans un paysage enchanteur et chargé d’Histoire.

L’établissement propose 75 chambres avec, pour chacune, une petite terrasse individuelle. Il dispose également d’un restaurant et d’un bar sur une grande terrasse face à la piscine. Le personnel travaille avec de nombreux producteurs locaux et favorise les circuits courts :

  • Petit déjeuner continental alliant diversité des saveurs et équilibre nutritionnel
  • Recettes du monde ou des régions de France
  • Spécialités provençales, grillades
  • Fruits et légumes de saison fournis par un agriculteur local
  • Vins locaux sélectionnés dans les caves des alentours

Proche de superbes cours d’eaux tels que le Toulourenc, l’Aigues, l’Ouvèze et de sentiers dominés par le Mont-Ventoux ou les Dentelles de Montmirail, le Village attire chaque année de nombreux cyclotouristes. Ils proposent donc la location de vélos et de vélos électriques, un garage à vélo sécurisé, un kit de réparation et d’entretien, une aire de lavage pour les vélos, une liste des vélocistes de la région, des itinéraires cyclables, des brochures sur la région, des conseils personnalisés, etc.

Enfin, le village-vacances Léo Lagrange est labellisé clef-verte : il est engagé dans la défense d’un tourisme inclusif alliant qualité des séjours, protections de l’environnement, découverte des territoires, bien-être, mixité sociale et culturelle.

Leurs objectifs sont les suivants :

  • Sensibiliser à la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité par des animations adaptées
  • Lutter contre le gaspillage énergétique grâce à des informations répétées
  • Favoriser les circuits courts d’approvisionnement par des liens forts avec les acteurs locaux
 Merci à Guylaine de nous avoir hébergées une nuitée avec petit déjeuner et dîner. Nous  avons pu en profiter pour visiter le joli centre-ville !
Village Vacances Vaison-la-Romaine


Hôtel la Bastide

La Bastide d’Eygalières se trouve entre Arles, Avignon et Aix en Provence, au cœur du parc naturel régional des Alpilles : le lieu parfait pour déconnecter du quotidien le temps d’un week-end.

En 2003, Leen et Françoise ont repris l’activité hôtelière de la Bastide en y apportant une touche « moderne/rustique » afin de préserver la tradition du pays tout en offrant un confort contemporain.

La Bastide d’Eygalières, c’est un petit hôtel de charme **** de 15 chambres, un jardin de 5000 m² planté de chênes verts, de lauriers roses, de plans de romarin, une sublime piscine et un restaurant (« le Lézard Gourmand ») disposant d’une superbe terrasse.

Le Lézard Gourmand t’invite à découvrir des saveurs provençales, à base de légumes cultivés en plein champs sous le soleil provençal et autres produits locaux et bio.

Françoise nous a gentiment accueillies une nuitée dans ce havre de paix. Nous avons apprécié la décoration, l’amabilité du personnel, le confort de la chambre « Quiétude + », le petit déjeuner composé de produits bio et locaux, et surtout, le cadre paradisiaque de la Bastide. Bref, on a tout aimé !

La Bastide a obtenu la marque « valeur du parc naturel régional des Alpilles », ainsi que le label « Clef-verte » grâce à son implication dans le tourisme durable et notamment dans le respect de la nature environnante :

  • Gestion des déchets, de l’eau et de l’énergie
  • Emballages individuels supprimés en chambre et au restaurant
  • Utilisation de produits biologiques au restaurant, mais également dans l’entretien ou encore dans la salle de bain
  • Service conseil de la réception sur les activités pleines nature de la région
  • L’utilisation d’ampoules LongLife
  • Climatiseurs remplacés par un modèle consommant moins d’énergie (pompe à chaleur)
Hôtel la Bastide

La Savonnerie Marius Fabre

Avec plus de 120 ans d'histoire, 4 générations familiales successives, des chaudrons intacts et encore en fonction... La savonnerie Marius Fabre, toujours en activité aujourd’hui, fabrique du véritable savon de Marseille selon les méthodes ancestrales transmises par Marius Fabre lui-même.

Les ateliers de fabrication se visitent gratuitement, tout comme le Musée du Savon de Marseille situé en plein cœur de la savonnerie et retraçant l'histoire du savon de Marseille.

Grâce à Maureen, nous avons bénéficié d’une visite privée avec Téo, un super guide qui nous a raconté avec passion les différentes étapes du procédé de fabrication du savon.

Le secret ? Tout commence avec le mélange des huiles végétales et de la lessive de soude dans un grand chaudron. Sous l’action de la soude et de la chaleur, les huiles se transforment en pâte de savon. La pâte de savon est ensuite lavée à plusieurs reprises à l’eau salée afin d’éliminer la soude restante. Elle est alors cuite pendant dix jours à une température de 120°C. Au cours de la cuisson, la pâte de savon est affinée par plusieurs lavages, entraînant le glycérol, les impuretés et les acides gras non saponifiés.

Les savons sont fabriqués à base d'huiles végétales biodégradables, sans colorant et sans produits dérivés du pétrole. Afin de limiter la production de déchets, la Savonnerie valorise la vente de produits solides et sans emballages.

Depuis 2020, ils ont supprimé définitivement l’huile de palme de tous leurs savons et l’ont remplacée par l’huile de tournesol oléique. Cette dernière est récoltée en France et en Europe, réduisant considérablement les distances de transport de cette matière première !

Savonnerie Marius Fabre

Le Village des Tortues

Le Village des Tortues de Carnoules Cœur-du-Var est un centre pédagogique qui abrite les activités scientifiques et de conservation de l'association SOPTOM (Station d'Observation et de Protection des Tortues et de leurs Milieux), destinée à la protection des reptiles et des tortues.

Elle est composée du Centre d’Elevage Conservatoire et du Centre de Soins Faune Sauvage.

Si tu trouves une tortue blessée, tu dois absolument l’apporter au centre de soins qui la prendra en charge, la réhabilitera et pourra la relâcher dans son milieu naturel, conformément à la législation.

Les missions de la SOPTOM sont multiples :

  • Sensibilisation du public à la biologie et à la protection des reptiles
  • Étude et protection des populations sauvages au travers de programmes de conservation, de suivis scientifiques et d’expertises écologiques
  • Accueil et soins des tortues sauvages blessées

La SOPTOM a également développé deux autres Village des Tortues à Madagascar et au Sénégal.

Si tu souhaites participer financièrement aux actions de l’association, tu peux faire un don ponctuel, adhérer pour une durée d’un an ou parrainer une tortue !

Le Village des Tortues de Carnoules est situé à une dizaine de kilomètres de Gonfaron, où se situait l’ancien Village des Tortues. L’évolution de la législation, les besoins croissants d’accueil de tortues, les demandes sans cesse plus nombreuses d’interventions vétérinaires, techniques et scientifiques ont peu à peu rendu ce déménagement indispensable.

Plus accessible, plus grand et totalement repensé, le village des Tortues de Carnoules propose en particulier un parcours extérieur qui permet de découvrir en milieu naturel différentes espèces de tortues exotiques de terre et d’eau, mais également une grande serre de 400 m², une salle d’exposition, un musée et un espace aquatique.

Des visites guidées sont disponibles tous les jours le matin et l'après-midi. Des guides passionnés vous transmettront leur savoir et leur passion à travers une visite commentée du parc. L’objectif premier de cette visite, est de t’apprendre à mieux protéger les tortues et à contribuer à leur conservation. À cet effet, des espaces pédagogiques au cœur du parcours sont prévus pour permettre aux enfants de découvrir les tortues et d’apprendre à les protéger tout en s'amusant.

Merci à Edwige, grâce à qui nous avons pu planifier notre visite au Village, et à Éloïse, une jeune stagiaire passionnée qui a réalisé notre visite guidée brillamment.
Village des Tortues

Le Domaine du Rayol

Conçu par Gilles Clément, Le Jardin des Méditerranées est une invitation au voyage à travers différents paysages méditerranéens (Californie, Chili, Afrique du Sud, Australie, bassin méditerranéen, Canaries) ainsi que des paysages à climat plus aride ou subtropical, comme le Mexique, l’Asie, la Nouvelle-Zélande et l’Amérique subtropicale.

Pauline nous a conviées à déambuler au cœur de ces 7 hectares de jardins dont les paysages évoluent au fil des saisons.

En visite libre, compte environ 1h30 pour découvrir le Jardin, et bien plus pour flâner sur les 5 km de chemin.

Ouvert tous les jours de l’année (sauf le 25 décembre), le site est géré par l’Association du Domaine du Rayol et reçoit environ 75000 visiteurs par an depuis son ouverture en 1989.

Chaque jour, 1 à 4 visites guidées t’invitent dans un tour du monde des paysages méditerranéens.

Le Domaine du Rayol possède un patrimoine architectural d’exception : l’Hôtel de la Mer, la Pergola, la Villa Rayolet, la Ferme et la Maison de la Plage.

La vocation du Domaine du Rayol est multiple : faire connaître la nature sous son climat méditerranéen, la vie des plantes et les usages qu’en font les hommes, l’écologie des milieux, ou encore faire réfléchir sur la conservation et la gestion de l’environnement et interpréter les paysages.

Diverses activités nature sont alors proposées (sur réservation) :

  • Promenade sur un sentier marin pour explorer la faune et la flore sous-marines
  • Activités spéciales pour enfants : les pieds dans l’eau et les mains dans la terre
  • Visites thématiques pour les passionnés
  • Ateliers pour adultes : jardinage éco-responsable, usages des plantes, etc.

Ta contribution à la préservation du Domaine du Rayol est précieuse. Les bénéfices provenant des entrées, des diverses activités proposées sur place et des dons permettent à l’Association du Domaine du Rayol de se doter des moyens humains et matériels nécessaires à la conservation du site et à l’entretien du jardin en s’autofinançant à 90%. Grâce à tout cela, l’Association du Domaine du Rayol est agréée entreprise solidaire ! Et ce n’est pas tout : il est également labellisé Jardin Remarquable et Qualité Tourisme.

L’entrée en visite libre ou guidée coûte 14€ pour les adultes, et tu peux aussi acheter un billet « soutien » en ajoutant 3€ au tarif d’entrée pour soutenir l’Association du Domaine !

Domaine du Rayol

L’Auberge de jeunesse HI Nice - Les Camélias

L’Auberge de jeunesse Les Camélias de Nice est merveilleusement bien située en plein cœur de la ville, dans une belle villa traditionnelle avec patio et terrasse. À 10 minutes de la gare, à proximité de la plage et de la Vieille Ville de Nice, cette auberge de jeunesse t’offre un hébergement pratique dans un décor inspiré de la romance de la Côte d’Azur.

Laisse-toi porter par le style de vie décontracté et la culture niçoise en explorant les environs : la célèbre Promenade des Anglais, les forêts et montagnes du Parc National du Mercantour, et bien sûr, la Vieille Ville.

Avec ses étroites rues pavées, ses bâtiments aux tons pastel et ses boutiques de savon, de textiles provençaux, de viande et de fromage, le Vieux-Nice est la partie ancienne et animée de la ville.

Le personnel de l’Auberge Les Camélias se tient toujours prêt à répondre à tes questions, et met à ta disposition toute une gamme d’équipement : une grande cuisine commune entièrement équipée, une blanchisserie, un bar, une salle de télévision et le Wi-Fi gratuit dans les parties communes. Le petit-déjeuner est toujours inclus dans le prix de ta chambre.

Nous avons passé une nuitée dans une chambre privative hyper confortable avec douche et lavabo.

Des visites de Nice gratuites sont organisées chaque jour, et des évènements festifs sont proposés en soirée.

Soucieuse de la préservation des ressources, cette Auberge de jeunesse met en place une série d’actions afin de s’insérer au sein d’un tourisme durable, engagé et responsable :

  • Tri dans la cuisine partagée et à la réception
  • Vaisselle et ustensiles jetables totalement supprimés
  • L’espace extérieur est géré sans pesticide ni produit chimique
  • 90% de leurs produits d’entretien disposent d’un label écologique
  • Les fichiers et mails sont supprimés, leurs ordinateurs sont éteints lorsqu’ils sont inutilisés et les impressions inutiles sont limitées
  • Les horaires et circuits des transports en commun ainsi que les facilités de location de vélo sont à disposition à l’accueil
  • Il y a un référent Développement Durable dans le personnel, qui s’engage à faire un suivi des consommations énergétiques
  • Les artisans et acteurs locaux sont privilégiés pour leurs rénovations et prestations extérieures
  • Le pain du petit-déjeuner est issu d’une boulangerie voisine
  • Ils soutiennent des associations locales qui œuvrent à la protection de l’environnement, au développement durable et à l’économie sociale et solidaire

Merci à Chanèse et à Robin pour la découverte de cet établissement. C’était la première auberge de jeunesse que nous découvrions, et nous n’avons pas été déçues !

L’Auberge de jeunesse HI Nice - Les Camélias

Alors dis-moi, lequel de ces endroit as-tu le plus envie de découvrir ?!


Parmi tous ces lieux plus incroyables les uns que les autres, difficile de choisir ! En tous cas, tu peux être assuré d’une chose : impossible de faire un mauvais choix !

Si tu apprécies ce type de logement et de « mode de séjour » (ce dont je ne doute pas si tu lis Un Brin de Voyage 😜), tu trouveras forcément ton bonheur et bien plus encore dans ces différentes adresses, d’autant plus si c’est une première pour toi !

Pour en savoir plus sur ces adresses et en découvrir de nouvelles dans différentes régions de France, je t'invite à suivre toutes mes aventures sur Instagram. C'est sur cette plateforme que j’ai partagé les détails au jour le jour de notre projet "3000 km : voyager pour la biodiversité", qui a eu lieu du 1er mai au 18 juin 2022. Pour que tu puisses visualiser l'intégralité des photos et vidéos de ce projet, j’ai tout regroupé dans les stories à la Une « 3000 km ».

P.S. : si tu as la moindre question par rapport à la région, un de ces hébergement ou initiative, n’hésite pas à m’écrire ! 😊

Voilà, désormais tu sais tout (ou presque) sur les atouts écotouristiques de la région PACA. Il ne te reste plus qu’une chose à faire : me contacter pour t’aider à organiser ton prochain voyage dans la région ! 😉

Pour recevoir d'autres bons plans écoresponsables partout dans le monde, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu bénéficieras de contenus et d'avantages exclusifs !

Pour me rejoindre, inscris simplement ton adresse mail ci-dessous :


Lire la suite
Auvergne-Rhône-Alpes cover
Voyage responsable

L’Auvergne-Rhône-Alpes : les atouts écotouristiques d’une région tournée vers l’aventure

Si tu aimes la nature, les grands espaces, le grand air, la montagne et les bons vins, l’Auvergne-Rhône-Alpes est un territoire qu’il te faut (re)découvrir à tout prix.

Son nom est hérité de la fusion entre les anciennes régions Auvergne et Rhône-Alpes. Certes, il n’est pas très funky, mais il a le mérite d’ancrer sa culture et ses paysages uniques aussi bien que préservés dans le territoire et l’aventure.

De la randonnée peinarde dans les Monts du Lyonnais à l’alpinisme le plus chevronné sur les plus hauts sommets des Alpes; de la balade à vélo familiale sur la ViaRhôna à l’ascension du Col de l’Iseran à 2764 mètres; des visites des villages médiévaux ou provençaux à la pêche dans les plus beaux lacs d’Auvergne (Guéry, Chambon, Pavin…), les invitations au tourisme durable ne manquent pas. Aux dernières nouvelles, aucune rivalité n’était relevée entre toutes ces activités, appréciées chacune à leur juste valeur par les voyageurs en quête de vacances actives, authentiques, aussi bien qu’écoresponsables.

L’Auvergne-Rhône-Alpes peut également s’enorgueillir d’héberger un certain nombre de sites emblématiques attirant chaque année des milliers et des milliers de visiteurs, et permettant à la région de rayonner bien au-delà de nos frontières.

Pour en savoir plus, lis la suite !

Auvergne-Rhône-Alpes et ses atouts écotouristiques

Un patrimoine naturel remarquable voué à l’écotourisme

12 : c’est le nombre de parcs naturels présents en région Auvergne-Rhône-Alpes, dont les fameux parcs nationaux de la Vanoise et des Écrins. Si tu ne trouves pas ton bonheur de voyageur éco-responsable dans cette région, je veux bien me convertir de suite au tourisme de masse !


Les montagnes en Auvergne-Rhône-Alpes…

La région porte en son nom un massif montagneux majeur en France, et une région culturelle importante du Massif Central. On se doute donc que la montagne y tient une place privilégiée. Des sommets en Auvergne-Rhône-Alpes, il y en a en veux-tu en voilà, des petits, des moyens, et même des très grands.

Du côté des petits (altitude comprise aux alentours de 1000 mètres), on compte quelques monts parmi lesquels le Beaujolais, le Pilat, les Monts du Lyonnais, situés au centre de la région dans la Vallée du Rhône.

À l’ouest, on trouve les moyennes montagnes du Massif Central. Les paysages y sont uniques aussi bien que magnifiques, dominés par le Puy de Sancy culminant à 1886 mètres d’altitude. Les volcans d’Auvergne, dont la fameuse Chaîne des Puys classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018, attirent chaque année de nombreux touristes géologues en herbe, rêvant de voir se réveiller sous leurs yeux ces volcans endormis depuis des milliers d’années.

Enfin, les montagnes majestueuses des Alpes dominent à l’est de la région, jusqu’aux frontières suisse et italienne. Tu as certainement entendu parler de la Chartreuse, du Vercors, des Aravis, des Écrins, ou a minima du Mont Blanc. Ces nombreux massifs ravissent les amateurs de sensations fortes, d’activités outdoor et d'air pur, quelle que soit la saison.

En résumé, les montagnes de la région Auvergne-Rhône-Alpes n’attendent que toi !

Focus sur le Mont Blanc

Depuis sa 1ère ascension en 1786, le Mont Blanc ne cesse d’alimenter les fantasmes et de susciter l’admiration de ceux qui voudraient bien s’attaquer à ses flancs mais qui n’osent peut-être pas, jusqu’au jour où…

Il faut dire que quand même, ce n’est pas donné à tout le monde de ne pas avoir le vertige à 4808 mètres d’altitude, surtout avec un pied en France en Haute-Savoie, et l’autre en Italie en Vallée d’Aoste ! On reconnaît son emblématique silhouette entourée de glaciers à des kilomètres à la ronde, attirant chaque année un nombre incalculable de touristes. S’ils sont les bienvenus dans l’espace Mont-Blanc, leur flux est surveillé de près par les gestionnaires du territoire pour limiter les effets négatifs du tourisme de masse.

La région Auvergne-Rhône-Alpes peut en tout cas s’enorgueillir d’abriter sur son flanc est le toit de l’Europe Occidentale !

Mont Blanc en Auvergne-Rhône-Alpes


… Et au milieu la Vallée du Rhône

Et au milieu de ces montagnes, au sud de Lyon, s'étire paisiblement la belle Vallée du Rhône autour de son fleuve phare. D’un côté se trouvent la Drôme, ses jolis villages perchés aux accents provençaux, ses champs de lavande et d’oliviers, ses vignobles gorgés de soleil. De l’autre, l’Ardèche est plus sauvage et plus âpre, avec ses gorges profondes, ses châteaux médiévaux, ses villages au caractère bien trempé, et ses panoramas somptueux.

Les voyageurs plébiscitent ces 2 régions chaque année, attirés par la douceur de vivre, les beaux paysages et le bon vin (je t’en parle un peu plus loin) !

L'Ardèche en Auvergne-Rhône-Alpes


Quelques incontournables

La région Auvergne-Rhône-Alpes est un vivier inépuisable de merveilles touristiques à découvrir.

Voici quelques incontournables :

  • la cité de Carcassonne avec ses 3 km de remparts et ses 52 tours
  • les autres châteaux cathares (Montségur, Quéribus, Peyrepertuse, Aguilar…)
  • le pont du Gard et ses 3 niveaux, situé entre Uzès et remoulins
  • le Viaduc de Millau, une merveille d’architecture moderne
  • le Gouffre de Padirac et sa rivière souterraine à 103 mètres sous la terre
  • la grotte de Chauvet 2
  • Rocamadour, cité médiévale construite à flanc de falaise
  • Saint-Cirq-Lapopie, un joli village médiéval
  • les lacs alpins : Bourget, Annecy, Léman, Aiguebelette
  • la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc
  • Quelques villes emblématiques de la région : Toulouse la ville rose bien sûr, mais aussi Montpellier, Nîmes, Albi, Sète ou encore Cahors

J’en ai oublié beaucoup, mais c’est parce que la liste est très longue ! Je me tiens à ta disposition pour te faire d’autres suggestions au besoin.

Cité de Carcassonne


Sports et Nature en Auvergne-Rhône-Alpes

Si ton truc à toi en vacances, c’est de buller toute la journée les doigts de pied en éventail au bord d’une plage en sirotant des mojitos, l’Auvergne-Rhône-Alpes n’est pas faite pour toi. En tout cas en ce qui concerne la première partie de la phrase, parce que pour la deuxième, je n’ai pas eu vent d’une quelconque pénurie de spritz dans la région !

La grande diversité de paysages appelle forcément au grand air, au sport, à l’activité au sens large. Les Alpes sont un formidable terrain de jeu pour les amateurs d’activités outdoor. Plusieurs possibilités s’offrent à toi pour partir à l’assaut des sommets : ski de piste ou de rando, alpinisme, escalade.

Le trek est également un moyen simple et abordable de découvrir ou explorer la montagne. À toi de choisir ton rythme : rando cool, trek rythmé, ou encore trail pour un mode de balade plus sportif. Que ce soit en Auvergne ou dans les Alpes, fais-toi accompagner d’un guide local, c’est encore mieux pour en apprendre un peu plus sur le territoire.

Si tu es amateur de sensations fortes, tu peux aussi t’essayer au canyoning, au rafting dans les eaux vives des Gorges de l’Ardèche, à la via ferrata ou encore au parapente (à éviter cependant si tu as le mal des transports !).

Enfin, le vélo est une autre activité communément pratiquée en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les célèbres cols des Alpes (Iseran, Galibier) sont autant de défis à relever par les cyclistes chevronnés (ou pas) souhaitant se mesurer aux professionnels du Tour de France. Si tu préfères les balades moins tortueuses, la ViaRhôna et ses 815 km d’itinéraire cyclable reliant les rives du Lac Léman aux plages de la Méditerranée sont une bonne option pour découvrir la vallée du Rhône.

La ViaRhôna au coucher du soleil en Auvergne-Rhône-Alpes


Un grand choix d’hébergements écotouristiques

L’Auvergne-Rhône-Alpes étant résolument tournée vers la nature, on y compte un très grand nombre d’hébergements écotouristiques, et même insolites pour certains. Ils permettent ainsi de répondre à la demande de plus en plus croissante pour des séjours authentiques, en totale connexion avec la nature. Les professionnels n’ont que l’embarras du choix pour définir leurs installations : les endroits merveilleux et les grands espaces ne manquent pas dans la région !

Tu es déjà certainement adepte de ce type d’hébergement mais enfin au cas où, voici de quoi te rafraîchir la mémoire :

  • des cabanes perchées dans les arbres
  • des chambres d’hôtes écologiques
  • des campings à gestion durable
  • des écogîtes

Pour ne pas te tromper, choisis de préférence un hébergement labellisé garantissant l’engagement des professionnels pour un tourisme durable.

Enfin, si tu as l’âme téméraire, pourquoi ne pas tenter l’aventure en van aussi ?!

Hébergements écoresponsable et insolite en Auvergne-Rhône-Alpes


Œnotourisme

Enfin, je ne peux pas clôturer cet article sur l’Auvergne-Rhône-Alpes sans te parler des multiples et célèbres vignobles sévissant dans la région.

Si “Côte-Rôtie”, “Crozes-Hermitage”, ou encore “Saint-Joseph” n’évoquent rien à ton âme, tu es une cause perdue et je ne peux rien pour toi. Sache cependant que ce sont de très grands crûs mondialement réputés, et c’est précisément dans la Vallée du Rhône que cela se passe !

Les vignes poussent partout cependant : dans les plaines du Beaujolais, en Auvergne, en Savoie, et plus bas en Ardèche et dans la Drôme. La région possède donc des paysages viticoles d’une grande diversité justifiant tout à fait que tu en fasses la destination oenotouristique de tes futures vacances - il y a de quoi faire !

Vigobles Crozes-Hermitage en Auvergne-Rhône-Alpes


Mes bonnes adresses éco-responsables

As-tu entendu parler de mon projet « 3000 km : voyager pour la biodiversité » ? Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu en as forcément eu vent (eh oui, je t’ai bombardé de stories !). Rappelle-toi, je t’expliquais en détail en quoi il consiste dans cet article.

Allez, je te fais un petit récap’ : avec Nathalie Roure de Volonterreafrica, nous avons parcouru la France en mai et juin 2022 pour promouvoir le tourisme responsable, notamment en animant des conférences.

Tout au long du voyage, nous avons eu la chance de découvrir des tas d’hébergements et d’initiatives écotouristiques. J’ai donc pu tester pour toi 33 adresses toutes plus incroyables les unes que les autres ! Celles-ci ont été l’occasion d’une multitude de rencontres humaines et d’instants de partage extrêmement enrichissants. J’ai retiré énormément de choses de chaque lieu visité et de chaque personne rencontrée. Bref, ce circuit écotouristique en France a été très formateur pour moi !

Bien entendu, je ne vais pas garder toutes ces belles découvertes pour moi toute seule… Alors laisse-moi te partager les meilleures adresses éco-responsables à tester absolument si tu te rends en Auvergne-Rhône-Alpes !

Canal d'Annecy en Haute Savoie dans le département Auvergne-Rhônes-Alpes


Le Domaine de Briange

Le Domaine de Briange est situé à Saint-Remèze, un charmant petit village semé de ruelles dallées et de vielles maisons en pierre. Situé dans l'Ardèche, c’est l’endroit idéal pour les amoureux des randonnées et balades en canoë !

Ce camping 3 étoiles propose de grands emplacements et locations en pleine nature pour que chaque campeur ait son l’intimité. Néanmoins, le partage et la convivialité – des valeurs clés du camping ! – restent au cœur du Domaine grâce aux nombreux aménagements et activités proposées. En haute saison, elles tournent autour de la nature et de la découverte de l’Ardèche: ateliers manuels sensibilisant au zéro déchet, dégustations de vin, soirées crêpes ardéchoises, randonnées nature et patrimoine, astronomie, baignades nocturne, descentes des gorges de l’Ardèche en canoë, yoga, ou encore circuits à vélo !

Agnès et Frédéric nous ont reçues pour 2 nuitées parfaites et nous ont fait part des incontournables de l’Ardèche, tant au niveau de son patrimoine que de ses restaurants locaux… !

Chez eux, tout est local : l’alimentation du restaurant, les intervenants des animations jusqu’aux produits d’entretien. En effet, le Domaine de Briange agit pour un tourisme durable en mettant en place de nombreuses actions :

  • Trier et réduire les déchets à la source
  • Limiter l’usage du plastique
  • Économiser l’eau et l’énergie
  • Consommer 100% d’électricité verte avec l’installation d’une éolienne et de panneaux photovoltaïques
  • Favoriser l’utilisation de modes de transport doux
  • Vivre en harmonie avec la faune et la flore

Depuis 2010, leur démarche a été récompensée par le label Clef Verte !

Domaine de Briange en Auvergne-Rhône-Alpes


Le Grand Site de l’Aven d’Orgnac

L’Aven d’Orgnac est une grotte située dans les gorges de l’Ardèche. C’est la grotte aménagée la plus profonde de France : 121 mètres, rien que ça !

Piles d’assiettes, buffets d’orgue, colonnes, draperies ocrées, plafonds pouvant atteindre 55 mètres de haut,… Les trois gigantesques salles de la Grotte ne manqueront pas de te surprendre ! Et dans la troisième salle, c’est carrément un spectacle son et lumière qui t’attend !

La visite de la grotte, guidée par un passionné, dure 1h15. Tu as aussi la possibilité de découvrir la Cité de la Préhistoire, qui t’invite à vivre une expérience extraordinaire à travers le temps.

Et ce n’est pas tout ! De nombreux parcours de spéléo sont proposés : la descente panoramique, le vertige souterrain et le spéléominot qui s’adresse aux enfants. N’est-ce pas une façon amusante et insolite de découvrir le site ?!

L’Aven d’Orgnac est l’unique grotte labellisée « Grand Site de France » par le Ministère du Développement Durable, ce qui signifie qu’elle fait partie des sites les plus beaux, célèbres et emblématiques du pays ! Et en effet, l’Aven d’Orgnac fait partie des sites souterrains les plus visités et les plus étudiés de France.

Enfin, l’Aven d’Orgnac s’est donné pour objectif de se placer parmi les sites touristiques éco-responsables majeurs du territoire grâce à :

  • Son autoconsommation d’électricité
  • Son bassin écologique de régulation naturelle par les plantes
  • Sa vente direct de produits locaux
  • Son encouragement aux mobilités douces pour le personnel et les visiteurs
  • Son tri des déchets

Encore merci à Lisa pour son merveilleux accueil et pour cette visite privée passionnante ! Nous avons été émerveillées par l’immensité de cette grotte : la visiter seules a rendu son ambiance encore plus féérique !

Le Grand site de l'Aven d'Orgnac en Auvergne-Rhône-Alpes

Le Bois de l’Utopie

Le Bois de l’Utopie est un terrain boisé de près de deux hectares situé dans la commune de Chabeuil, dans le département de la Drôme. Grâce à ses professionnels du soin et du bien-être, le Bois est une parenthèse d’apaisement, de calme et de reconnexion à la nature.

Alors qu’en 2004, le Bois, nouvellement acquis par Philippe Rouvière, n’était encore qu’un lieu d’accueil pour profiter de la nature entre amis, depuis 2015, un projet plus conséquent a commencé à se dessiner. À présent, le Bois de l’Utopie contient :

  • Un lieu d’accueil avec la Pause Canopée qui propose des hébergements insolites : cabanes, tipis, camping-cars, toujours en pleine nature et au calme. Des toilettes sèches, une douche naturelle et une belle piscine sont à notre disposition. 
  • Des activités tous les jours de la semaine : séances de yoga, sophrologie, naturopathie, ateliers de cuisine et de jardinage, soins et massages, immersion en nature, Pilates et gym zen, Tai Chi Chuan, karaté, méditation, soins d’auto-guérison, soins énergétiques et sonores, bistrot compost, relaxation sonore, et bien d’autres encore.

Le Bois de l’Utopie organise un grand marché nocturne chaque premier vendredi du mois, et attire bon nombre d’artisans locaux. Nous avons eu la chance d’arriver le premier vendredi du mois de juin, et l’ambiance était excellente ! 

Mille merci à nos hôtes Mégane et Philippe ainsi qu’à toute leur sympathique équipe pour cet incroyable séjour ressourçant !

Le Bois de l'Utopie à Chabeuil dans la Drôme - Auvergne-Rhône-Alpes

Le Camping du Buisson

Le Camping du Buisson est situé au cœur du massif de Belledonne, sur les hauteurs d’Uriage, à proximité de la ville de Grenoble.

À 800 mètres d’altitude, le camping propose des prestations insolites et de grande qualité : emplacements pour tentes et caravanes, Coco Sweet, mobil homes ou encore yourtes contemporaines avec jacuzzi privatif ainsi qu’un dôme.

Les hôtes sont aux petits soins et t’accueillent d’avril à fin octobre dans une ambiance familiale et conviviale en pleine nature, avec vue sur un panorama exceptionnel. En effet, idéalement situé au cœur des Alpes, un séjour dans ce camping ** est l’occasion rêvée d’apprécier la diversité des paysages de la région mais aussi ses activités sportives ou encore sa gastronomie : noix de Grenoble, fromages de montagne, gratin dauphinois, miel, la Chartreuse, l’Antésite, etc.

Une chouette randonnée pédestre au départ du camping ainsi qu’une multitude d’autres activités sportives à quelques kilomètres sont possibles : promenade en poney, via ferrata, parapente, baignade dans divers lacs, etc. Des stages de yoga et des marches en pleine conscience ont également lieu au Camping du Buisson tout au long du mois d’août.

Du tourisme culturel est également envisageable avec la visite du Château de Vizille, le Musée Archéologique Grenoble Saint-Laurent ou encore le Centre National d’Art Contemporain.

Une petite épicerie propose des pizzas, hamburgers maison, légumes de saison, petits plats et salades bio ou locales en saison. Tu peux aussi réserver ton petit-déjeuner (tu as le choix entre une grande variété de pains délicieux) ou un repas sur commande.

Le Camping du Buisson fait partie du réseau des 19 campings de la « Via Natura », un chemin qui, à travers toute la France, relie les différents campings du réseau. Si chaque site à son identité propre, tous ont en commun certaines valeurs et une charte commune !

Mais la Via Natura, c’est une aussi une association qui milite pour la mise en valeur du patrimoine environnemental et naturel de la France.

Merci à Jean-Luc pour ce superbe séjour dans la Coco Sweet. Nous avons tout particulièrement apprécié sa gentillesse, sa simplicité, et sa générosité !

Camping du Buisson - Uriage en Auvergne-Rhône-Alpes

Les Douceurs des Bauges

Les Douceurs des Bauges est une ferme biologique située en Savoie, à Bellecombe-en-Bauges, au cœur du Massif des Bauges.

C’est en 2016 que Céline et Marc ont décidé de changer de vie et de renouer avec la nature en fondant cette superbe ferme de production et de transformation de petits fruits. Là-bas, à 900m d’altitude, ils cultivent mûres, cassis, groseilles, framboises, casseilles, et bleuets sur une petite surface. Les fruits sont alors transformés sur place en sirops, confitures, coulis, ainsi que des compotes et du jus. Grâce à cela, les Douceurs des Bauges est labellisé Agriculture Biologique depuis avril 2020 !

Céline et Marc adorent les rencontres : ils proposent dès lors des animations à la ferme. Au-delà des visites de la ferme, ils ont mis sur pied des activités autour de la biodiversité avec les « Mercredis de la Biodiversité », mais aussi des goûters-dégustation et des ateliers thématiques et pédagogiques, pour tous les publics.

Il est possible de passer une nuitée (ou un plus long séjour !) à la ferme, dans une des deux tentes proposées sur place qui permettent d’accueillir entre 4 et 6 personnes.

Encore merci à Céline, Marc et leurs quatre enfants pour leur accueil !

Les douceurs des Bauges en Savoie - Auvergne-Rhône-Alpes

Camping le Valserine

Le Valserine est un camping éco-responsable 3 étoiles situé dans le Parc Naturel du Haut-Jura, dans la vallée des Monts-Jura, à 1h d’Annecy et de Genève. Il est bercé par la rivière Valserine, qui est la première rivière de France labellisée « Rivière Sauvage ».

Ce camping familial dispose de 66 emplacements ainsi que 6 chalets et 2 mobil-homes Confort. Chaque chalet porte le nom d’un animal emblématique de la région et une fiche d’informations sur l’animal en question se trouve sur le chalet. Nous avons séjourné dans le chalet « Chamois » !

Les amoureux de la nature et de la montagne seront comblés grâce aux nombreux départs en randonnées pédestres et en VTT et aux cascades et vues panoramiques sur le Mont Blanc et les Alpes qu’ils rencontreront ! Les activités ne manquent pas dans le coin : parapente, escalade, accrobranche, luge d'été, tyrolienne géante, et j’en passe !

Sur place, tu trouveras également une piscine et un snack-bar proposant des produits locaux.

Ce camping est labellisé Valeurs Parc Naturel Régional du Haut-Jura depuis 2020 ainsi que membre refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux.

Le Camping La Valserine met également énormément d’actions en place pour être un camping éco-responsable exemplaire :

  • Bornes de recharge pour véhicule électrique
  • Désherbage à la force des mains
  • Panneaux solaires qui chauffent l'eau des douches
  • Les allées du camping ne sont pas éclairées la nuit, pour te laisser admirer les étoiles et ne pas perturber la faune nocturne
  • Entretien des sanitaires avec les « astuces de grands-mères » : produit nettoyant à base de vinaigre blanc, de bicarbonate et d'huiles essentielles.
  • Leur bière pression est conçue dans la Vallée
  • Les panneaux d'affichage en bois sont réalisés par un artisan local

Merci à Samuel pour son accueil, et bravo pour tous ces gestes mis en place au camping. Nous avons retrouvé cette démarche éco-responsable dès les premières minutes de notre arrivée, et ce, tout au long de notre séjour.

Camping le Valserine Monts-Jura en Auvergne-Rhône-Alpes

Le CISL Lyon

Le CISL Lyon, implanté dans le quartier historique de la ville, est le Premier établissement Écolabellisé de Lyon.


Le CISL Lyon fait partie du réseau national Éthic Étapes regroupant 45 centres en France. Il constitue l’un des 17 centres du réseau Éthic Étapes ayant déjà obtenu l’écolabel européen. Tous les centres ont en commun un accueil chaleureux centré sur les valeurs du partage, de la découverte et du respect. De même, tous les membres du réseau Éthic Étapes s’engagent pour la planète et pour un tourisme social.


Leurs actions sont les suivantes :

  • Sensibiliser leurs hôtes à participer au tri sélectif et à l’économie des énergies

  • Utiliser uniquement de l’électricité verte et des ampoules LED ou de classe A

  • Former leur personnel à appliquer de vrais écogestes

  • Privilégier le circuit-court et les produits issus de l’agriculture biologique ou du commerce équitable

  • Valoriser une biodiversité locale pour leur jardin

Dans le cadre de leur implication pour le développement durable, ils ont également créé un jardin dédié à la biodiversité urbaine.


Enfin, pour favoriser les mobilités douces, le CISL a obtenu le label « Accueil Vélo » et est référencé dans les guides de voyage vélo ViaRhôna et Voie Bleue. 15 places de stationnement vélos sont ainsi proposés aux clients.


Sur place, plusieurs services sont disponibles : un bar ouvert jusqu’à 23h, un local à vélo, un distributeur de boissons, un salon télévision, un coin lecture et une salle de jeux divers.


Le CISL Lyon dispose de 100 chambres, dont 6 aménagées pour les handicapés, et 187 lits individuels au total. L’établissement propose également des hébergements collectifs avec des lits individuels. En famille, entre amis, ou seul, la sympathique équipe du CISL Lyon se fera une joie de t’accueillir !


Un grand merci à Florence pour son accueil, mais aussi à Chawki, Quentin et à Madame Line qui se sont montrés aux petits soins pour notre venue !

CISL Lyon en Auvergne-Rhône-Alpes

La Fondation Le PAL Nature

En collaboration avec la Fondation Le Pal Nature, le café-association du Caquetoire à Dompierre-Sur-Besbre nous a reçues pour notre toute dernière conférence, le 10 juin dernier. 

La Fondation Le PAL Nature a pour vocation la conservation de la biodiversité dans le monde. Elle initie, soutient et accompagne financièrement, techniquement et humainement des projets qui, en France et à l’étranger, proposent des solutions pérennes pour répondre aux menaces auxquelles est confrontée la biodiversité, et notamment les espèces sauvages menacées ainsi que leur habitat.

Camille nous a gentiment proposé de partager avec elle un stand à l’événement « La Grand’Veurdée » à Vieure, le 11 juin dernier. Une fête nature avec tout un village d’exposants objectif : sensibiliser gaiement le public à la biodiversité !

Camping l’Etang Philippe

Le Camping de l’Etang Philippe se situe à Saint-Gervais d’Auvergne, au cœur des Combrailles.

Saint-Gervais d’Auvergne est classé Station verte. Il s’agit donc d’un territoire d’accueil au cœur des terroirs, proposant des séjours porteurs de sens en faveur d’un tourisme nature, authentique, humain et respectueux de l’environnement.

En effet, Marlène et Antoine agissent au quotidien pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité :

  • Ils sensibilisent leur équipe et leurs clients : formation sur le tourisme responsable, écogestes à respecter dans les tâches quotidiennes, prestataires et fournisseurs choisis en fonction de leurs engagements durables et sociaux
  • Ils économisent l’eau et l’énergie : réducteurs de pression sur les robinets, gestion des consommations, récupérateur d’eau pour arroser les espaces verts, ampoules LED ou basse consommation, capteur crépusculaire et minuterie pour l’éclairage nocturne
  • Ils limitent et trient les déchets : tri sélectif, produits en vrac, produits d’accueil disponibles uniquement sur demande
  • Ils sont attentifs au bien-être de chaque client : produits d’entretien tous écolabellisés, carte du restaurant adaptée à tout régime et proposant des produits biologiques
  • Leur espace snack-bar est aménagé à 80% avec des meubles provenant d’une ressourcerie locale

Ici, tu as le choix entre des cabanes Troll, des logements insolites, des chalets et gîtes tout confort vue sur l’étang ou encore des lodges en pleine nature. Des emplacements pour caravane, tente et camping-car sont également disponibles.

Tu trouveras forcément de quoi te divertir au camping : une piscine, un skate-park, une aire de jeux, un mini-golf, un terrain de pétanque, de tennis et de volley, une table de ping-pong, un parcours de santé ou encore un trampoline !

Une multitude d’activités nature, culturelles et sportives te sont également proposées à proximité du camping :

  • le tour de l’étang
  • une randonnée de 11 km au départ du camping avec de belles vues sur la prairie et la chaine des volcans
  • le panorama « Le méandre de Queille »
  • le vélorail sur le viaduc des fades
  • du canoë sur la Sioule
  • la visite du temple bouddhiste de Biollet, le plus grand centre bouddhiste d’Europe !

Je tiens à remercier nos hôtes adorables, Marlène et Antoine, qui nous ont merveilleusement bien accueillies durant ces 2 nuitées et qui nous ont fait découvrir la bière de leur micro-brasserie artisanale, qui se trouve à 800 mètres du camping : la Micro-Brasserie Artisanale Comboro !

Camping de l'Etang Philippe à Saint-Gervais d’Auvergne en Auvergne-Rhône-Alpes


Alors dis-moi, lequel de ces endroit as-tu le plus envie de découvrir ?!


Parmi tous ces lieux plus incroyables les uns que les autres, difficile de choisir ! En tous cas, tu peux être assuré d’une chose : impossible de faire un mauvais choix !

Si tu apprécies ce type de logement et de « mode de séjour » (ce dont je ne doute pas si tu lis Un Brin de Voyage 😜), tu trouveras forcément ton bonheur et bien plus encore dans ces différentes adresses, d’autant plus si c’est une première pour toi !

Pour en savoir plus sur ces adresses et en découvrir de nouvelles dans différentes régions de France, je t'invite à suivre toutes mes aventures sur Instagram. C'est sur cette plateforme que j’ai partagé les détails au jour le jour de notre projet "3000 km : voyager pour la biodiversité", qui a eu lieu du 1er mai au 18 juin 2022. Pour que tu puisses visualiser l'intégralité des photos et vidéos de ce projet, j’ai tout regroupé dans les stories à la Une « 3000 km ».

P.S. : si tu as la moindre question par rapport à la région, un de ces hébergement ou initiative, n’hésite pas à m’écrire ! 😊

Voilà, désormais tu sais tout (ou presque) sur les atouts écotouristiques de l'Auvergne-Rhône-Alpes. Il ne te reste plus qu’une chose à faire : me contacter pour t’aider à organiser ton prochain voyage dans la région ! 😉

Pour recevoir d'autres bons plans écoresponsables partout dans le monde, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu bénéficieras de contenus et d'avantages exclusifs !

Pour me rejoindre, inscris simplement ton adresse mail ci-dessous :