août 22, 2022

PACA : une destination écotouristique incontournable

0  commentaires

Quand on pense à la région PACA, on pense souvent soleil, plages, mer aux eaux turquoise, lavande, cigales, villages pittoresques, sans oublier le petit verre de rosé bien frais à l’apéritif.

Tout cela est vrai bien sûr, et fort apprécié d’ailleurs. Mais il ne faut pas que cela fasse oublier que la Provence-Alpes-Côte d’Azur ne se résume pas à ces images de carte postale ripolinées, à la limite du cliché. C’est aussi et surtout un vaste territoire s’étalant de la Camargue jusqu'à la Riviera de la Côte d’Azur, à la frontière italienne, en passant par le Vaucluse, le Parc National des Écrins et les Hautes Alpes.

Une diversité de richesses naturelles et de paysages la compose, tandis que l’ensoleillement omniprésent une bonne partie de l’année la sublime.

La région PACA est la région star incontestée du Sud-Est de la France et une destination écotouristique incontestable. C’est le résultat d’un fort engagement en faveur du tourisme durable depuis plusieurs années. Voici un tour d'horizon de ses nombreux atouts.

Provence-Alpes-Côte d'Azur introduction

PACA, une région, 3 atmosphères

Provence, Alpes, Côte d’Azur. Ces 3 noms sont associés depuis à peu près toujours dans l’imaginaire collectif, qui a tendance à les considérer comme un tout. À tort, car ces 3 territoires dégagent des atmosphères bien différentes, tant au niveau de leurs paysages que de leur culture ou leur art de vivre.


La campagne provençale en région PACA

Ah, que la Provence est belle ! Les cigales qui chantent, les champs de lavande du Plateau d’Albion à profusion, les vignes, les oliviers, et les villages pittoresques de l’arrière-pays, dont la “petite Pompéi” Vaison-la-Romaine, les Baux-de-Provence ou encore Saint-Rémy-de-Provence… On comprend pourquoi des milliers de touristes affluent l’été pour voir ces merveilles !

C’est qu’il fait bon flâner dans cette région tranquille et authentique. La douceur de vivre y est une seconde peau, un peu transpirante cependant en pleine saison estivale. À moins que tu ne tiennes absolument à voir le bleu profond des champs de lavande (à maturité en juillet, juste avant la fauche), le voyageur écoresponsable que tu es préférera la visiter hors saison. Tu éviteras ainsi la foule et profiteras plus égoïstement pleinement des paysages et du patrimoine historique.

Champs de lavande en Provence hors saison


PACA, pac’eau

Pas moins de 700 km de côtes bordent le littoral de la région PACA. C’est beaucoup, et l’une des caractéristiques de ce territoire idéalement situé entre mer et montagne. C’est bien simple, vu des sommets des massifs de l’Esterel ou des Maures, on a l’impression que la montagne plonge littéralement dans la mer - ce qui est une image bien sûr, et un gros plouf fictif !

D’ouest en est, les côtes et les dégradés de bleu se succèdent, entre bleu turquoise et bleu profond :

  • la Camargue, naturelle et sauvage, une remarquable réserve de biodiversité
  • la Côte Bleue, appréciée pour la beauté de ses fonds marins
  • les Calanques
  • la Côte Varoise
  • le Golfe de Saint Tropez (un peu tapageur l’été)
  • le Massif de l’Esterel
  • et enfin la flamboyante Côte d’Azur

Si tu as envie d’un bon bol d’air marin, c’est la région à visiter… Sauf en été pendant la pleine période touristique, où sévit alors un mal que tu détestes et moi aussi : le tourisme de masse !

Focus sur les Calanques de Marseille-Cassis

Pas besoin d’aller jusqu’en Scandinavie pour admirer des fjords. Les Calanques de Marseille-Cassis en sont un échantillon miniature et c’est juste dans le sud de la France que ça se passe, dans les Bouches du Rhône en région PACA !

Ces falaises calcaires majestueuses sont une curiosité géologique unique au monde, et c’est du monde entier qu’on vient les admirer tout au long de l’année. Les panoramas y sont sublimes, entremêlant mer et montagne. Les nombreux belvédères permettent de prendre de la hauteur et d’admirer les camaïeux de bleu de la mer, avec une forte prédominance du turquoise. Un vrai coin de paradis pour les amoureux de la nature, les randonneurs, mais aussi les plongeurs !

2 millions de visiteurs annuels, ça commence à peser. Le Parc National des Calanques a ainsi vu le jour en 2012 dans un but de réglementation et de préservation de l’environnement.

Calanques de Marseille-Cassis


La région PACA vue des hauts sommets

Enfin, les massifs montagneux s’imposent également en PACA puisqu’ils couvrent la moitié du territoire régional. Entre Hautes Alpes (où règne un ensoleillement remarquable de plus de 300 jours dans l’année), Alpes de Haute Provence et Alpes Maritimes, les hauts sommets culminant à plus de 3 000 mètres d'altitude y sont nombreux, notamment dans le massif des Écrins. De quoi ravir les amateurs d’alpinisme, de randonnée ou autres activités plus extrêmes !

Gorges du Verdon, Alpes-De-Haute-Provence


Une réserve naturelle de biodiversité entre mer et montagne

La Provence-Alpes-Côtes d’Azur est une région naturellement privilégiée et compte bien le rester.

Elle est considérée comme un point chaud majeur de biodiversité. Elle représente ainsi 10 % de la biodiversité marine mondiale et 6 % de la biodiversité terrestre française.

Afin de favoriser la préservation et la sauvegarde de son patrimoine, 4 parcs nationaux (Écrins, Calanques, Mercantour, Port Cros) et 9 parcs naturels régionaux (Camargue, Alpilles, Sainte-Baume, Luberon, Baronnies provençales, Mont Ventoux, Verdon, Préalpes d’Azur, Queyras) assurent la protection de son environnement naturel grâce à la mise en place de réglementations adaptées et des projets de développement durable concertés. Cela constitue une couverture de 50% de son territoire en espaces protégés.

À cela s’ajoute un certain nombre de réserves naturelles d’exception : le Mont Ventoux, la Réserve géologique de Haute-Provence ou encore la montagne Sainte-Victoire pour ne citer que les plus connues.

Enfin, le tableau ne serait pas complet si je n’évoquais pas le fabuleux patrimoine botanique de la région, permettant ainsi à Grasse d’être une capitale des parfums mondialement reconnue.

On comprend pourquoi elle est devenue une destination écotouristique incontournable depuis toutes ces années !


Focus sur la COP d’Avance

La région PACA a fait de la préservation de son territoire une priorité depuis quelques années. Elle est à l’initiative du premier plan climat régional lancé en 2017, la COP d’Avance. L’objectif de ce plan était de créer une feuille de route et définir les actions essentielles à mener pour lutter contre les dérèglements climatiques au niveau régional.

Le succès a été au rendez-vous, si bien que le plan a été renouvelé en avril 2021 dans la continuité de la politique environnementale de la Région Sud, avec des objectifs plus ambitieux encore. Il s’articule autour de 6 axes (air, mer, terre, énergie, déchets, chez vous au quotidien), et 141 mesures. Un volet est notamment consacré au développement de l’écotourisme.

Parc Naturel Régional du Luberon


Quelques incontournables

Que tu sois amateur d’histoire, de culture, de paysages majestueux, de vieilles pierres, ou encore de baignades en eau turquoise, la région PACA foisonne de sites touristiques tous plus éclectiques et incontournables les uns que les autres.

Voici une sélection de quelques incontournables à visiter :

  • Les Gorges du Verdon, 21 km de falaises, parmi les plus vertigineuses d’Europe (300 à 600 mètres de haut)
  • La Vallée du Queyras, véritable havre de randonnée nature dans les Hautes-Alpes
  • Les mythiques stations balnéaires de la Riviera : Nice, Cannes, Antibes
  • Saint Tropez, à visiter hors saison
  • Les villes et villages charmants du Luberon (L’Isle sur la Sorgue, Gordes, Joucas, Roussillon, Lacoste…) - à éviter l’été, trop de touristes !
  • Les carrières d’ocres du Colorado provençal, une singularité géologique qui te téléporte tout droit dans un western américain
  • Le Mont Ventoux, le fameux géant de Provence culminant à 1912 mètres et faisant le bonheur des cyclistes
  • La Vallée des Merveilles dans le Parc national du Mercantour, site archéologique classé
  • Le Parc national des Écrins
  • Marseille, ville cosmopolite et bouillonnante
  • Les vestiges romains d’Orange, dont le fameux Théâtre Antique
  • Aix-en-Provence, le petit Versailles du Sud au patrimoine architectural exceptionnellement bien conservé
  • Avignon, cité médiévale emblématique mondialement renommée pour son pont, son Palais des papes, et son festival d’été

Tu vois qu’il y a de quoi satisfaire ta curiosité et tes envies de séjours écotouristiques. Et si tu ne trouves pas ton bonheur malgré tout, je peux encore élargir la liste au besoin !

Aix-en-Provence, le petit Versailles du Sud


Activités et bien-être en région PACA

Grâce à la diversité de ses paysages et ambiances, la région PACA est propice à la pratique de tout un tas d’activités en tous genres.

Sur les différentes côtes du littoral, les plaisirs balnéaires sont rois : baignade dans les eaux bleues de la Côte d’Azur, plongée en Côte Varoise. Oublie le surf cependant, cela fait longtemps qu’ils attendent la vague dans le coin !

Si la température de la Méditerranée est trop chaude pour toi, tu peux tester les baignades à la fraîche dans le lac de Serre Ponçon ou la rivière Durance, ou t’essayer à l’une des nombreuses activités nautiques qu’ils permettent (rafting, kayak, canoë, paddle…).

Si tu préfères garder les pieds sur terre, pas de problème non plus, la région PACA a tout prévu pour toi ! C’est une région prédestinée pour la randonnée, que ce soit à pied, à VTT ou à cheval. De multiples sentiers balisés permettent de découvrir la montagne et d’aller à la rencontre de la faune. Attention dans le Mercantour : outre les marmottes ou les chamois, la rencontre avec un loup n’est pas impossible !

Pour les plus téméraires, les Hautes-Alpes réservent de bons spots d’escalade et d’alpinisme. Enfin, le ski a bien sûr une place de choix dans les activités de la région, y compris dans les Alpes du Sud où il peut se pratiquer dans de bonnes conditions d’ensoleillement jusqu’en avril.

Lac de Serre Ponçon


Oeno-gastro-tourisme en région PACA

La France est un pays gastronomique en général. Pour qui aime la cuisine méditerranéenne savoureuse, les mets provençaux de la région PACA concoctés à partir de fruits et légumes gorgés de soleil ont quand même une place à part. J’en connais qui se damneraient pour une pissaladière en terrasse accompagnée d’un petit rosé de Provence AOP bien frais, surtout si la tapenade est en entrée !

Pissaladière niçoise, oeno-gastro-tourisme en région PACA


Mes bonnes adresses éco-responsables

As-tu entendu parler de mon projet « 3000 km : voyager pour la biodiversité » ? Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu en as forcément eu vent (eh oui, je t’ai bombardé de stories !). Rappelle-toi, je t’expliquais en détail en quoi il consiste dans cet article. Allez, je te fais un petit récap’ : avec Nathalie Roure de Volonterreafrica.fr, nous avons parcouru la France en mai et juin 2022 pour promouvoir le tourisme responsable, notamment en animant des conférences.

Pour te donner un exemple, nous avons donné une formation à la Maison de l’Environnement à Nice le 1er juin dernier, une structure qui, grâce à ses démarches éco-responsables, vise à faire de Nice une ville écologiquement exemplaire de la Méditerranée. Tout au long de l’année, la Maison de l’Environnement accueille des expositions temporaires et organise des tas d’activités. Lors de notre venue, un escape game intitulé « Dernière chance » sur le thème du climat était mis à l’honneur. Un grand merci à Gilles pour son accueil !

Tout au long du voyage, nous avons eu la chance de découvrir des tas d’hébergements et d’initiatives écotouristiques. J’ai donc pu tester pour toi 33 adresses toutes plus incroyables les unes que les autres ! Celles-ci ont été l’occasion d’une multitude de rencontres humaines et d’instants de partage extrêmement enrichissants. J’ai retiré énormément de choses de chaque lieu visité et de chaque personne rencontrée. Bref, ce circuit écotouristique en France a été très formateur pour moi !

Bien entendu, je ne vais pas garder toutes ces belles découvertes pour moi toute seule… Alors laisse-moi te partager les meilleures adresses éco-responsables à tester ABSOLUMENT si tu te rends dans la région PACA !

Volets bleus à Arles en Provence-Alpes-Côte d'Azur


Le Village Vacances Léo Lagrange

À seulement quelques minutes à pied du sublime centre de Vaison-la-Romaine, au cœur du Vaucluse, le Village-vacances Léo Lagrange 3*** t’accueille dans un paysage enchanteur et chargé d’Histoire.

L’établissement propose 75 chambres avec, pour chacune, une petite terrasse individuelle. Il dispose également d’un restaurant et d’un bar sur une grande terrasse face à la piscine. Le personnel travaille avec de nombreux producteurs locaux et favorise les circuits courts :

  • Petit déjeuner continental alliant diversité des saveurs et équilibre nutritionnel
  • Recettes du monde ou des régions de France
  • Spécialités provençales, grillades
  • Fruits et légumes de saison fournis par un agriculteur local
  • Vins locaux sélectionnés dans les caves des alentours

Proche de superbes cours d’eaux tels que le Toulourenc, l’Aigues, l’Ouvèze et de sentiers dominés par le Mont-Ventoux ou les Dentelles de Montmirail, le Village attire chaque année de nombreux cyclotouristes. Ils proposent donc la location de vélos et de vélos électriques, un garage à vélo sécurisé, un kit de réparation et d’entretien, une aire de lavage pour les vélos, une liste des vélocistes de la région, des itinéraires cyclables, des brochures sur la région, des conseils personnalisés, etc.

Enfin, le village-vacances Léo Lagrange est labellisé clef-verte : il est engagé dans la défense d’un tourisme inclusif alliant qualité des séjours, protections de l’environnement, découverte des territoires, bien-être, mixité sociale et culturelle.

Leurs objectifs sont les suivants :

  • Sensibiliser à la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité par des animations adaptées
  • Lutter contre le gaspillage énergétique grâce à des informations répétées
  • Favoriser les circuits courts d’approvisionnement par des liens forts avec les acteurs locaux
 Merci à Guylaine de nous avoir hébergées une nuitée avec petit déjeuner et dîner. Nous  avons pu en profiter pour visiter le joli centre-ville !
Village Vacances Vaison-la-Romaine


Hôtel la Bastide

La Bastide d’Eygalières se trouve entre Arles, Avignon et Aix en Provence, au cœur du parc naturel régional des Alpilles : le lieu parfait pour déconnecter du quotidien le temps d’un week-end.

En 2003, Leen et Françoise ont repris l’activité hôtelière de la Bastide en y apportant une touche « moderne/rustique » afin de préserver la tradition du pays tout en offrant un confort contemporain.

La Bastide d’Eygalières, c’est un petit hôtel de charme **** de 15 chambres, un jardin de 5000 m² planté de chênes verts, de lauriers roses, de plans de romarin, une sublime piscine et un restaurant (« le Lézard Gourmand ») disposant d’une superbe terrasse.

Le Lézard Gourmand t’invite à découvrir des saveurs provençales, à base de légumes cultivés en plein champs sous le soleil provençal et autres produits locaux et bio.

Françoise nous a gentiment accueillies une nuitée dans ce havre de paix. Nous avons apprécié la décoration, l’amabilité du personnel, le confort de la chambre « Quiétude + », le petit déjeuner composé de produits bio et locaux, et surtout, le cadre paradisiaque de la Bastide. Bref, on a tout aimé !

La Bastide a obtenu la marque « valeur du parc naturel régional des Alpilles », ainsi que le label « Clef-verte » grâce à son implication dans le tourisme durable et notamment dans le respect de la nature environnante :

  • Gestion des déchets, de l’eau et de l’énergie
  • Emballages individuels supprimés en chambre et au restaurant
  • Utilisation de produits biologiques au restaurant, mais également dans l’entretien ou encore dans la salle de bain
  • Service conseil de la réception sur les activités pleines nature de la région
  • L’utilisation d’ampoules LongLife
  • Climatiseurs remplacés par un modèle consommant moins d’énergie (pompe à chaleur)
Hôtel la Bastide

La Savonnerie Marius Fabre

Avec plus de 120 ans d'histoire, 4 générations familiales successives, des chaudrons intacts et encore en fonction... La savonnerie Marius Fabre, toujours en activité aujourd’hui, fabrique du véritable savon de Marseille selon les méthodes ancestrales transmises par Marius Fabre lui-même.

Les ateliers de fabrication se visitent gratuitement, tout comme le Musée du Savon de Marseille situé en plein cœur de la savonnerie et retraçant l'histoire du savon de Marseille.

Grâce à Maureen, nous avons bénéficié d’une visite privée avec Téo, un super guide qui nous a raconté avec passion les différentes étapes du procédé de fabrication du savon.

Le secret ? Tout commence avec le mélange des huiles végétales et de la lessive de soude dans un grand chaudron. Sous l’action de la soude et de la chaleur, les huiles se transforment en pâte de savon. La pâte de savon est ensuite lavée à plusieurs reprises à l’eau salée afin d’éliminer la soude restante. Elle est alors cuite pendant dix jours à une température de 120°C. Au cours de la cuisson, la pâte de savon est affinée par plusieurs lavages, entraînant le glycérol, les impuretés et les acides gras non saponifiés.

Les savons sont fabriqués à base d'huiles végétales biodégradables, sans colorant et sans produits dérivés du pétrole. Afin de limiter la production de déchets, la Savonnerie valorise la vente de produits solides et sans emballages.

Depuis 2020, ils ont supprimé définitivement l’huile de palme de tous leurs savons et l’ont remplacée par l’huile de tournesol oléique. Cette dernière est récoltée en France et en Europe, réduisant considérablement les distances de transport de cette matière première !

Savonnerie Marius Fabre

Le Village des Tortues

Le Village des Tortues de Carnoules Cœur-du-Var est un centre pédagogique qui abrite les activités scientifiques et de conservation de l'association SOPTOM (Station d'Observation et de Protection des Tortues et de leurs Milieux), destinée à la protection des reptiles et des tortues.

Elle est composée du Centre d’Elevage Conservatoire et du Centre de Soins Faune Sauvage.

Si tu trouves une tortue blessée, tu dois absolument l’apporter au centre de soins qui la prendra en charge, la réhabilitera et pourra la relâcher dans son milieu naturel, conformément à la législation.

Les missions de la SOPTOM sont multiples :

  • Sensibilisation du public à la biologie et à la protection des reptiles
  • Étude et protection des populations sauvages au travers de programmes de conservation, de suivis scientifiques et d’expertises écologiques
  • Accueil et soins des tortues sauvages blessées

La SOPTOM a également développé deux autres Village des Tortues à Madagascar et au Sénégal.

Si tu souhaites participer financièrement aux actions de l’association, tu peux faire un don ponctuel, adhérer pour une durée d’un an ou parrainer une tortue !

Le Village des Tortues de Carnoules est situé à une dizaine de kilomètres de Gonfaron, où se situait l’ancien Village des Tortues. L’évolution de la législation, les besoins croissants d’accueil de tortues, les demandes sans cesse plus nombreuses d’interventions vétérinaires, techniques et scientifiques ont peu à peu rendu ce déménagement indispensable.

Plus accessible, plus grand et totalement repensé, le village des Tortues de Carnoules propose en particulier un parcours extérieur qui permet de découvrir en milieu naturel différentes espèces de tortues exotiques de terre et d’eau, mais également une grande serre de 400 m², une salle d’exposition, un musée et un espace aquatique.

Des visites guidées sont disponibles tous les jours le matin et l'après-midi. Des guides passionnés vous transmettront leur savoir et leur passion à travers une visite commentée du parc. L’objectif premier de cette visite, est de t’apprendre à mieux protéger les tortues et à contribuer à leur conservation. À cet effet, des espaces pédagogiques au cœur du parcours sont prévus pour permettre aux enfants de découvrir les tortues et d’apprendre à les protéger tout en s'amusant.

Merci à Edwige, grâce à qui nous avons pu planifier notre visite au Village, et à Éloïse, une jeune stagiaire passionnée qui a réalisé notre visite guidée brillamment.
Village des Tortues

Le Domaine du Rayol

Conçu par Gilles Clément, Le Jardin des Méditerranées est une invitation au voyage à travers différents paysages méditerranéens (Californie, Chili, Afrique du Sud, Australie, bassin méditerranéen, Canaries) ainsi que des paysages à climat plus aride ou subtropical, comme le Mexique, l’Asie, la Nouvelle-Zélande et l’Amérique subtropicale.

Pauline nous a conviées à déambuler au cœur de ces 7 hectares de jardins dont les paysages évoluent au fil des saisons.

En visite libre, compte environ 1h30 pour découvrir le Jardin, et bien plus pour flâner sur les 5 km de chemin.

Ouvert tous les jours de l’année (sauf le 25 décembre), le site est géré par l’Association du Domaine du Rayol et reçoit environ 75000 visiteurs par an depuis son ouverture en 1989.

Chaque jour, 1 à 4 visites guidées t’invitent dans un tour du monde des paysages méditerranéens.

Le Domaine du Rayol possède un patrimoine architectural d’exception : l’Hôtel de la Mer, la Pergola, la Villa Rayolet, la Ferme et la Maison de la Plage.

La vocation du Domaine du Rayol est multiple : faire connaître la nature sous son climat méditerranéen, la vie des plantes et les usages qu’en font les hommes, l’écologie des milieux, ou encore faire réfléchir sur la conservation et la gestion de l’environnement et interpréter les paysages.

Diverses activités nature sont alors proposées (sur réservation) :

  • Promenade sur un sentier marin pour explorer la faune et la flore sous-marines
  • Activités spéciales pour enfants : les pieds dans l’eau et les mains dans la terre
  • Visites thématiques pour les passionnés
  • Ateliers pour adultes : jardinage éco-responsable, usages des plantes, etc.

Ta contribution à la préservation du Domaine du Rayol est précieuse. Les bénéfices provenant des entrées, des diverses activités proposées sur place et des dons permettent à l’Association du Domaine du Rayol de se doter des moyens humains et matériels nécessaires à la conservation du site et à l’entretien du jardin en s’autofinançant à 90%. Grâce à tout cela, l’Association du Domaine du Rayol est agréée entreprise solidaire ! Et ce n’est pas tout : il est également labellisé Jardin Remarquable et Qualité Tourisme.

L’entrée en visite libre ou guidée coûte 14€ pour les adultes, et tu peux aussi acheter un billet « soutien » en ajoutant 3€ au tarif d’entrée pour soutenir l’Association du Domaine !

Domaine du Rayol

L’Auberge de jeunesse HI Nice - Les Camélias

L’Auberge de jeunesse Les Camélias de Nice est merveilleusement bien située en plein cœur de la ville, dans une belle villa traditionnelle avec patio et terrasse. À 10 minutes de la gare, à proximité de la plage et de la Vieille Ville de Nice, cette auberge de jeunesse t’offre un hébergement pratique dans un décor inspiré de la romance de la Côte d’Azur.

Laisse-toi porter par le style de vie décontracté et la culture niçoise en explorant les environs : la célèbre Promenade des Anglais, les forêts et montagnes du Parc National du Mercantour, et bien sûr, la Vieille Ville.

Avec ses étroites rues pavées, ses bâtiments aux tons pastel et ses boutiques de savon, de textiles provençaux, de viande et de fromage, le Vieux-Nice est la partie ancienne et animée de la ville.

Le personnel de l’Auberge Les Camélias se tient toujours prêt à répondre à tes questions, et met à ta disposition toute une gamme d’équipement : une grande cuisine commune entièrement équipée, une blanchisserie, un bar, une salle de télévision et le Wi-Fi gratuit dans les parties communes. Le petit-déjeuner est toujours inclus dans le prix de ta chambre.

Nous avons passé une nuitée dans une chambre privative hyper confortable avec douche et lavabo.

Des visites de Nice gratuites sont organisées chaque jour, et des évènements festifs sont proposés en soirée.

Soucieuse de la préservation des ressources, cette Auberge de jeunesse met en place une série d’actions afin de s’insérer au sein d’un tourisme durable, engagé et responsable :

  • Tri dans la cuisine partagée et à la réception
  • Vaisselle et ustensiles jetables totalement supprimés
  • L’espace extérieur est géré sans pesticide ni produit chimique
  • 90% de leurs produits d’entretien disposent d’un label écologique
  • Les fichiers et mails sont supprimés, leurs ordinateurs sont éteints lorsqu’ils sont inutilisés et les impressions inutiles sont limitées
  • Les horaires et circuits des transports en commun ainsi que les facilités de location de vélo sont à disposition à l’accueil
  • Il y a un référent Développement Durable dans le personnel, qui s’engage à faire un suivi des consommations énergétiques
  • Les artisans et acteurs locaux sont privilégiés pour leurs rénovations et prestations extérieures
  • Le pain du petit-déjeuner est issu d’une boulangerie voisine
  • Ils soutiennent des associations locales qui œuvrent à la protection de l’environnement, au développement durable et à l’économie sociale et solidaire

Merci à Chanèse et à Robin pour la découverte de cet établissement. C’était la première auberge de jeunesse que nous découvrions, et nous n’avons pas été déçues !

L’Auberge de jeunesse HI Nice - Les Camélias

Alors dis-moi, lequel de ces endroit as-tu le plus envie de découvrir ?!


Parmi tous ces lieux plus incroyables les uns que les autres, difficile de choisir ! En tous cas, tu peux être assuré d’une chose : impossible de faire un mauvais choix !

Si tu apprécies ce type de logement et de « mode de séjour » (ce dont je ne doute pas si tu lis Un Brin de Voyage 😜), tu trouveras forcément ton bonheur et bien plus encore dans ces différentes adresses, d’autant plus si c’est une première pour toi !

Pour en savoir plus sur ces adresses et en découvrir de nouvelles dans différentes régions de France, je t'invite à suivre toutes mes aventures sur Instagram. C'est sur cette plateforme que j’ai partagé les détails au jour le jour de notre projet "3000 km : voyager pour la biodiversité", qui a eu lieu du 1er mai au 18 juin 2022. Pour que tu puisses visualiser l'intégralité des photos et vidéos de ce projet, j’ai tout regroupé dans les stories à la Une « 3000 km ».

P.S. : si tu as la moindre question par rapport à la région, un de ces hébergement ou initiative, n’hésite pas à m’écrire ! 😊

Voilà, désormais tu sais tout (ou presque) sur les atouts écotouristiques de la région PACA. Il ne te reste plus qu’une chose à faire : me contacter pour t’aider à organiser ton prochain voyage dans la région ! 😉

Pour recevoir d'autres bons plans écoresponsables partout dans le monde, je t'invite à rejoindre ma newsletter bimensuelle. Tu bénéficieras de contenus et d'avantages exclusifs !

Pour me rejoindre, inscris simplement ton adresse mail ci-dessous :



Tags


Ces articles te plairont également 

Laisse un commentaire !

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Adresse email invalide","url":"Adresse du site internet invalide","required":"Champs obligatoire manquant"}